Venir vivre au Canada, ce qu’il faut savoir !

Bonjour tout le monde, je pense que le très long article d’aujourd’hui va en intéresser plus d’un(e) car je reçois depuis bientôt 2 ans sur mon Messenger, beaucoup de messages me demandant des renseignements sur la vie au Canada.

Comme vous le savez, j’y habite depuis un moment déjà et 2020 marque ma troisième année sur le sol canadien. Du coup, avec le recul que j’ai en ayant habité dans deux grosses villes du Canada, je peux vous parler de cette vie que tant d’entre vous souhaitent.

Avant de toute chose, je vais parler principalement du Canada anglophone et plus précisément de l’Ontario car c’est ce côté et cette province que je connais le plus. En ce qui concerne le Québec, j’ai eu écho de quelques informations mais il faut savoir que le Québec est très différent des autres provinces, c’est un peu un pays dans un pays avec son propre fonctionnement.

1-Les démarches d’immigration

Il s’agit de la partie la plus longue et la plus « compliquée » dans le sens où vous aurez une liste de documents à fournir.

Comme dans n’importe quel pays, il existe plusieurs types de visa pour rentrer au Canada et chaque visa a sa « particularité » : visa étudiant, visa travail, visa réfugié/demandeur d’asile, visa entrepreneurs etc. Vous trouverez l’ensemble des visas sur le site canada.ca.

Pour ma part, c’est à travers le système Entrée Express destinés aux immigrants qualifiés que j’ai eu ma résidence permanente depuis la France. Ce système permet de l’obtenir pour 5 ans si votre travail de base est recherché au Canada mais également si vous avez le niveau de diplômes requis. La plupart du temps, il s’agit de Licences (Bachelor), des Masters (Maitrise) ou PhD (Doctorat). Vous trouverez toutes les informations ici https://www.cicdi.ca/1/accueil.canada.

Pour ceux qui exercent des métiers manuels, je sais que plusieurs entreprises situées à l’ouest du Canada comme en Alberta, recherchent des plombiers, des électriciens, des soudeurs… et elles sponsorisent leurs futurs employés car ce sont des métiers qui manquent cruellement de main d’œuvre. Allez sur les sites d’emploi comme Indeed.ca, vous trouverez plusieurs offres.

Peu importe le visa que vous choisissez pour aller au Canada, gardez bien en tête la plupart du temps les processus sont longs : allant de 9 mois a 3 ans (2 ans en moyenne) selon le visa (mais le gouvernement essaye de réduire ses délais). De plus, il va devoir fournir des documents bien précis, donc gardez tout : les preuves de voyage (vos anciens passeports, vos billets d’avion etc) car le pays demande un détail sur vos voyages que vous avez effectué sur les 10 dernières années), les certificats de travail, votre bail avec vos deux noms dessus si vous êtes en couple et si vous souhaitez faire votre demande a deux, vos photos de couple datées (oui je sais c’est bizarre mais c’est qu’il faudra fournir pour prouver que votre union est bien réelle et non fausse; c’est ce que j’ai dû faire) etc.  Ne jetez aucun document si vous n’êtes pas sûr. Effectivement, mieux vaut tout garder et avoir trop de preuves que d’avoir des documents manquants. J’en ai fait l’amer expérience et j’ai dû recommencer toute ma demande, résultat 9 mois de perdus et l’argent qui va avec.

Et pour finir, faites des ECONOMIES! Premièrement parce que vous aurez à fournir des preuves de revenus comme quoi vous avez assez d’argent sur un compte en banque pour subvenir aux besoins de toutes les personnes qui sont sur votre demande quand vous aurez foulé le sol canadien et deuxièmement parce que le processus de demande de visa peut couter très cher. Il faut passer des tests linguistiques (français ou anglais: 210 euros le test), il y a également des examens médicaux (qui ne sont pas remboursés ni par la sécurité sociale ni par la mutuelle : 170 euros), il faut payer un organisme accrédité par le gouvernement canadien qui va évaluer vos diplômes (300 euros).  Enfin lorsque vous aurez rassemblé tous les documents nécessaires pour votre demande et vous serez prêt à la soumettre, vous allez devoir payer les frais d’étude de votre dossier, qui étaient d’environ 200 euros (je crois bien). Que votre demande soit acceptée ou pas, ces frais sont non remboursables. Par contre si vous avez une réponse positive, vous aurez à payer les frais d’émission du visa qui sont de 450 euros par personne.

Je précise les frais que je vous donne dans cet article sont ceux j’ai payé par rapport au visa auquel j’ai appliqué sur la période 2015-2017: Immigrant qualifié via Entrée Express. Donc suivant le type de visa et le nombre de personne, les coûts peuvent être plus élevés, c’est pourquoi je vous conseille de lire précisément ce qui indiqué sur le site https://www.canada.ca/fr.html.

Certaines personnes payent des consultants ou des avocats pour les aider avec leur demande. Sincèrement, je pense que ce n’est pas forcement utile car tout est expliqué sur le site mais je dois reconnaitre que parfois c’est un peu le fouillis et qu’il faut passer des heures pour bien tout comprendre. En tout cas, mon mari et moi avons fait notre demande tous seuls mais nous avons assisté à plusieurs réunions d’information pour être sûrs que nous avions bien tout compris. Je vous le préconise d’ailleurs, assistez à des réunions d’information, il y en a dans tous les pays.

2-La vie au Canada

a-Le logement

Lorsque l’on débarque dans un nouveau pays, se loger peut s’avère être compliqué surtout qu’on ne sait pas à quoi s’y attendre.

La première chose que je vous conseille c’est déjà de contacter les gens que vous connaissez 6 à 8 semaines avant votre venue, si vous prévoyez de vous installer dans la même ville qu’eux et de voir s’ils peuvent (ou une connaissance) vous héberger quelque temps.

Si vous ne connaissez personne comme moi à l’époque, inscrivez-vous sur des groupes de colocations sur Facebook ou louer un appartement via airbnb ou une autre plateforme pour une durée minimale d’1 mois. Avec mon mari, on s’était dit que 2 semaines suffiraient pour faire les premières démarches administratives et trouver un appartement, mais c’était très très juste. Sur un coup de chance, nous avons trouvé quelque chose 2 jours avant de rendre notre airbnb et donc nous avons pu aménager le 1er du mois suivant. Comme je viens de le dire, cela était de la chance donc prévoyez de louer une place pour 1 mois le temps de faire les premiers documents administratifs et commencer doucement votre recherche de logement.

Au niveau du prix, il varie selon le type d’appartement, la localisation et selon les bailleurs. Pour ceux qui désirent aller à Toronto, dites-vous bien que c’est une ville très chère. Sincèrement, je vous déconseille de vous y installer surtout si vous ne trouvez pas un boulot avec un bon salaire. J’y suis resté 18 mois et je peux vous dire que beaucoup de personnes quittent la ville car les prix immobiliers que ce soit à la location ou à l’achat sont incroyablement chers. Je ferais un article complet sur Toronto plus tard dans l’année😉.

Mais bon, si Toronto vous attire vraiment, comptez entre $1000 et $1700 par mois pour un studio ou un 1 chambre avec l’électricité en surplus et le parking. Vous payerez moins cher : $200 à $400 en moins si vous choisissez d’habiter dans un basement. Un basement veut dire sous-sol. Il s’agit d’un appartement situé en sous-sol d’une maison ou d’un immeuble qui manque pour la plupart du temps de lumière et qui compte 1,2 ou 3 petites fenêtres. Sincèrement, ça peut être pas mal quand on vient d’arriver et ça permet d’avoir son chez soi pour pas « trop cher ».

En Ontario vous avez d’autres villes comme Ottawa qui est très francophone et reste abordable (pour le moment). Vous avez aussi Hamilton, London ou Guelph qui sont plus petites mais dont le prix d’une location reste assez correct.

En tout cas, l’emménagement se fait le 1er de chaque mois pas, le loyer est dû avant le 5 et il y a une caution équivalente a 1 mois de loyer à verser avant de s’installer. En ce qui concerne les charges : eau, chauffage, électricité, à 80% du temps elles sont inclues dans le loyer mais il arrive de plus en plus (selon les bailleurs sociaux) que vous ayez à payer l’électricité de votre poche et parfois (mais c’est très rare) l’eau également.

Toujours selon les bailleurs, on vous demandera soit de prouver que vous avez assez de revenus pour payer les premiers mois de loyer (relevé bancaire) ou bien il vous faudra une lettre d’emploi, donc il faudra que vous trouvez un job.

Lorsque vous rentrez dans un appart, le bail est pour 1 an minimum. Au bout d’1 an vous êtes libre de partir en le notifiant 60 jours à l’avance.

Enfin, le Québec est moins cher que l’Ontario pour le cout du logement. Même constat certaines autres provinces comme le New Brunswick ou l’Alberta, par contre la Colombie britannique est la province la plus chère du Canada.

b- Le job

Après le logement, c’est la seule la deuxième préoccupation des nouveaux arrivants car il faut bien payer les dépenses du foyer. Lorsque vous venez pour tenter votre chance c’est-à-dire que vous arrivez sans emploi, vous devez vous mettre en tête qu’il va falloir passer par des petits jobs avant d’avoir le travail de vos « rêves ».

L’anglais n’étant pas votre première langue, les employeurs canadiens se disent que vous aurez du mal avec un poste dit « classique » donc ils préfèrent d’abord que vous acquérez d’abord de l’expérience dans des emplois dans les call centers ou même dans les Starbucks ou McDonalds. De toute façon, c’est juste le temps d’améliorer votre anglais, ensuite vous pourrez appliquer à des emplois ayant un lien avec vos études …

Concernant les salaires, on est payé toutes les deux semaines et pour pouvoir vivre correctement en se faisant un minimum plaisir, prévoyez au moins $40,000 brut par an ou ($20/h). Ce qui fait un peu près 1400-1500 euros net par mois. Ce n’est pas énorme mais dans des moyennes-petites villes (pas Toronto sinon il faut être deux à travailler) vous pourrez vous en sortir, et puis c’est juste pour au moins les deux premières années de votre arrivée, le temps de bien vous installez et de parfaire votre expérience professionnelle.

Coté Québec, vous aurez davantage de chances à voir un le même job que vous exercez auparavant vu que la langue provinciale est le français. Cependant, attention ! Dans des villes comme Montréal, il faut savoir se débrouiller en anglais car beaucoup de compagnies sont en contact avec les provinces anglophones.

c-La météo

Je ne vais rien vous apprendre si je vous dis qu’il fait froid au Canada. Il fait plus froid partout en hiver hormis en Colombie Britannique ou les températures sont rarement négatives mais la contrepartie c’est qu’il pleut beaucoup et que parfois vous pouvez faire 3 semaines sans voir le soleil.

Moi qui suis à l’est, je peux vous dire qu’il fait très froid en hiver : souvent -15, -20, -25 et très chaud l’été : 30/35 degrés.

d-Les canadiens

Les canadiens ont pour réputation d’être très ouverts et très serviables et je dois vous dire que c’est vrai. Franchement, c’est un pays où l’on se sent bien, si vous avez besoin d’aide, les gens vont vous aider. Une fois j’avais un problème de voiture en pleine rue et franchement, plusieurs personnes sont venues pour me prêter un coup de main. Vous avez votre sac ouvert, les gens ne vous voleront pas et vous dirons : ton sac est ouvert, pareil si vous avez votre porte monnaie ou votre téléphone dans votre poche arrière (je pense pas que ce soit le cas en France).

Voilà les filles, j’espère que cet article vous a plu. C’était un « bref » résumé de la vie au Canada, j’aborderai d’autres thèmes plus précis prochainement mais dites-moi ce que vous aimeriez savoir sur ce pays plus précisément et je vous préparerai un écrit dessus !

A bientôt

2 réflexions sur “Venir vivre au Canada, ce qu’il faut savoir !

  1. Gonly dit :

    B0njour j’ai lu votre article.et comme j’ai une amie canadienne ottawa et elle a fait mes papiers visa passport et billet d’avion. Je voulais vous envoyé pour venir si c’est vraiment le bon document.elle me dit qu’elle travail dans une entreprise du nom de CIEDEC. Merci de me repondre madame.moi c’est OMER-FADOUL GONLY

    J'aime

    • Nazaliemma dit :

      Bonjour Gonly, merci d’avoir lu l’article.
      Alors pour commencer, je ne suis pas une spécialiste de l’immigration canadienne. L’article est basé sur ma seule et unique expérience. Comme je l’ai dit, tout est indiqué sur le site du gouvernement:gc.ca. Si tu as des questions ou des doutes, il suffit de taper le nom du document dans la barre de recherche et tu auras des résultats donc tu sauras si le doc est le bon ou pas.
      Concernant ton amie, si elle t’a aidé à faire tout le processus de visa, je pense que tu peux surement lui faire confiance. Enfin, pour son travail a la CIEDEC, je ne connais pas mais tu devrais regarder sur Google.
      Pour finir si tu as des questions plus generales, sur par exemple quelle ville choisir etc, n’hésites pas.
      Bonne soiree. Nazali Emma

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.