7 conseils pour une bonne hygiène féminine

Salut les filles, en début d’année un sondage de l’IFOP concernant l’hygiène m’a un peu interpellé :  94% des françaises disent changer de culotte tous les jours et 4% déclarent ne la changer que 2 fois par semaine, soit 1.38 millions de femmes !! C’est énorme ! Je trouve que c’est beaucoup trop. C’est pourquoi j’ai décidé de partager avec vous mes conseils pour avoir une bonne hygiène féminine…

1- Se laver 1 à 2 fois par jour

Alors lorsque je dis « se laver 2 fois par jour », je ne parle pas forcément de tout le corps mais je parle plus précisément des parties intimes. Il est important pour une femme (ou un homme) d’être propre en bas. Alors le matin en vous levant, nettoyez-vous et le soir avant de dormir. Spécialement si vous êtes en période indisposée. Le but étant de limiter les infections ou autre maladie intime.

2- Ne pas utiliser de gant de toilette

La meilleure manière de se nettoyer en bas, c’est d’utiliser tout simplement ses mains ! Eh oui, on oublie les gants, les fleurs de douche ou autre élément et on utilise ses mains préalablement propres. De plus, oubliez les gels intime vendus en grande surface et privilégiez seulement le savon, type savon noir, savon de Marseille… Ma gynéco m’avait expliqué que tous les produits dans le commerce : nettoyant intime, gel etc c’était tout simplement le marketing donc pour nous faire dépenser. Les gels sont conseillés lorsque vous avez des mycoses vaginales, infections etc, et dans ce cas, vous devrez aller vous fournir en pharmacie préalablement avec une ordonnance.

3– Adieu les douches vaginales

En parlant des gels intimes et des dégâts qu’ils peuvent causer au niveau de la flore vaginale, on oublie les douches vaginales !! Oui le vagin se nettoie tout seul et il le fait très bien donc pas besoin d’y mettre vos doigts. On arrête ça toute suite et je tiens à le préciser car je sais que par exemple dans certains pays en Afrique, on enseigne aux jeunes filles de le faire notamment à l’école.

4– Changer de protection hygiénique régulièrement

Il n’est pas recommandé de porter systématiquement des protections car elles sont toutes bourrées de produits chimiques. Mais si vous voulez vous sentir fraiche et éviter les microbes, changez vos protections toutes les 2h à 4h, surtout en période de règles. C’est très important, croyez-moi, je me souviens d’une fille de la fac qui avait oublié d’enlever son tampon pendant 3-4 jours, elle a commencé à avoir des douleurs abdominales horribles et elle a dû se faire opérer pour le retirer et elle avait même développé plusieurs sortes de champignons…

Saforelle & moi – Olivia à Paris
Dessin d’Olivia Hagimont

5– Porter les sous-vêtements adéquats

Le cycle de la femme se décompose en plusieurs étapes. Il va arriver dans le mois où vous aurez bien entendu vos règles mais aussi davantage de pertes blanches dû à l’ovulation etc. Pour empêcher les mauvaises odeurs, il est important de porter un sous vêtement qui convient, alors je ne vous dis pas de tout le temps avoir une culotte de grand-mère mais quand vous savez que vous avez des pertes vaginales plus importantes, camouflez-les aussi avec vos sous-vêtements.

6- Attention à l’épilation

Que ce soit à l’intégrable ou façon ticket de métro, faites très attention lorsque que vous vous épilez même chez l’esthéticienne. Assurez-vous d’avoir des outils propres et dont vous seule vous utilisez. On ne partage pas les rasoirs et lorsqu’on s’épile, on fait très attention pour ne pas hériter la peau. Savez-vous qu’il est conseillé de laisser du duvet sur le maillot car il représente une barrière contre les infections ? Oui il est donc déconseillé de s’épiler entièrement le maillot mais faites comme vous le voulez.

7- Choisissez les bons produits

Enfin, pour entretenir une bonne hygiène intime, il est important de choisir les bons produits. Il n’est pas nécessaire d’en avoir 15000 mais juste deux, à savoir un savon de préférence sans parfum et sans autres additifs (naturel) et une lotion apaisante que vous appliquerez après l’épilation. Ma petite astuce est d’utiliser du beurre de noix de coco, c’est top ! Il stoppe la formation des poils incarnés (les peaux noires en ont souvent) et soulage la peau surtout celle du maillot qui est hyper sensible.

Voilà les filles j’espère que mes conseils vous ont plu et que les appliquerez! Il est important de prendre soin de nous et surtout de notre intimité. Commentez et partagez l’article et le blog. On se retrouve bientôt !

L’Endométriose, et si on en parlait ?

Coucou les filles, j’espère que vous allez bien! Après une absence de deux semaines, me revoilà! Je suis très occupée entre les cours, mon boulot, le bénévolat, mon projet et surtout le repos !

Nous sommes au mois de mars, le printemps arrive officiellement dans 2 semaines et nous savons que mars rime avec mois de la femme (Bonne fête à vous toutes les femmes de ce monde) et notamment de l’endométriose. En effet, mars est le mois qui a été choisi pour la prévention de cette maladie et c’est pourquoi j’ai décidé de vous livrer mon témoignage sur l’endométriose qui reste encore une pathologie mystère.

Pour commencer, l’endométriose qu’est-ce que c’est ?

Pour faire simple, l’endométriose est une maladie hormonale. La paroi de l’utérus est tapissée d’une membrane appelée appelé endomètre. Lorsque les règles arrivent grâce aux hormones féminines (œstrogène et progestérone), l’endomètre épaissit pour préparer l’utérus à la grossesse. S’il y a absence de grossesse, une partie de l’endomètre qui n’est plus nécessaire est éliminée par les menstruations. Toutefois chez certaines femmes, cette partie (que j’appellerai par la suite les lésions ou le tissu), ne s’évacue pas via le vagin et va à l’extérieur de l’utérus. C’est ce qu’on appelle l’endométriose.

Ce tissu s’attache aux parois de l’abdomen (notamment les intestins) et d’autres organes : les reins, le rectum, l’appendice etc et parfois il peut atteindre les poumons. Même si ce tissu d’endomètre est en dehors de l’utérus, il réagit encore aux hormones responsables des règles (d’où les douleurs à ces endroits pendant les ragnagna).

Quels sont les symptômes ?

Il faut savoir qu’une femme sur trois est atteinte d’endométriose (et non pas 1 femme sur 10 comme on le dit partout), oui c’est mon gynéco qui me l’a dit! Comme toute pathologie, l’endométriose est plus ou moins sévère. Elle compte 4 stades (1 à 4), déterminé par l’étendue et la localisation des lésions dans votre corps. Plus les lésions sont étendues ou touchent des organes sensibles du corps et plus le stade est élevé. Le stade 4 est le plus important.

En ce qui concerne les symptômes, ils vont différer selon les personnes mais en général les premier est bien entendu les règles douloureuses. Si pendant vos périodes vous avez très mal, il se peut que vous ayez l’endo, mais d’autres signes vont venir vous éclairer. La diarrhée (oui ce n’est pas très glamour) en est un ainsi que les nausées, la fièvre, la difficulté à uriner ou à aller à la selle. Si en plus vous éprouver des difficultés à vous lever les premiers jours de votre cycle…Eh bien il se peut que ce soit bien une endométriose. Cependant la seule et unique façon d’être sure, c’est d’aller voir votre médecin traitant ou gynécologue et de lui demander une ordonnance pour une échographie ou une IRM. On verra alors sur les images s’il s’agit bien d’une endo ou pas.

Résultat de recherche d'images pour "dessin endometriose"
Un dessin pour bien illustré ce qu’il se passe dans l’utérus 🙂

Enfin, si vous avez des cycles irréguliers et douloureux, il se peut que ce soit aussi le syndrome des ovaires polystiques c’est à dire que vous secrétez un taux anormal d’hormones masculines, mais j’aborderai plus tard ce sujet dans un autre article car il s’agit d’une autre pathologie hormonale.

Rappelez-vous, qu’il n’est pas normal de se tordre de douleur pendant les menstruations, peu importe ce que vous dira le médecin. Parce que moi j’en ai consulté et  qui m’ont dit « c’est normal d’avoir mal », « faut pas exagérer », « vous êtes un peu douillette, c’est tout » WHAT ? VRAIMENT ? J’en venais à me dire parfois mais j’invente peut-être, c’est dans ma tête mais non la douleur me faisait comprendre que c’est bien réel !

Quelles sont les conséquences de l’endométriose ?

La conséquence la plus connue est l’infertilité. La plupart des femmes atteintes d’endométriose ont des problèmes pour concevoir.  

Selon la région ou les lésions se logent après être sorties (malencontreusement) de l’utérus, vous aurez plus ou moins du mal à tomber enceinte. Certaines femmes ont leurs trompes de Fallope partiellement ou totalement bouchées, d’autres voient leurs ovaires recouverts de kystes (c’est très commun) et d’autres encore ont ces deux problèmes cumulés et autre chose. Par exemple, les kystes aux ovaires peuvent empêcher l’ovulation (donc l’absence de règles) ou bien influer sur la qualité de celle-ci (le nombre de follicules) : l’ovule étant moins bon, il peut ne pas survivre à la rencontre avec les spermatozoïdes. Quant aux trompes bouchées, elles ne permettent pas aux spermatozoïdes d’arriver jusqu’à l’ovule.

Endométriose et adolescence - ©May Endofrance
Source Endo France

Sachant qu’une femme « normale » en période de fertilité à 30% de chance de tomber enceinte, imaginez donc pour une femme atteinte d’endométriose comment cela peut être compliqué.

Comment vivre avec la maladie ?

De nouveau, cet aspect dépend de la personne. Pour ma part actuellement, je n’ai pas de grandes difficultés à vivre avec même s’il y a quelques années (avant le diagnostic), c’était très compliqué lorsque j’étais indisposée. J’avais très mal au ventre et j’étais dans l’incapacité de me lever ou de marcher les trois premiers jours. Lorsque je n’avais vraiment pas le choix, par exemple pour aller au boulot, je devais me faire violence.

J’ai discuté sur des forums et j’ai rencontré en personne plusieurs femmes et jeunes filles atteintes d’endo à l’occasion de groupes de parole, et certaines racontaient que même en dehors des règles elles avaient des crises. Leurs crises se matérialisaient par des bouffées de chaleur, des douleurs en bas du dos, au niveau des reins, du ventre, des ovaires ou même par des difficultés à respirer car parfois les lésions peuvent remonter jusqu’aux poumons. Je vous passe les détails mais je me suis vraiment dit que j’avais de la chance dans mon malheur parce qu’en dehors des règles je n’ai pas spécialement mal. Vivre avec cette maladie peut être vraiment compliqué.

Les remèdes à l’endométriose ?

L’endométriose est une maladie hormonale qui ne se guérit pas. Tant qu’une femme sécrètera des hormones, et qu’elle sera porteuse de cette maladie, elle continuera à avoir des lésions qui iront en dehors de l’utérus. L’heure de la délivrance arrive lorsque la ménopause apparait mais on sait très bien que lorsqu’on a 20 ans, la ménopause est bien loin qu’il faut donc, trouver autre chose pour se soulager.

Vous avez alors plusieurs options, la première est l’opération pour enlever les lésions et si vous en avez, les kystes aux ovaires. Le problème de ce type d‘intervention est que lorsqu’on touche aux ovaires, on réduit la réserve ovarienne et donc vous aurez encore plus de difficultés à tomber enceinte naturellement, il vous faudra surement une stimulation ovarienne pour produire des follicules. Mais si vous avez vraiment mal, c’est l’une des solutions pour soulager vos douleurs même si les lésions reviendront quoi qu’il arrive.

Comme autre opération, pour celles qui ont eu des enfants et qui savent qu’elles n’en veulent plus (ou qu’elles ne peuvent malheureusement plus en avoir), il y a l’hystérectomie, c’est-à-dire l’ablation partielle ou totale de l’utérus. En effet, pas d’utérus= pas d’hormones= pas de règles=pas d’endométriose. C’est radical.

Pour celles qui ne souhaitent ni intervention ou qui sont loin de la ménopause comme moi, il y a de nombreux traitements mis au point pour réduire la douleur : le premier est la prise de la pilule en continue, pour empêcher l’ovulation et donc aux règles d’arriver. Il y a aussi celui de la pré-ménopause qui consiste à vous mettre pendant quelques mois en ménopause pour permet de réduire la taille des kystes ou fibromes s’il y en a et stopper les règles. Il faut savoir que les traitements entrainent des effets secondaires comme la prise de poids, la rétention d’eau, tout dépend du dosage des hormones dans le médicament.

Je suis consciente que mes propositions sont uniquement des solutions médicales mais c’est celles que j’ai entendu ou bien qu’on m’a moi-même proposé à un moment donné. J’ai fait de nombreuses recherches sur les astuces pour apaiser ou réduire l’endo et je suis tombé sur plusieurs articles parlant de l’alchémille. L’alchémille est une plante qui était utilisée dans le temps pour soulager les problèmes hormonaux des femmes. Elle a une action progestative, c’est-à-dire elle permet de d’équilibrer le taux de progestérone dans le sang. Diverses études ont été menées et même s’il y a peu de résultats connus, il semble qu’elle ait une action efficace sur l’endométriose. Donc je vous conseille d’en acheter, j’en ai moi-même chez moi et j’en bois par cure de 8-10 jours à partir du 20 ème jour de mon cycle jusqu’à l’arrivée de mes règles et ça marche! Sincèrement, j’ai moins de douleurs. Je ne dis pas que les douleurs disparaîtront mais elles seront moins présentes. Dans mon article « Et si on parlait des règles ? », je vous donne plusieurs conseils pour apaiser les souffrances liées aux menstruations et elles marchent également pour l’endométriose.

Une dernière chose très importante, changez votre alimentation car une alimentation trop riche va agir sur le taux d’hormones et ce n’est pas bon. Plus vous mangerez gras et plus vos taux d’œstrogène et de progestérones seront impactés. C’est pourquoi il est conseillé de manger équilibré : légumes à chaque repas, pas trop de féculents, des fruits et évitez les produits laitiers. Vous verrez que ça influencera à terme sur vos douleurs. En fait, pour les atténuer, il faut vraiment réajuster divers petits paramètres : alimentation, faire du sport etc.

Endométriose et grossesse, est-ce compatible ?

Bien sur ! On peut souffrir de l’endométriose et avoir des enfants. En fait, tout va dépendre de votre stade, plus le stade est bas et plus il sera plus facile pour vous d’avoir des enfants (naturellement). Et même si vous avez un stade élevé, les grossesses naturelles sont tout à fait possibles. Beaucoup de femmes pensaient que c’était fichu mais finalement elles ont eu plusieurs grossesses naturelles.

De toute façon, vous avez l’option de faire une FIV (vivement conseillé), une insémination artificielle ou bien en dernier recours le don d’ovocyte.

Vous savez lorsque j’allais à des groupes de parole ou quand je vois les messages des groupes Facebook sur lesquels je me suis inscrit, je vois beaucoup de femmes désespérées et en détresse. Je ne cache pas qu’un moment j’étais dans ces états (c’était avant), mais il y a de nombreux miracles qui se produisent. Elles sont nombreuses à dire que leur médecin leur a dit qu’une grossesse naturelle ou bien juste une grossesse tout court serait compliqué. J’en ai vu qui pleuraient et qui ne savaient pas quoi faire.

Alors déjà ce que je vous préconise c’est :

-de garder espoir, les bonnes surprises arrivent toujours

-de consulter au moins deux médecins pour avoir un second avis voire même un troisième médecin qui va corroborer les dires d’un des deux. Car la science n’a pas toujours raison et elle se trompe souvent! J’ai rencontré des femmes à qui on avait dit qu’elles ne seraient jamais mère et elles ont eu des enfants naturellement sans aide médicale (comme des grandes lol).

-de ne jamais faire de recherches sur le net. Vous allez toujours tomber sur des choses qui vont vous inquiétez plus qu’autre chose. Tous les médecins le disent, n’allez pas sur internet chercher ce qu’on vous a diagnostiqué car vous allez tomber sur des témoignages difficiles voire des gens qui vont dire que ce que vous avez s’apparente au cancer… Sachant que vous allez davantage lire des témoignages de personnes qui seront en détresse que de personnes qui vont vous redonner espoir.

Voilé les filles, j’espère que mon article vous a plu. Et qu’il va vous éclairer sur l’endométriose. Partagez-le et commentez. Si vous avez des questions, contactez-moi sur le site, sur la page Facebook ou bien sur Instagram : @Nazali_Emma.

On se retrouve bientôt avec un nouvel article !  

Mes tisanes préférées

Mbote na bino! J’espère que vous vous portez bien.

Face au succès et aux questions que je reçois régulièrement sur le bulukutu, j’ai décidé de partager avec vous les autres tisanes que je bois régulièrement. Eh oui lol, il n’y a pas seulement mon thé made in Kongo dans ma vie :).

J’avais déjà fait un article sur le rooibos l’année passée où je vous décrivais ses vertus et bienfaits, eh bien voici mes autres boissons préférées que je consomme quotidiennement.

Le Curcuma et le Gingembre

Comment vous dire que je kiffe littéralement cette tisane qui est excellente pour la digestion. Elle est également très bonne pour lutter contre les inflammations qui peuvent être présentes partout dans notre corps.

Je pense à toutes celles qui souffrent des règles douloureuses causées par les maladies menstruelles tel que l’endométriose par exemple (je ferais un article détaillé sur ce sujet plus tard) ou autres maladies inflammatoires : arthrose, sclérose en plaques… et qui ne savent pas comment soulager les douleurs. Buvez 3 tasses par jour de cette tisane (que vous trouverez dans n’importe quel magasin) lorsque vous savez que la mauvaise période du mois va arriver ou bien lorsque vous avez mal. Il est important de faire une cure de 3-4 jours, le curcuma et le gingembre faisant partie des plus puissants anti-inflammatoires naturels.

Comme je l’ai dit, la tisane curcuma-gingembre est aussi parfaite pour la digestion. Donc si vous avez le ventre ballonné et des gaz, vous savez ce qui vous reste à boire. J’en bois souvent car je mange beaucoup de fibres et le corps humain a du mal à digérer ce type d’aliments.

La Camomille

Je pense que l’on a toutes chez nous quelques sachets de tisane a la camomille qui trainent au fond de notre boite à thé et que l’on boit le soir pour passer avoir une bonne nuit de sommeil.

Tout comme la précédente tisane, elle aide à la digestion, voilà pourquoi il est conseillé d’en consommer après les repas. En effet, elle permet aux muscles et organes et plus précisément dans le cas de la digestion, à l’estomac et aux intestins de se détendre pour éviter d’être barbouillé.

Bien sûr, elle a d’autres qualités comme le soulagement de l’arthrite ou bien elle est antibactérienne mais c’est vrai que personnellement je l’utilise principalement pour me calmer après une journée qui a été longue et remplie.

La Fleur d’Hibiscus

Plus connue sous le nom de bissap en Afrique de l’ouest ou de ngai ngai au Kongo, la fleur d’hibiscus est un grand antioxydant c’est pour cela que j’en bois de temps en temps. Vous pouvez donc la consommer sous forme de tisane ou bien acheter directement votre bouteille de bissap pour un côté un peu plus « soft drink ».

L’Alchémille

Je dois avouer que j’ai découvert cette tisane il y a peu de temps et apparemment, cette plante qui est l’alchémille était beaucoup utilisée au Moyen Age par les femmes pour apaiser/soulager/réguler le cycle menstruel et bien d’autres choses, d’où son surnom de « manteau des femmes ». Elle diminue les saignements des règles en complément de son action progestative. C’est-à-dire que sa consommation permet d’abaisser le taux d’œstrogène (l’hormone féminin) lorsque celui-ci est trop élevé.

Si vous ne le saviez pas, un taux d’œstrogène trop élevé peut conduire à la prolifération des lésions si vous souffrez d’endométriose (comme moi), a l’apparition de fibromes utérins, une fatigue excessive ou bien à une prise de poids et bien d’autres choses encore.

L’alchémille ne se vend pas partout, pour ma part je n’en ai pas trouvé au Canada (mais je pense qu’il y en a), alors j’en ai commandé en France sur le site de l’herboristerieduvalmont.fr. Je l’ai reçue coupée donc je la laisse infusée dans une boule à thé.

Voilà les filles, j’espère que mon article vous a plu ! Sincèrement ce sont les principales tisanes que je consomme au quotidien. Pour information, je ne bois plus de thé car il n’est pas recommandé pour les personnes anémiques. J’essaye de me soigner du mieux que je peux avec les plantes biologiques et éviter au mieux les médicaments.

Likez, commentez et partagez l’article! Bye bye

Thérapie et réseaux sociaux

Allo tout le monde, j’espère que vous allez bien en cet automne bien froid au Canada.

Aujourd’hui on va parler d’un sujet un peu plus « sociétal » car il s’agit des réseaux sociaux et des différents rôles qui peuvent avoir dans nos vies.

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais depuis la déferlante des réseaux sociaux il y a maintenant près de 10 ans, de plus en plus de personnes viennent se confier sur les réseaux. Que ce soit Instagram, YouTube, Facebook, Twitter, Pinterest ou même le réseau professionnel LinkedIn, certains utilisateurs expliquent voire exposent publiquement leurs problèmes personnels voire professionnels.

J’avais déjà remarqué quelques posts ces dernières années sans compter les vidéos « story time », celles des accouchements…  Mais c’est vrai que lorsque j’ai vu l’un des commentaires d’une fille sous la photo de l’une de mes sœurs, je me suis dit que certaines personnes ont vraiment besoin de vider leur sac et de parler à quelqu’un.

Le post de ma sœur @fleuretcetera était un message d’espoir, tel que : « Profiter de chaque instant, soyez heureux car dans deux mois c’est Noel… » et une jeune femme a répondu que c’était difficile pour elle car elle venait de perdre sa mère de cœur …. (voir ci dessous).

Et quand j’ai vu son commentaire, je me suis vraiment demandé pourquoi les personnes prenaient leur temps d’expliquer ce qu’elles vivaient sans se cacher, à des inconnus et qui plus est, dans le domaine public car nous savons que rien ne disparaît réellement sur internet (malheureusement).

Il est donc important de ne pas tout raconter sur le web pour ces deux raisons :

1-Savoir garder une part de votre vie, privée

Pour ma part, je distingue plusieurs catégories de personnes sur les RS : celles qui aiment raconter leurs vies car elles veulent que tout le monde soit au courant (recherche de gloire?); celles qui cherchent le plus de likes et de vues possibles quitte à aborder n’importe quel sujet (du moment que la vidéo soit vue) et celles qui veulent aider les autres en leur faisant part de leurs expériences ou de témoignages d’autres personnes.

Bien entendu, je soutiens les personnes de la troisième catégorie car étant de nature pudique, je ne comprends pas pourquoi les gens ont besoin que le monde soit au courant de ce qu’il se passe dans leur sphère intime. Alors vous allez me dire « tu n’es pas obligé de les suivre ou de les regarder » mais le problème c’est que l’on voit que ça et partout. Apprenez à ne pas tout raconter sur internet même si c’est à la mode, toute tendance est rarement bonne à suivre. Il y a certaines choses qu’il ne faut pas dévoiler..

Toutefois, si vous avez pris la décision de parler parce que vous avez vécu quelque chose de grave ou non et que vous pensez que cela pourrait servir à aider d’autres personnes, je suis à 100% d’accord, moi-même à travers mes articles c’est ce que je fais tout en gardant une part privée. Cependant, si c’est seulement pour faire « style » ou recevoir le réconfort de personnes virtuelles parce que vous êtes en manque d’amour ou d’affection, aller dans un groupe de parole ou aller voir un psychologue ou psychothérapeute.

2- Vous ne savez pas ce qu’il y a derrière

Je l’ai déjà évoqué dans certains de mes articles et je le répète ici, la plupart des choses que vous voyez sur les RS sont fausses.  Bien entendu, il y a des choses vraies car certains influenceurs, youtubeurs etc disent la vérité mais la majorité ne le fait pas. N’oubliez pas que les RS ne sont qu’une vitrine et en tant qu’utilisatrices, on montre seulement ce qui nous arrange, ce qui nous met en valeur en prenant le soin de ne pas dévoiler « les coulisses ».

Donc lorsque vous allez en anonyme ou pas vous confier, vous ne savez pas qui va lire votre commentaire/ post et ce que la personne peut faire avec. Il y a des personnes qui se sont retrouvées harcelées, suivies ou bien qui ont été victimes de rumeurs par rapport à ce qu’elles avaient mis sur les réseaux. C’est pour cela que je tiens à vous mettre en garde sur le contenu que vous mettez sur internet.

On a tous envie de montrer un peu ce qu’il se passe dans nos vies parce que maintenant le monde évolue dans ce sens et que les followers eux-mêmes sont en demande de ce type de contenu « qu’est-ce qu’il se passe dans ta vie, on veut savoir ». Apprenez juste à maîtriser votre contenu pour ne pas aller trop loin car il y a des choses qui ne se disent ou ne se montrent et cela vous permettra également de préserver votre entourage et vous-même de quelconques « représailles ».

Voila! J’espère que mon article vous a plu ! Est-ce que vous aussi vous pensez que tout n’est pas bon à dire les réseaux et qu’il y a une part de discrétion à avoir ? Ou bien vous êtes d’accord avec ceux qui racontent tout en détails ? Commentez, likez et partagez l’article. Abonnez-vous au blog et a mes pages IG et Facebook sur la droite).

On se retrouve bientôt!

L’importance de la spiritualité

Coucou tout le monde, j’espère que vous allez bien. N’oubliez pas de vous abonner à ma page Facebook et à mon Instagram : Nazali_by_Emma, pour être au courant de mon actualité, je suis très active dessus.

Aujourd’hui, zoom sur un sujet que j’ai déjà évoqué dans certains de mes articles, je vais vous parler de la spiritualité. Le spirituel est un sujet en pleine actualité car nous voyons plusieurs célébrités/stars comme Kanye West ou Justin Bieber prôner que le spirituel les a aidés dans leur réussite ou à se libérer de leurs démons.

Je ne vais pas vous parler de religion car chacune pratique celle qu’elle veut et croit ou pas en un seul ou plusieurs Dieux. Je vais seulement vous exposer les bienfaits que la spiritualité peut apporter à votre vie.

1-Se libérer

Si vous êtes tourmentée, troublée ou bien que vous avez plusieurs maux qu’ils soient physiques ou psychologiques, le fait de vous tourner vers le spirituel vous libéra.

Vous ferez le vide dans votre esprit, et physiquement, vous ressentirez une amélioration. C’est bien connu que beaucoup de nos soucis physiques sont d’abord présents dans notre tête. Le fait d’être stressée par une situation, engendrera sur votre corps des répercussions. Pour ma part, j’ai eu parfois des crises d’urticaire, des gros boutons et dans les situations les compliquées, je n’avais plus d’appétit.

Alors faites le vide autour de vous et commencez à lire des livres ou à regarder des vidéos sur YouTube pour entrer doucement de la vie spirituelle. Sinon, vous pouvez aller directement dans un endroit de culte et demander a quelqu’un de vous guider pour vos premiers pas.

2-Prendre conscience et faire de meilleurs choix

Parfois et même souvent, nous n’avons pas conscience des actes que nous faisons ou des situations dans lesquelles nous sommes car nous n’avons pris le recul qu’il nous faudrait. Qu’il s’agisse de bons ou de mauvais actes, de bonnes ou mauvaises situations, le spirituel vous permet d’ouvrir les yeux sur ce que vous ne voyez pas. Il y a peut-être des personnes mauvaises qui tournent autour de vous, il y a peut-être des choses que vous ne faites pas de la bonne façon, il y a surement un meilleur emploi fait pour vous, un meilleur fiancé ou mari qui vous attend etc. Tout ça pour vous dire qu’avoir une certaine spiritualité qu’elle soit petite ou grande, vous permettra de réaliser ce qui se passe vraiment autour de vous et vous entreprendrez des changements bénéfiques dans votre vie.

3-Être une meilleure personne

Je pense que c’est notre but à nous toutes, s’améliorer de jour en jour pour être meilleure déjà pour nous-même, c’est-à-dire être capable de nous regarder dans le miroir et apprécier notre reflet. Mais cela est également valable aussi pour notre entourage.

Comme je l’ai dit plus haut, la spiritualité aide à prendre conscience de certaines choses et donc vous pourrez faire un état des lieux de votre comportement et ainsi changer. Certes le naturel revient vite au galop mais sans vous mentir, pour moi, la prière a été d’une grande d’aide dans l’amélioration de mon « sale » caractère LOL. Je suis tout à fait vivable (hein) mais c’est vrai que je ne me laisse pas faire et le fait de lire des textes religieux, d’écouter certains prêches, des conseils de coach ou bien de parler avec des personnes qui ont un niveau de spiritualité plus élevé que le mien est vraiment bienfaisant. Alors je ne dis pas que j’ai complètement changé mais par contre, j’ai remarqué que j’étais moins impulsive qu’avant, face à une situation qui m’agace, je me calme et ensuite j’agis.

En tout cas, je ne vous force pas à vous convertir à une quelconque religion mais je vous conseille tout simplement d’EXPLORER votre côté spirituel et vous verrez, vous serez surprise !Nous en avons toutes un, il suffit juste de le développer un peu. Par exemple, rien que de pratiquer le yoga est une forme de spiritualité car il vient de certains Dieux indiens, il est de même pour la méditation.

En tout cas j’espère que mon article vous a plu, commentez, partagez et likez ! On se retrouve bientôt avec un autre écrit 🙂

Bien dans ma maison: 4 choses qu’on peut détourner de leur utilisation

Salut les filles, cela fait un bout de temps que je ne vous ai pas écrit. J’espère que votre rentrée s’est bien passée et que tout va bien pour vous.

Aujourd’hui, j’ai décidé de faire un petit article pratique et de vous parler de 4 choses que nous avons toutes chez nous et qu’on détourner de leur utilité de base. Petites économies à la clé!

1- Les huiles

Nous avons toutes dans notre placard de salle de bain des bouteilles avec un fond d’huile d’argan, de karité ou bien de macadamia etc dont on ne sait pas trop quoi faire.

Étant donné qu’il s’agit d’huiles 100% végétales, servez-vous-en aussi pour cuisiner! Difficile de se mettre en tête qu’on cuisine à l’huile de karité ou d’argan car 95% on s’en sert pour protéger et nourrir nos cheveux. Mais ces huiles de « beauté » sont également très bonnes pour agrémenter certains plats. Moi par exemple, je fais parfois de la vinaigrette avec un peu d’huile de castor ou j’ai déjà préparé ma viande avec du beurre de karité.

2- Les bananes

Qui aurait cru que les bananes seraient si bonnes non pas seulement pour la santé mais aussi pour garder une maison propre.

Ne jetez pas vos peaux et utilisez les pour nettoyer/ nourrir vos éléments en cuir. La partie blanche donc celle qui est à l’intérieur de la banane, permettra de protéger et raviver vos cuirs. Frottez légèrement votre canapé, vos chaussures, votre sac avec puis essuyer avec un chiffon propre et voilà c’est fini. Même processus pour dépoussiérer vos meubles, l’intérieur de la peau permet d’emprisonner la poussière.

Vous aurez en plus un parfum légèrement « banané » chez vous 🙂

3- Le thé

La 2ème boisson la plus consommée dans le monde après l’eau peut être utilisée elle aussi, pour nettoyer la maison.

Tout comme les peaux de bananes, ne jetez pas vos sachets de thé usagés. Ils vont servir pour donner du pep’s à vos meubles en bois, du brillant à vos miroirs et en prime ils nourriront vos plantes si vous les placez quelques jours dans leur pot.

Sans oublier que le monde de la cosmétique s’en sert pour raviver le teint et faire disparaître les cernes sous les yeux (by the way, on dit un cerne et non pas une cerne lol ).

Alors conservez -les dans une petite boite et mouillez-les si vous lorsque vous voulez les utiliser.

4- Les chutes de tissu

Si vous avez de la vieille literie ou des chutes de tissu comme du pagne… surtout ne les mettez pas à la poubelle ! Mais recyclez-les pour conserver vos aliments au réfrigérateur ou au congélateur. C’est un substitut au film et a l’aluminium. Pour se faire, il vous faudra de la cire d’abeille en poudre (on en trouve dans les magasins de beauté ou bien sur Amazon) et des élastiques en caoutchouc de différentes tailles.

Après avoir bien laver vos chutes, découpez-les selon la taille de vos contenants. Disposez-les sur une plaque et saupoudrez-les de cire. Enfournez-les 3 à 4 min au four à 190°C puis laissez refroidir. Maintenant, vous pouvez vous en servir pour garder vos aliments, utilisez l’élastique pour fixer le tissu sur la boite. Notez bien qu’il faut du tissu en coton fin et non pas épais pour réaliser ces emballages

La cire d’abeille va agir comme un agent « conservateur ». L’avantage de ce système est que vos chutes sont réutilisables à l’infini, il suffit juste de répéter l’opération (avec moins de cire) tous les 8/9 lavages.

Voilà les filles, j’espère que mon article conseils pratiques vous a plu. Mes conseils vont feront non seulement économiser quelques pièces mais elles écologiques, naturelles et non nocives pour la santé.

Commentez, likez et partagez l’article! On se retrouve bientôt avec un nouveau sujet 🙂 🙂

Bien-être et beauté: 5 astuces naturelles pour un bel été

Coucou tout le monde, j’espère que vous allez bien. Aujourd’hui on change un peu de registre et on va parler un peu bien-être.

Mais avant ça, n’oubliez pas de vous abonner au blog en bas de page, à mon compte IG et à la page Facabook : @Nazali by Emma.

Alors, j’ai donc décidé de partager avec vous des recettes et astuces beauté et confort qui vous serviront au quotidien surtout en cette période de l’été qui est synonyme de fortes chaleurs.

1- L’aloe vera comme anti-démangeaison

Vous vous êtes fait piquer par les moustiques et votre crème anti démangeaisons n’y fait rien ? Pas de panique, l’aloe vera permettra de vous soulager.

Il suffit de : couper votre tige en 2, de prélever un petit morceau de pulpe et de la placer avec un peu d’eau dans un bac a glaçons. Lorsque que votre glaçon est pris, passez-le sur votre zone de démangeaison et elle va disparaître! Ce remède est également valable pour les irritations, les rougeurs.

Résultats de recherche d'images pour « aloe vera »

Attention à ne pas utiliser l’aloe vera sur votre peau a l’état pur car selon les cas cela peut provoquer des réactions proches de celles d’une allergie.

2- Les protèges slips contre les auréoles de transpiration

Lorsque l’on transpire, l’une des plus grandes craintes que nous avons est d’avoir des auréoles sous les bras spécialement quand on porte un tee-shirt ou une chemise et cela malgré le déodorant qu’on a mis le matin. Du coup, la gêne s’installe car on n’ose pas trop lever les bras.

Pas de soucis, j’ai la solution et elle est très simple. Prenez un protège slip et collez-le à l’intérieur de votre vêtement au niveau des aisselles. Non seulement ça marche car votre transpiration sera absorbée mais c’est aussi très confortable 🙂 Que vous soyez un homme ou une femme, cette astuce est top.

Voilà vous pouvez maintenant tenir les barres situées en hauteur dans les transports sans avoir peur de la réaction des gens lol.

3- L’huile de coco ou le vinaigre comme déodorant

Justement en parlant de déo, si vous vous rendez compte que vous en avez plus, vous avez deux solutions :  l’huile de coco (2 cuillères à soupe) avec un petit peu de jus citron (1 cuillère a café) ou bien du vinaigre blanc mélangé (2 cuillères à soupe également) avec de l’eau (3 cuillères à café).

Choisissez le remède qui vous correspond et ensuite appliquez le sur vos aisselles à l’aide d’un coton. Vous voilà tranquille et fraîche pour la journée 🙂

4- Le talk pour soulager le frottement des cuisses

Celle qui ne connait pas le problème des cuisses qui se frottent pendant l’été lorsqu’elle porte une jupe ou une robe, se manifeste en commentant l’article lol.

C’est vraiment la chose que je déteste le plus : sentir mes cuisses se touchaient toute la journée. Du coup, je me retrouve le soir avec la zone de frottement toute rouge, qui fait mal et qui a une couche de peau en moins 😦

L’astuce c’est le talk !! Et oui appliquez à l’aide d’un coton 2 fois par jour (ou toutes les 3h si vous marchez beaucoup), du talk sur l’intérieur de vos cuisses. Vous pouvez maintenant marcher sans avoir les cuisses qui brûlent.

5- Le bicarbonate de soude pour éliminer les odeurs de pieds

Cette astuce servira aux femmes comme aux hommes. Lorsqu’on a chaud, on transpire pas seulement des aisselles mais aussi des pieds, surtout quand on porte des baskets ou des chaussures en cuir fermées qui ne permettent pas à l’air de passer.

Et c’est le drame quand vous enlever vos chaussures, elles sentent et vos pieds aussi. Et malgré le fait de les avoir laver, vous constatez que l’odeur est toujours présente. La solution est toute simple que ce soit pour vos pieds ou bien pour vos chaussures, il suffit que vous ayez chez vous du baking soda (bicarbonate de soude).

Résultats de recherche d'images pour « bicarbonate de soude »

Prenez une bassine ou un seau, remplissez-le d’eau tiède et ajoutez-y 2 bonnes cuillères à soupe de bicarbonate et pour la fraîcheur, le jus d’un demi citron ou bien de l’huile essentielle ou tout autre parfum naturel comme des pétales de fleurs. Laissez tremper vos pieds 10 à 15 minutes. La soude va neutraliser tous les éléments dégageant cette mauvaise odeur.

En ce qui concerne vos chaussures, vous pouvez les mettre dehors 1 nuit pour qu’elles prennent l’air mais le meilleur moyen serait de leur donner une petite douche 2 à 3 fois par mois (ça dépend de l’intensité de l’odeur). Préparez votre mélange d’eau, de bicarbonate de soude et de savon (noir ou de Marseille ou lessive) et avec l’aide d’une brosse, frottez l’intérieur puis l’extérieur de vos shoes et laissez sécher. Vous verrez vos pieds et vos chaussures, sentiront l’air frais et cela durera longtemps.

Voilà les amis, j’espère que cet article vous a plu, et que vous mettrez en pratique mes astuces et conseils.

En tout cas, je dis bonnes vacances pour ceux qui les attendent et pour ceux qui en profitent et bon courage pour ceux qui sont au travail comme moi ! 🙂

On se retrouve bientôt pour un nouvel article !!!

3 conseils simples pour avoir une bonne estime de soi

Coucou les filles, c’est enfin les vacances !! Et donc j’espère que vous allez bien et que tous vos proches se portent bien également. J’espère aussi que tout va bien pour vous au niveau professionnel et privé.

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous faire un écrit sur l’ESTIME DE SOI car en ces temps chauds, certains sont en plein dans les vacances en laissant les soucis de côté (je vous comprends, c’est fait pour ça après tout) quand d’autres commencent doucement réfléchir sur l’avenir en se disant que l’été est parfait pour faire un récapitulatif sur les 6 premiers mois de l’année qui viennent de s’écouler et savoir s’ils ont fait les bons choix ou non.

L’estime de soi se définit comme étant le jugement ou l’évaluation qu’un individu fait sur sa propre personne (définition Wikipedia). Elle est donc essentielle pour chacun d’entre nous car elle servira à nous guider dans nos choix/ décisions que nous allons prendre tout au long de notre vie. On pourrait donc supposer que plus l’estime que nous avons de nous-même est mauvaise et plus nous allons être propices à emprunter les mauvais chemins et au contraire, plus notre estime est bonne et plus nous serons plus aptes à prendre les « meilleurs chemins ».

Peu importe le résultat de votre auto-évaluation, j’ai décidé de vous donner 3 conseils qui vous aideront à améliorer votre estime de soi que vous la jugiez positive ou négative.

1- Faites une auto-évaluation complète

La plupart du temps, lorsque l’on s’auto évalue, on passe directement dans la comparaison sans prendre en compte les choses importantes que nous avons et que nous sommes. On se dit directement « lui ou elle a ceci et moi j’ai le même âge et mais je ne l’ai pas », « elle, les gens l’aiment parce que XXX et moi on ne m’aime pas parce que XXX» etc.

Prenez le temps de faire un bilan « complet » traitant de tous les aspects de la vie : scolaire, sportif, professionnel, intellectuel, logique etc. Vous en trouverez plusieurs sur le net en tapant « auto-évaluation estime de soi ». Le plus connu est celui de Rosenberg qui comporte une dizaine de phrases ou mises en situation très simples auxquelles vous répondez et à la suite de cela vous obtenez un score qui vous dit selon une échelle, comment vous vous percevez. Après vous en avez des plus longs qui creusent davantage, à vous de voir.

Suite à votre score, réfléchissez comment vous pourrez faire pour pallier ces choses négatives.

2- Stoppez la comparaison

Comme je l’ai dit plus haut, on a tendance à toujours se comparer aux autres lorsqu’on s’auto évalue et c’est la pire chose à faire car vous ne verrez que les côtés négatifs et donc votre estime de soi baissera.

Je sais que c’est plus facile à dire qu’a faire mais pourtant il faut vraiment arrêter. Si la comparaison vous démange, regardez les choses dans l’autre sens, vous avez certaines choses que les autres n’ont pas, cela vous remontera le moral et vous vous sentirez mieux. Mais je vous dis que ce n’est pas la meilleure des choses à faire si vous voulez trouvez ou retrouvez un semblant d’estime de vous-même, ce qu’il faut faire c’est agir.

Résultats de recherche d'images pour « love yourself »

3- Ecoutez et acceptez-vous

Pour aller mieux, apprenez d’abord à écouter vos émotions et ce que votre subconscient vous envoie comme message. Par exemple, vous avez peur? Ce n’est pas grave ayez peur, vous êtes timide, ce n’est pas grave, soyez timide. Vous avez échoué? Et alors ? De nombreuses personnes échouent dans leur vie car l’échec en fait partie, c’est comme ça. Il n’y a aucune honte à ressentir lorsqu’un échec se présente.

La deuxième chose que je vous conseille de faire est de vous accepter. Acceptez vos défauts (et vos qualités bien sûr) mais surtout vos défauts. Personne n’est parfait sur cette terre et ne jouer pas un rôle pour essayer de plaire à tout le monde.

Avoir une bonne estime de soi c’est s’ADAPTER et AIMER les composantes de notre personne mais aussi ACCEPTER et ECOUTER aussi nos sentiments.

Voilà, j’espère que mon article vous a plu! N’hésitez pas à le commenter et à le partager. On se retrouve bientôt pour un nouvel écrit 🙂 🙂 🙂

Mon thé préféré: le Bulukutu


Bonjour les filles !! Comme vous le savez, le thé est la deuxième boisson consommée dans le monde après l’eau.

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler d’un thé peu connu (du moins en France): le Bulukutu!

Mais n’oublier pas de me suivre sur mes réseaux: Instagram et ma page Facebook: Nazali_by_Emma.

img_0129

Les vertus du Bulukutu suivant ce lien: Pouvoirs du Bulukutu

Hé oui, ce thé dont le nom scientifique est Lippia Multifora, est une plante aromatique qui pousse seulement en Afrique et qui a des vertus médicinales extraordinaires.

Etant d’origine congolaise, je le consomme depuis ma tendre enfance car on trouve énormément dans mon village d’origine. Et ce que je peux vous en dire, c’est que je l’adore!

Le bulukutu est connu pour donner de l’énergie, soulager la fièvre ou encore éviter le ballonnement du ventre. Bien sur, il a d’autres vertus mais la liste est tellement longue que j’y passerai pas mal de temps ! :)*

*lien dispo sous la légende ci-dessus pour plus de détails

Si j’ai décidé de vous en parler aujourd’hui, c’est pour ses effets concernant le ballonnement du ventre. Je sais que nous les femmes nous détestons toutes ces petits bourrelets que nous avons au niveau de notre bidou (moi la première!!). Parfois (même souvent), il s’agit de rétention d’eau et dans ce cas, le bulukutu aide vraiment à éliminer toute cette eau ! PS: Ne vous étonnez pas après si vous avez une envie pressante toutes les 5 mins :).

Non seulement, il aidera à réduire le ballonnement de votre ventre, mais il nettoiera aussi votre corps en y éliminant toutes les toxines. Je vous le conseille donc après un repas lourd et/ou gras ou si vous avez décidé d’entamer une cure de détox de plusieurs jours.

Il vous aidera alors à perdre un peu poids. Mais il faut se l’avouer, rien ne remplacera une bonne séance de sport et une alimentation équilibrée! Combinez les 3, c’est la meilleure solution!

Pour ma part, je me suis remis à en boire tous les jours depuis 3 ans maintenant (avant c’était occasionnel) et je n’ai rien à en redire, mon ventre est redevenu plat.

img_0127

Du coup, où se le procurer ?  Bien sur, sur les étales des marchés au bled, mais aussi dans certains supermarchés. Ma sœur m’a dit que depuis quelques semaines (aout 2019), elle en trouve au Casino de Brazzaville donc peut-être que vous en trouverez aussi dans certains magasins de la même chaîne en Afrique. Son prix est convenable même si ça peut paraître cher pour certaines bourses, voyez ci-dessous:

Image

Pour les autres qui sont hors Afrique subsaharienne, vous pouvez également vous approvisionner en Bulukutu sur le site LIBIKISHOP. C’est une jeune start-up qui a été fondée par  Yaya, une jeune congolaise qui vit Toronto et qui propose une livraison MONDIALE!! Découvrez sa gamme de produits:

20180513_090056

Attention au Bulukutu chinois ! Je vous mets en garde car beaucoup de personnes m’ont écris en me disant qu’on pouvait trouver du bulukutu sur des sites chinois pas cher mais qu’il était pas bon pour la santé! Retenez bien que le seul bulukutu vrai et naturel vient d’Afrique et spécialement du Kongo !! 🙂

Comment le consommer… ? Il suffit de faire infuser ses feuilles dans de l’eau bouillante puis de les égoutter. Je vous conseille 2 à 3 mins pour bien faire ressortir son goût et si vous voulez consommer de nouveau les feuilles (1 à 2 fois maximum dans la journée, sinon le thé perd en qualité).

…et à quelle fréquence ?  Le matin ou l’après midi. Vous pouvez également le soir mais étant donné qu’il booste votre énergie, vous risquez d’avoir un peu de mal à vous endormir..:)

Bonne journée les filles !

Vous avez aimez mon article ou vous avez des questions ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ou contactez-moi via le formulaire (onglet « Me contacter »).


A chaque partie du corps, son huile !


Hello tout le monde, j’espère que vous allez bien et que vous n’avez pas trop froid (surtout pour mes lectrices canadiennes) car moi, j’ai déjà dû ressortir mon manteau d’hiver !

On les utilise très souvent, surtout pour les cheveux mais savez-vous qu’il est recommandé de les utiliser également sur tout le corps ? Je parle bien sûr des huiles ! Qu’elles soient essentielles ou végétales, elles contiennent des propriétés surprenantes qui vous permettront de prendre soin de votre peau.

Du coup, j’ai décidé de partager avec vous les meilleures huiles à utiliser pour vous sublimer 🙂

  • Les cheveux

Comme je l’ai dit plus haut, les huiles pour fortifier notre touffe (je parle pour moi), on les utilise toutes : huile d’argan, moutarde, jojoba…et j’en passe. Chacune d’entre nous à ses propres recettes de masques ou de bain d’huiles (que perso j’applique après le shampooing et non pas avant comme le conseille certaines youtubeuses), mais j’ai une petite préférence pour les huiles de karité, ricin, macadamia, d’olive et de pépin de raisin.

  • Le visage

Comme beaucoup de personnes qui ont la peau grasse, au début je n’étais pas du tout favorable de me mettre de l’huile sur le visage car j’avais peur de briller et d’avoir la peau épaisse, spécialement avec le maquillage. Mais l’une de mes sœurs m’a fait découvrir l’huile de rose et je dois dire que je suis maintenant fan. J’en mets quelques gouttes dans ma crème de jour, je mélange et ensuite sur mon visage … et je rayonne ! L’huile de rose permet de prévenir les rides et rend le grain de peau ferme, à tester donc.

  • Les dents

Pour avoir des dents blanches et saines, je vous conseille la très populaire huile de coco !

Après vous êtes brossé les dents comme à votre habitude, rincez-vous la bouche avec une cuillère à soupe d’huile de coco pendant 10-12 min. Je sais c’est long mais c’est efficace ! Au début, le goût pourra un peu vous dégoûter mais vous vous y ferez très vite :). Répétez l’opération 1 fois par jour pendant 1 mois pour voir les premiers résultats.

Par contre, si vous ne voulez pas rester 12 min avec votre huile dans la bouche, vous avez aussi l’option de vous brosser directement les dents et la langue avec. Cette pratique qui est plus « écolo » (car pas de fluor ou autre produit chimique), permet aussi d’avoir de bons résultats mais certaines personnes n’aiment pas car elles ont l’impression de toujours avoir les dents sales, à vous de juger.

Si la coco ce n’est définitivement pas votre tasse de thé, optez pour l’huile essentielle de citron que vous mettrez directement sur votre brosse à dents avec votre dentifrice.

  • Les mains

Pour éviter d’avoir les mains sèches, rien de tel que l’huile de karité à appliquer tous les matins. Grasse, elle nourrira parfaitement votre peau, surtout les parties entre les doigts qui sont souvent déshydratées.

  • Les pieds

Rien de mieux que l’huile d’amande douce pour la beauté des pieds. J’en mets tous les jours et je vous garantis que le résultat est là ! Fini les pieds secs et les crevasses au talon. Bien entendu avant d’appliquer l’huile d’amande douce, râpez vos pieds (insistez sur les talons) pour enlever la corne puis après les avoir lavé, massez-les avec l’amande douce, vous ne serez pas déçue :).

Voilà les filles, vous savez tout ! Dites-moi quelles huiles vous utilisez pour votre corps en commentant l’article ! On se retrouve bientôt pour un nouvel écrit