The No Bra Club

Coucou les girlz, j’espère que vous allez bien en ce beau dimanche.

On voit sur les réseaux sociaux toute sorte de mode, comme celle des filles qui ont décidé de ne plus se raser.  Une autre tendance qui émerge depuis 2-3 ans est celle du « no bra », comprenez « pas de soutien-gorge » et je dois dire que j’ai été très intéressée par celle-ci.

J’ai donc décidé de vous faire un petit article sur cette tendance et de vous en dire es bienfaits car je l’ai (à moitié) adopté depuis 1 mois.

Pourquoi j’ai décidé de le faire?

En réalité, depuis mon adolescence j’entends des personnes dire que les soutiens sont mauvais pour le corps, qu’il faut en porter le moins possible… De plus, je sais que chez nous les congolaises, les femmes ne portent pas souvent des soutifs surtout à la maison. Je me rappelle que ma mère n’en portait pas si souvent que ça. Mais bon, quand tu es une pré-ado et que tes seins poussent, je ne sais pas comment l’expliquer mais c’est un schéma automatique, tu vas acheter tes premières brassières s’en suivent les soutifs…

Alors ce qui m’a (partiellement) fait sauter le pas c’est deux choses :  premièrement, je trouvais que ma poitrine s’affaissait légèrement lorsque j’étais sans soutif alors que je n’ai pas encore allaiter lol, je me suis dit c’est parce qu’ils n’ont plus l’habitude de tenir seuls. Deuxièmement, j’en ai juste marre de porter des soutiens, la poitrine grossit puis dégrossit selon les hormones et vraiment parfois tu nages ou bien tu es trop serré donc bon. Et puis, j’ai regardé plusieurs vidéos YouTube sur ce sujet comme celle d’Horia et cela m’a convaincue 🙂

Résultats de recherche d'images pour « no bra club »

Partiellement et pas totalement ?

Alors, je suis no bra tout le weekend et 1 ou 2 jours dans la semaine. En fait, j’ai décidé de commencer en demi-teinte car je ne voulais pas me dire « j’y vais radicalement » et après ne pas pouvoir tenir longtemps si jamais je n’aimais pas l’expérience.

En tout cas, j’en suis à au moins 3 jours par semaine sur 7 et je trouve que c’est plutôt pas mal. Cela ne veut pas dire que je portais tout le temps un soutien-gorge, il m’arrivait d’être chez moi en pyjama et sans rien; mais je dois dire que bon, la plupart du temps, unfortunately I wear one !

La dernière chose est que selon la tenue que vous allez mettre bah parfois ne pas avoir de soutien, c’est délicat, donc j’en mets un.

Quels résultats après 1 mois ?

Même si 1 mois c’est une courte période pour faire un réel bilan, je dois dire que je sens une légère différence au niveau de mes épaules par rapport aux traces des bretelles. Elles disparaissent de mes épaules tout doucement mais surement, pareil pour celles qui sont sous les seins. Et puis, je me sens mieux surtout, c’est le principal.

Est-ce que je passerai au no bra toute la semaine ?

Je ne sais pas, mais pour le moment non. Je pense que c’est un bon compromis entre 3 et 5 jours par semaine. En revanche, je me suis promis 1 chose, c’est d’éliminer les soutifs avec armatures de ma garde de robe. Cela va me faire dépenser de l’argent d’en racheter, car la lingerie coûte cher mais je trouve que porter seulement des soutiens sans armatures le jour où je dois en mettre, c’est un bon compromis.

Voilà les filles, j’espère que mon article vous aura plu. On se retrouve la semaine prochaine avec un nouvel article.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.