La vie d’une Femme mariée

Allô les filles, j’espère que vous allez bien malgré le confinement qui commence à devenir pesant.

« Une femme prend soin de son mari »; « une femme mariée doit savoir cuisiner », « une femme doit gérer la maison » etc. Qui n’a jamais entendu ces phrases de la bouche de sa maman, sa tante, sa sœur, son amie ou même à la télé ?  Oui, ce statut de « femme mariée » avec la robe blanche et l’énorme fête que tant de jeunes femmes et femmes veulent voire espèrent, est parfois difficile à appréhender et à assumer.

C’est pour cette raison que j’ai décidé d’en reparler aujourd’hui (j’avais déjà fait un article sur le mariage l’année dernière), en vous expliquant ce que selon moi une femme mariée doit faire et ne pas faire lorsqu’elle est en ménage. Bien entendu, mes conseils sont également valables pour celles qui sont juste en concubinage mais on sait très bien que le fait d’être mariée, provoque la plupart du temps, un sentiment d’ascension sociale (oui on est la femme « de quelqu’un »). Même si je pense que la naissance d’un enfant engage davantage un couple, le mariage vous permet d’obtenir certains droits mais aussi vous donnent des devoirs au niveau de la loi.

En couple depuis bientôt 5 ans dont bientôt 3 ans de mariage, j’espère que cet écrit vous aidera à construire cette nouvelle vie qui vous attend pour les futures mariées ou bien à l’améliorer si on vous a déjà passé la bague au doigt.

1- Rester ou devenir indépendante financièrement

Je pense que c’est l’un des sujets les plus importants dans un couple : l’argent. Il est essentiel voire primordial qu’en tant que femme mariée que vous soyez ou que vous vous préparez à être indépendante financièrement. On ne dépend jamais d’un homme y compris de son mari!

Nous ne savons pas de quoi la vie est faite et du jour au lendemain, quelque chose peut arriver à votre famille. On pense d’abord au divorce mais un malheureux accident peut aussi arriver. Que feriez-vous si c’était lui qui faisait entièrement vivre le foyer ? Comme de nombreuses femmes dans ces situations, vous allez retrouver sans ressources et vous allez devoir accepter des emplois mal payés car vous n’aurez pas le choix. 

Alors, je ne dis pas qu’il faut que vous cachiez votre salaire à votre mari etc. Au contraire, il faut être transparente sur ce point et partager les charges financières avec votre moitié, mais avoir son propre argent est essentiel car cela renforce aussi la confiance en soi.

2- Ne pas se laisser aller

Vous avez eu la bague au doigt et le mariage souhaité, cependant, cela ne veut pas dire que maintenant que vous avez « officialisé », il faut vous laisser aller hein. Un mariage ça s’entretient et cela dès le premier jour J. Alors on prend toujours soin de soi, on se pouponne non pas uniquement pour son mari mais pour soi-même également.

3- Ne pas changer

Quand nous avons pris la décision de nous marier mon mari et moi, nous avons lu et regardé plusieurs témoignages de couples pour avoir une idée de la vie qui nous attendait et certains disaient que le mariage les avait complètement changés. Changés au niveau du caractère car vivre avec quelqu’un 24h/24h pour certains c’était difficile. Changés au niveau du comportement, de la façon d’être car « le vrai visage » du partenaire se dévoilait.

Restez-vous-même! De toute façon, si vous changez après le mariage c’est que de base vous n’étiez pas sincère.

Mariée Afro-américaine, Fiancée, Juste Femme Mariée, Dessin Animé ...

4- Prendre soin de mari

Par exemple, le weekend ou la semaine quand j’ai le temps (confinement oblige), j’aime bien préparer les plats préférés de mon mari 🙂 Je le fais déjà parce ça me fait plaisir mais aussi parce que je sais qu’il va aimer et j’aime voir mon mari content. Ça passe aussi par d’autres petites attentions que je fais pour lui. Parfois je lui achète quelque chose qu’il aime etc.

Évidemment, ce n’est pas à sens unique !  Comme je l’ai dit un couple ça s’entretient. Votre époux doit aussi prendre soin de vous.

5– Se comporter comme sa femme

Vous savez quand on épouse une personne, on l’épouse dans son ensemble: son caractère, sa famille et mais aussi ses obligations qu’elles soient professionnelles ou privées. Par exemple, si votre mari occupe des fonctions plus ou moins importantes ou bien s’il est exposé, il va falloir que vous encaissiez certaines responsabilités et que vous vous comportiez d’une certaine façon malgré vous.

J’ai regardé certaines émissions de Steve Harvey et même si parfois je ne suis pas d’accord avec lui. Je suis plutôt de son avis lorsqu’il dit: qu’une petite amie ou une compagne ne ne supportent pas autant qu’une épouse. Si quelque chose ne va pas en tant que petite amie ou concubine, vous pouvez « plus facilement » partir car vous n’êtes pas totalement engagée, alors qu’en tant qu’épouse il y a tellement de choses complexes qui rentrent en compte (argent, partage des biens, enfants etc).

6- Restez humble

Punaise mais le nombre de femmes mariées que j’ai vu et qui pensent qu’elles sont meilleures que les autres juste parce qu’elles ont une bague à l’annulaire de la main gauche. Redescendez parce que vous êtes au même niveau que les autres. Certaines ont des problèmes dans leur foyer mais font semblant dehors alors qu’au fond d’elles elles souffrent et envient les autres.

Sincèrement je ne me suis jamais venté et je ne me venterai jamais parce que je suis mariée, ça ne me traverserait même pas l’esprit. Les filles, arrêtez de croire que le mariage est le but d’une vie et que c’est un goal qu’il faut nécessairement atteindre.

Et si on parlait des règles ?

Bonjour les girlz, aujourd’hui, j’ai décidé d’aborder un sujet qui concerne notre intimité et dont on a parfois (souvent ?) honte, nous allons parler un peu des règles… Ayant repris des études féministes et au vu de l’actualité des derniers mois notamment avec l’affaire de la petite Jackeline au Kenya qui avait fait grands bruits en septembre 2019, je pense que c’est un très important d’en parler.

Oui, toute femme, jeune femme, jeune fille (voire très jeune fille) a ses règles et malgré que ce sujet soit de plus en plus abordé par des influenceuses ou autres personnes dans les différents médias, il reste encore tabou.

Alors oui, discutons de cette mauvaise période du mois que la plupart d’entre nous (pour ne pas dire toutes) détestent. Comment faire pour être un minimum à l’aise pendant ses règles ? Quelles protections utiliser ? Pourquoi en avons-nous tellement honte ?

Résultats de recherche d'images pour « dessins regles femme »

Commençons par le commencement, les premières règles arrivent en moyenne à l’âge de 13 ans. Bien entendu on peut les avoir plus tôt comme a 9 ans mais aussi plus tard comme a 16 ans. Toutefois, si vous constatez que vous n’avez toujours pas vos règles à 15-16 ans ou plus, aller voir un médecin généraliste ou au mieux un gynécologue. En effet, ce n’est pas tout à fait normal mais il n’y a rien d’inquiétant non plus, le médecin va juste « débloquer » le système qui enclenche les règles. C’est arrivé à plusieurs personnes que je connais.

Ensuite, le cycle menstruel met en moyenne 18 mois à se stabiliser. C’est-à-dire qu’il est très probable qu’après vos premières règles, les suivantes arrivent de manière très irrégulière : tous les 3 mois, toutes les 6 semaines, 10 jours plus tard… Pour ma part, je les avais toutes les 7-9 semaines les 18 mois premiers mois.

1. Du coup, comment être un minimum à l’aise lors cette semaine ?

-achetez et portez des culottes 100% coton (oui oui comme les culottes de grand-mère), celles avec un gros élastique et qui maintiennent bien les serviettes. Pourquoi le coton? Parce que c’est une matière très agréable qui n’irrite pas la peau contrairement à la dentelle par exemple,

-changez ou videz votre protection toutes les 3h environ. Cela dépend du flux et bien sûr du jour car les premiers jours sont toujours plus abondants.

-portez des vêtements dans lesquels vous êtes confortables : pas trop serrés pour ne pas vous sentir trop compressées et de préférence de couleur sombre, au cas ou si vous vous tachez.

2.Ensuite, comment éviter les douleurs, si vous en avez ?

-faites du sport (yoga, méditation ou bien du fitness) ou des étirements pour détendre les principaux muscles/organes concernés qui sont l’utérus, les abdominaux ou les intestins. En effet, avec les règles, ils deviennent plus rigides (car ils sont tout le temps contractés), c’est pourquoi il faut les détendre pour apaiser la douleur.

-la traditionnelle bouillote sur le ventre : la chaleur détend aussi les muscles

-mangez des fibres et bannissez les produits laitiers : on préfère les pois chiches, les kiwis, les épinards, en gros les légumes et fruits frais et on ne mange pas de plats gras et sucrés et également tout produit laitier d’origine animale : vache, brebis ou chèvre.

-buvez des tisanes composées de plantes anti-inflammatoire comme le gingembre ou le curcuma ou l’alchémille qui est très bonne pour traiter les problèmes du cycle menstruel. Allez lire mon article d’il y a 2 semaines intitulé « mes tisanes préférées », je vous en parle!

-prenez des médicaments…ou PAS !: personnellement, le seul médoc que je prends pendant mes menstrues, c’est le doliprane/ paracétamol (l’équivalent du tylenol pour les canadiennes). J’en prends 2 g par cycle : 1 g le premier et le deuxième le 3eme jour lorsque mon flux est plus abondant. Sinon, je me soulage avec les astuces précédemment citées.

Pendant quelque temps, je prenais Antadys (2 comprimés par cycle, pas plus) qui m’avait été conseillé par un précédent gynéco il y a 4 ans et j’ai arrêté depuis que je suis Canada. Effectivement, ce n’est pas le meilleur médicament du monde de base car il est pelliculé (donc il contient des hormones) et puis il n’est pas bon pour les femmes souffrant de problèmes menstruels, donc je l’ai banni.

Enfin, gardez en tête que si vous avez de grosses douleurs pendant vos règles accompagnées de symptômes type diarrhée, gros maux de ventre, au niveau des reins ou de l’appendice etc, ce n’est pas du tout normal. Il se peut que vous souffriez d’endométriose et il faut que vous alliez consulter un gynécologue en lui demandant de vous prescrire une échographie ou un scan (je ferais un article complet dessus avec toutes les informations que vous devriez savoir).

3.Pour finir, quelles protections utiliser ?

Au niveau des protections hygiéniques, j’ai tout testé : tampons, serviettes (jetables et non jetables), cup, culotte menstruelle et j’ai même essayé de retenir mon flux en contractant mon périnée comme jamais, comme j’avais lu dans un magazine féminin (mais franchement qui peut réussir à faire ça LOL ??).

Sincèrement, chacune d’entre nous fait ce qu’elle veut, je ne peux pas vous imposez mon choix mais selon mon expérience je peux vous dire que:

– la cup ne m’a pas plu car la sortir du vagin bah c’est galère, on en a plein les doigts et puis je trouve ça pas du tout hygiénique.

– la culotte menstruelle, bah j’ai eu quelques mini fuites mais je dois dire qu’elles sont très confortables, j’ai bien aimé

– les tampons… laissez tomber, ça va faire 10 ans que je n’en mets plus et c’est mieux comme ça : même constat que la cup

– les serviettes : je ne mets que ça, jetables ou non, je porte les deux types. Je suis peut-être « vieux jeu » mais pour moi, rien ne vaut une bonne serviette avec la culotte qui va avec et je ne changerai pas!

Certaines portent des couches pour bébé, d’autres celles pour les fuites incontinentes ou un tampon/cup et une serviette à la fois. Peu importe quelles protections vous utilisez, le plus important c’est que vous vous sentiez bien et que vous ne soyez pas gênées lorsque vous êtes indisposées.

Dernières choses ladies ! Please, soutenons-nous! Quand vous voyez quelqu’un avec une tache et que savez ce que c’est, allez lui dire discrètement, je l’ai déjà fait 3 ou 4 fois et les personnes m’ont remercié! Il n’y a pas de gêne à avoir, on a toutes étaient tâchées : en cours, au boulot, en boite, pendant les courses, au resto, a une soirée… Soyons solidaires !

2020 commence!

Bonjour tout le monde, Bonne et Joyeuse Année 2020 à vous toutes! Pleins de bonnes choses pour vous et vos proches avec en premier lieu la meilleure des santés, l’amour en second et enfin le succès dans tout ce que vous entreprendrez.

L’année 2019 s’étend achevée il y a maintenant 5 jours, il est temps d’en faire le bilan et de fixer doucement vos objectifs de 2020 et de croire que tout va bien se passer cette année!

Première étape, reprenez d’abord vos objectifs initiaux d’il y a 1 an et regardez si vous les avez atteints. Si c’est le cas, félicitations ! Cela veut dire que vous aviez bien évalué vos taches et peut-être que pour 2020, vous pourrez vous concentrez sur des points un peu plus complexes. Dans le cas contraire, ne vous démotivez pas. Peut-être que vous vous étiez donné trop d’objectifs et cela explique le fait que vous ne les avez pas tous réalisés.

Pour ma part, je n’ai pas réalisé tous mes objectifs de 2019 mais je regarde le positif et je me dis que mon bilan est plutôt pas mal. J’ai retrouvé un job stable, ma situation financière s’est bien arrangée, j’ai passé plusieurs caps au niveau de ma spiritualité et surtout, je suis en bonne santé.

Lorsque je compare ma situation du 5 janvier 2020 à celle du 5 janvier 2019, je me dis que je reviens quand même de loin lol. En effet, la période août 2018 à août 2019 était très compliqué sur presque tous les points mais bon, une vie tranquille sans encombres serait plutôt ennuyante non ? (Je rigole bien entendu).

Deuxième étape, parlons de 2020 et de ce que vous désirez accomplir durant ces longs 12 mois.  Est-ce que vous voulez avoir un meilleur job ? Vous marier ? Voyager ? Changer de pays ? Avoir un enfant ? Créer une association ? Lancer une chaîne YT? Peu importe vos souhaits, il va falloir que vous trouviez le bon équilibre entre ces futurs défis et votre vie. Si vos objectifs sont davantage professionnels, votre vie privée pourrait en pâtir et s’ils touchent plus le côté personnel et bien la partie pro pourrait en prendre un coup. Je parle dans le sens ou vous pourrez avoir tendance à négliger un coté par rapport à un autre car vous serez concentré sur vos choses.

Résultats de recherche d'images pour « agenda 2020 »

En tout cas, si vous voulez réaliser l’intégralité de vos objectifs qu’ils soient étalés sur 1, 3, 5 ou 10 ans. Vous devriez faire 1 chose, c’est de les écrire et les gardez sous les yeux. Acheter un tableau en liège (ou un autre type) avec des punaises et accrochez-y vos objectifs. Non seulement cela vous permettra de ne pas les oublier et puis cela vous motivera également pour les accomplir!!! 🙂

Voilà les filles j’espère que mon article vous a plus! Commentez, likez et partagez l’article et le blog.

Je vous souhaite de nouveau une merveilleuse année 2020 !

Thérapie et réseaux sociaux

Allo tout le monde, j’espère que vous allez bien en cet automne bien froid au Canada.

Aujourd’hui on va parler d’un sujet un peu plus « sociétal » car il s’agit des réseaux sociaux et des différents rôles qui peuvent avoir dans nos vies.

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais depuis la déferlante des réseaux sociaux il y a maintenant près de 10 ans, de plus en plus de personnes viennent se confier sur les réseaux. Que ce soit Instagram, YouTube, Facebook, Twitter, Pinterest ou même le réseau professionnel LinkedIn, certains utilisateurs expliquent voire exposent publiquement leurs problèmes personnels voire professionnels.

J’avais déjà remarqué quelques posts ces dernières années sans compter les vidéos « story time », celles des accouchements…  Mais c’est vrai que lorsque j’ai vu l’un des commentaires d’une fille sous la photo de l’une de mes sœurs, je me suis dit que certaines personnes ont vraiment besoin de vider leur sac et de parler à quelqu’un.

Le post de ma sœur @fleuretcetera était un message d’espoir, tel que : « Profiter de chaque instant, soyez heureux car dans deux mois c’est Noel… » et une jeune femme a répondu que c’était difficile pour elle car elle venait de perdre sa mère de cœur …. (voir ci dessous).

Et quand j’ai vu son commentaire, je me suis vraiment demandé pourquoi les personnes prenaient leur temps d’expliquer ce qu’elles vivaient sans se cacher, à des inconnus et qui plus est, dans le domaine public car nous savons que rien ne disparaît réellement sur internet (malheureusement).

Il est donc important de ne pas tout raconter sur le web pour ces deux raisons :

1-Savoir garder une part de votre vie, privée

Pour ma part, je distingue plusieurs catégories de personnes sur les RS : celles qui aiment raconter leurs vies car elles veulent que tout le monde soit au courant (recherche de gloire?); celles qui cherchent le plus de likes et de vues possibles quitte à aborder n’importe quel sujet (du moment que la vidéo soit vue) et celles qui veulent aider les autres en leur faisant part de leurs expériences ou de témoignages d’autres personnes.

Bien entendu, je soutiens les personnes de la troisième catégorie car étant de nature pudique, je ne comprends pas pourquoi les gens ont besoin que le monde soit au courant de ce qu’il se passe dans leur sphère intime. Alors vous allez me dire « tu n’es pas obligé de les suivre ou de les regarder » mais le problème c’est que l’on voit que ça et partout. Apprenez à ne pas tout raconter sur internet même si c’est à la mode, toute tendance est rarement bonne à suivre. Il y a certaines choses qu’il ne faut pas dévoiler..

Toutefois, si vous avez pris la décision de parler parce que vous avez vécu quelque chose de grave ou non et que vous pensez que cela pourrait servir à aider d’autres personnes, je suis à 100% d’accord, moi-même à travers mes articles c’est ce que je fais tout en gardant une part privée. Cependant, si c’est seulement pour faire « style » ou recevoir le réconfort de personnes virtuelles parce que vous êtes en manque d’amour ou d’affection, aller dans un groupe de parole ou aller voir un psychologue ou psychothérapeute.

2- Vous ne savez pas ce qu’il y a derrière

Je l’ai déjà évoqué dans certains de mes articles et je le répète ici, la plupart des choses que vous voyez sur les RS sont fausses.  Bien entendu, il y a des choses vraies car certains influenceurs, youtubeurs etc disent la vérité mais la majorité ne le fait pas. N’oubliez pas que les RS ne sont qu’une vitrine et en tant qu’utilisatrices, on montre seulement ce qui nous arrange, ce qui nous met en valeur en prenant le soin de ne pas dévoiler « les coulisses ».

Donc lorsque vous allez en anonyme ou pas vous confier, vous ne savez pas qui va lire votre commentaire/ post et ce que la personne peut faire avec. Il y a des personnes qui se sont retrouvées harcelées, suivies ou bien qui ont été victimes de rumeurs par rapport à ce qu’elles avaient mis sur les réseaux. C’est pour cela que je tiens à vous mettre en garde sur le contenu que vous mettez sur internet.

On a tous envie de montrer un peu ce qu’il se passe dans nos vies parce que maintenant le monde évolue dans ce sens et que les followers eux-mêmes sont en demande de ce type de contenu « qu’est-ce qu’il se passe dans ta vie, on veut savoir ». Apprenez juste à maîtriser votre contenu pour ne pas aller trop loin car il y a des choses qui ne se disent ou ne se montrent et cela vous permettra également de préserver votre entourage et vous-même de quelconques « représailles ».

Voila! J’espère que mon article vous a plu ! Est-ce que vous aussi vous pensez que tout n’est pas bon à dire les réseaux et qu’il y a une part de discrétion à avoir ? Ou bien vous êtes d’accord avec ceux qui racontent tout en détails ? Commentez, likez et partagez l’article. Abonnez-vous au blog et a mes pages IG et Facebook sur la droite).

On se retrouve bientôt!

L’importance de la spiritualité

Coucou tout le monde, j’espère que vous allez bien. N’oubliez pas de vous abonner à ma page Facebook et à mon Instagram : Nazali_by_Emma, pour être au courant de mon actualité, je suis très active dessus.

Aujourd’hui, zoom sur un sujet que j’ai déjà évoqué dans certains de mes articles, je vais vous parler de la spiritualité. Le spirituel est un sujet en pleine actualité car nous voyons plusieurs célébrités/stars comme Kanye West ou Justin Bieber prôner que le spirituel les a aidés dans leur réussite ou à se libérer de leurs démons.

Je ne vais pas vous parler de religion car chacune pratique celle qu’elle veut et croit ou pas en un seul ou plusieurs Dieux. Je vais seulement vous exposer les bienfaits que la spiritualité peut apporter à votre vie.

1-Se libérer

Si vous êtes tourmentée, troublée ou bien que vous avez plusieurs maux qu’ils soient physiques ou psychologiques, le fait de vous tourner vers le spirituel vous libéra.

Vous ferez le vide dans votre esprit, et physiquement, vous ressentirez une amélioration. C’est bien connu que beaucoup de nos soucis physiques sont d’abord présents dans notre tête. Le fait d’être stressée par une situation, engendrera sur votre corps des répercussions. Pour ma part, j’ai eu parfois des crises d’urticaire, des gros boutons et dans les situations les compliquées, je n’avais plus d’appétit.

Alors faites le vide autour de vous et commencez à lire des livres ou à regarder des vidéos sur YouTube pour entrer doucement de la vie spirituelle. Sinon, vous pouvez aller directement dans un endroit de culte et demander a quelqu’un de vous guider pour vos premiers pas.

2-Prendre conscience et faire de meilleurs choix

Parfois et même souvent, nous n’avons pas conscience des actes que nous faisons ou des situations dans lesquelles nous sommes car nous n’avons pris le recul qu’il nous faudrait. Qu’il s’agisse de bons ou de mauvais actes, de bonnes ou mauvaises situations, le spirituel vous permet d’ouvrir les yeux sur ce que vous ne voyez pas. Il y a peut-être des personnes mauvaises qui tournent autour de vous, il y a peut-être des choses que vous ne faites pas de la bonne façon, il y a surement un meilleur emploi fait pour vous, un meilleur fiancé ou mari qui vous attend etc. Tout ça pour vous dire qu’avoir une certaine spiritualité qu’elle soit petite ou grande, vous permettra de réaliser ce qui se passe vraiment autour de vous et vous entreprendrez des changements bénéfiques dans votre vie.

3-Être une meilleure personne

Je pense que c’est notre but à nous toutes, s’améliorer de jour en jour pour être meilleure déjà pour nous-même, c’est-à-dire être capable de nous regarder dans le miroir et apprécier notre reflet. Mais cela est également valable aussi pour notre entourage.

Comme je l’ai dit plus haut, la spiritualité aide à prendre conscience de certaines choses et donc vous pourrez faire un état des lieux de votre comportement et ainsi changer. Certes le naturel revient vite au galop mais sans vous mentir, pour moi, la prière a été d’une grande d’aide dans l’amélioration de mon « sale » caractère LOL. Je suis tout à fait vivable (hein) mais c’est vrai que je ne me laisse pas faire et le fait de lire des textes religieux, d’écouter certains prêches, des conseils de coach ou bien de parler avec des personnes qui ont un niveau de spiritualité plus élevé que le mien est vraiment bienfaisant. Alors je ne dis pas que j’ai complètement changé mais par contre, j’ai remarqué que j’étais moins impulsive qu’avant, face à une situation qui m’agace, je me calme et ensuite j’agis.

En tout cas, je ne vous force pas à vous convertir à une quelconque religion mais je vous conseille tout simplement d’EXPLORER votre côté spirituel et vous verrez, vous serez surprise !Nous en avons toutes un, il suffit juste de le développer un peu. Par exemple, rien que de pratiquer le yoga est une forme de spiritualité car il vient de certains Dieux indiens, il est de même pour la méditation.

En tout cas j’espère que mon article vous a plu, commentez, partagez et likez ! On se retrouve bientôt avec un autre écrit 🙂

Doit-on tout accepter de quelqu’un?

Coucou tout le monde, j’espère que ça va pour le mieux pour vous toutes.

Quelques abonnées m’ont contacté en privé ces derniers temps pour me demander conseil sur divers sujets et un est revenu assez fréquemment, c’était « est ce que je dois tout accepter de quelqu’un? ».

Je ne me revendique pas comme coach de vie mais les expériences que j’ai pu vivre m’ont bien entendu enseignées certaines choses et si je peux aider juste une personne, eh bien je suis contente.

Ces abonnées m’ont parlé de leur fiancé, de leur famille, de leurs amis, leurs collègues de travail etc enfin toutes les personnes qu’elles avaient pu rencontrer et qui leur imposer des actes, des choses et qui les faisaient souffrir. Elles étaient perdues et sont venues me demander de l’aide car elles ne savaient pas à qui s’adresser, ce que je comprends.

Lorsque j’ai lu chacune leur cas, ma première phrase n’a pas été : « bien sûr que tu ne dois pas accepter tout de quelqu’un » mais plutôt « pourquoi te poses-tu cette question ? ». Il est évident pour nous toutes qu’il faut dire non à certaines choses/ demandes même si elles viennent de personnes que vous aimez tel que votre famille ou tout autre personne proche.

Ce qu’il faut faire c’est creuser en vous et vous demander POURQUOI vous êtes arrivez à ce point précisément. Par exemple, une première abonnée m’a demandé s’il fallait qu’elle accepte de coucher avec son fiancé (2 ans de relation) car il la pressé sur ce sujet, elle n’avait jamais rien fait avant. Je lui ai demandé : Te sens-tu prête ? Pourquoi vouloir absolument faire plaisir à ton petit ami si au fond de toi tu ne veux pas? Parce que jusqu’à preuve du contraire, ton fiancé t’a connu avec cette volonté et il a accepté de la respecter et de faire avec. Alors pourquoi au bout de 2 ans, tu devrais d’un coup céder?

Une autre voulait savoir si elle devait continuer à fréquenter ses collègues de travail qui ne sont a priori pas très gentils avec elle. Mais étant donné qu’elle est dans une nouvelle ville et qu’elle ne connait personne d’autre, ses collègues sont les seules personnes qui lui permettent de sortir, d’être entourée, et de ne pas rester seule chez elle a tourner en rond. Je lui ai demandé : as-tu peur de la solitude ? As-tu vécu quelque chose au cours de ta vie qui fasse que le fait de te retrouver seule te stresse ?

Que ce soit pour une situation simple ou plus complexe, votre décision vous fera forcément perdre quelque chose. Dans les cas que je vous ai cité, l’une risque de perdre son petit ami ou sa « dignité », l’autre c’est le fait d’être entouré ou bien la sensation d’être heureuse seule. Cependant, elle vous permettra de gagner quelque chose en retour, peut-être que la première retrouvera un fiancé qui la respectera et qui partagera son choix et pour l’autre, elle se fera des nouveaux amis qui la traiteront bien et elle se sentira mieux.

Tout cela pour vous dire que même si vous sentez une quelconque pression ou même que vous avez peur de quoique ce soit, l’important est que vous ne vous laissiez pas piétiner et que vous appreniez à dire « NON je n’accepte pas, NON je ne veux pas ».

Vous allez me dire que c’est facile d’écrire un article sur ce sujet mais qu’il y a des situations ou vous n’avez pas le choix comme lorsqu’il s’agit de la famille surtout avec le poids des traditions etc. Je comprends qu’il puisse avoir des choses qu’il faut respecter mais cela ne veut pas dire que vous devez vous sentir mal ou être malheureuse. Dites simplement F***! La personne qui vit votre vie c’est vous et personne d’autre.  J’ai vécu des situations ou j’ai envoyé valser des traditions et des gens parce que j’en avais marre et que je n’étais pas d’accord.

Mieux vous vous sentirez et plus votre vie sera belle et mieux vous serez disposé à aider les autres. La vie ne se résume pas uniquement au bonheur des autres, vous devez aimer vivre votre vie.

Voila les filles, j’espère que mon article d ‘aujourd’hui vous a plu! Commentez et partagez-le ! On se retrouve bientôt avec un nouvel écrit.

Entrepreunariat: 5 points à ne pas négliger

Bonjour tout le monde, j’espère que vous allez bien.

Comme d’hab, je vous encourage à me suivre sur mes réseaux: Instagram et Facebook : @Nazali_by_Emma (les liens sont à droite cette page) pour être au courant de mes différentes actualités.

De plus en plus sur les réseaux sociaux ou à la télé, on voit des personnes se lancer dans entrepreneuriat. C’est à dire créer leur propre entreprise en espérant pouvoir en vivre rapidement. C’est actuellement mon cas.

Si toi aussi tu es dans cette optique, déjà, félicitations! Mais il y a plusieurs choses à ne ABSOLUMENT pas négliger. J’ai donc décidé de te donner les 5 choses à ne pas sous-estimer lorsque tu montes ton business.

1- Le côté financier

Comment te dire qu’il est impossible que ton entreprise soit pérenne dans le temps si la gestion de la comptabilité est mauvaise. Car la compta c’est l’argent et sans argent, tu ne fais rien (#capitalisme).

Alors si tu n’as pas fait de formation approfondie en gestion-comptabilité d’entreprise (j’insiste sur le mot approfondi car faire une formation de 2, 3 semaines ou 1 mois avant de se lancer n’est définitivement pas suffisant), fais appel à un professionnel.

Oui, cela représente un certain coup financier mais au moins tu seras sûre de ta trésorerie et tout sera impeccable. Un professionnel t’aidera en premier lieu à faire ton business plan (c’est dire ton plan financier) et ensuite suivra tes comptes. Assure-toi de toujours avoir un business plan représentant tes prévisions de vente et tes charges pour les 3 premières années d’existence de l’entreprise.

2- Les meilleurs fournisseurs

Ayant fait des études d’approvisionnements et d’achat, cette partie je la maitrise plus que bien. Je dois te confier que j’en ai passé des semaines, des mois à rechercher les meilleurs fournisseurs. Et j’ai bien entendu dépensé une petite somme dans mes recherches (car j’ai fait faire plusieurs échantillons avant de me décider).

Tes fournisseurs seront les partenaires de vie de ton entreprise donc il faut prendre le temps de bien les choisir et de leur demander tous les détails les concernant. Non seulement sur leurs services mais également sur les aspects contractuels, c’est à dire : les conditions de paiement, les conditions de livraisons, s’il y a un problème au niveau de la livraison ou sur un produit comment ça se passe…

Et tout cela est d’autant plus compliqué lorsque tes fournisseurs ne sont pas dans le même pays que toi et ne parlent pas la même langue. Ce que je te conseille dans ce cas, c’est de leur demander des références d’éventuels clients, d’aller fouiner sur les sites de professionnels pour savoir s’ils ont des avis et enfin de toujours demander des échantillons (comme j’ai fait) pour vérifier la qualité avant de leur passer une grosse commande.

3- Une belle image de marque

Toute entreprise doit avoir une image de marque et c’est quelque chose qu’il faut travailler avec précision. Ne jamais penser que l’image de marque est secondaire car étant donné que tu as des bons produits, les gens viendront acheter. Tu peux avoir la meilleure idée du monde mais si tes futurs clients ne se retrouvent pas dans l’univers que tu souhaites leur transmettre, ça ne marchera pas. Et cela fonctionne pour tout type d’entreprise quel que soit le produit ou la prestation que tu veux vendre.

Résultats de recherche d'images pour « image de marque »

Ce qu’il faut faire au moins c’est :

-avoir identifier ta cible de clients : les très jeunes, les working girl ou bien les jeunes hommes… La clientèle que tu vises t’aidera à fixer ta gamme de prix.

-penser à quelque chose qui distinguera ta marque de celle des autres : un logo pertinent, un slogan, un produit caractéristique ou bien une expérience. Par exemple, Abercrombie c’était les mannequins torse nus à l’entrée + tout l’univers des boutiques etc.

-avoir un site internet qui « parle » à tes futurs clients car ton site sera la devanture de ta future entreprise. On la jugera d’abord à travers lui.

4-Bien soigner sa communication

Nous sommes dans l’ère des réseaux sociaux et il est essentiel que ton entreprise les utilise quel que soit le type de service ou le produit que tu veux vendre.

La base est bien sûr d’avoir un compte Instagram en plus du site internet. Alimentes les régulièrement, surtout pour ton Instagram. C’est bête à dire mais les gens voient avec leurs yeux donc les photos que tu posteras doivent être impeccables. Pas besoin d’avoir un matériel de professionnel mais juste un bon appareil photo et corriger ce qui est à corriger avec quelques filtres.

N’hésites pas aussi à investir dans les outils de publicité sur Facebook, ils sont très porteurs. Ton entreprise doit absolument se faire connaitre pour attirer du monde.

5- La charge de travail

Tu dois réaliser que la charge de travail que tu auras quand tu te mettras à ton compte sera très importante et lourde.

Tu travailleras davantage que si tu étais un simple employé chez quelqu’un et vu que ta société sera ton « bébé » tu t’investiras encore plus. Peut-être qu’il faudra que tu te passes de vacances, de restaurants, de cinéma etc…enfin de beaucoup de loisirs car la plupart des entrepreneurs se lancent avec peu de fonds. En tout cas, il est important que tu prépares ton entourage a cette situation car certaines personnes comprendront, d’autres non.

Voilà j’espère que mon article t’a plu ! N’oublies pas de laisser un petit commentaire et de le liker. On se retrouve bientôt avec un nouveau sujet.

Profitez bien de vos derniers jours de vacances!! 🙂 🙂

3 conseils simples pour avoir une bonne estime de soi

Coucou les filles, c’est enfin les vacances !! Et donc j’espère que vous allez bien et que tous vos proches se portent bien également. J’espère aussi que tout va bien pour vous au niveau professionnel et privé.

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous faire un écrit sur l’ESTIME DE SOI car en ces temps chauds, certains sont en plein dans les vacances en laissant les soucis de côté (je vous comprends, c’est fait pour ça après tout) quand d’autres commencent doucement réfléchir sur l’avenir en se disant que l’été est parfait pour faire un récapitulatif sur les 6 premiers mois de l’année qui viennent de s’écouler et savoir s’ils ont fait les bons choix ou non.

L’estime de soi se définit comme étant le jugement ou l’évaluation qu’un individu fait sur sa propre personne (définition Wikipedia). Elle est donc essentielle pour chacun d’entre nous car elle servira à nous guider dans nos choix/ décisions que nous allons prendre tout au long de notre vie. On pourrait donc supposer que plus l’estime que nous avons de nous-même est mauvaise et plus nous allons être propices à emprunter les mauvais chemins et au contraire, plus notre estime est bonne et plus nous serons plus aptes à prendre les « meilleurs chemins ».

Peu importe le résultat de votre auto-évaluation, j’ai décidé de vous donner 3 conseils qui vous aideront à améliorer votre estime de soi que vous la jugiez positive ou négative.

1- Faites une auto-évaluation complète

La plupart du temps, lorsque l’on s’auto évalue, on passe directement dans la comparaison sans prendre en compte les choses importantes que nous avons et que nous sommes. On se dit directement « lui ou elle a ceci et moi j’ai le même âge et mais je ne l’ai pas », « elle, les gens l’aiment parce que XXX et moi on ne m’aime pas parce que XXX» etc.

Prenez le temps de faire un bilan « complet » traitant de tous les aspects de la vie : scolaire, sportif, professionnel, intellectuel, logique etc. Vous en trouverez plusieurs sur le net en tapant « auto-évaluation estime de soi ». Le plus connu est celui de Rosenberg qui comporte une dizaine de phrases ou mises en situation très simples auxquelles vous répondez et à la suite de cela vous obtenez un score qui vous dit selon une échelle, comment vous vous percevez. Après vous en avez des plus longs qui creusent davantage, à vous de voir.

Suite à votre score, réfléchissez comment vous pourrez faire pour pallier ces choses négatives.

2- Stoppez la comparaison

Comme je l’ai dit plus haut, on a tendance à toujours se comparer aux autres lorsqu’on s’auto évalue et c’est la pire chose à faire car vous ne verrez que les côtés négatifs et donc votre estime de soi baissera.

Je sais que c’est plus facile à dire qu’a faire mais pourtant il faut vraiment arrêter. Si la comparaison vous démange, regardez les choses dans l’autre sens, vous avez certaines choses que les autres n’ont pas, cela vous remontera le moral et vous vous sentirez mieux. Mais je vous dis que ce n’est pas la meilleure des choses à faire si vous voulez trouvez ou retrouvez un semblant d’estime de vous-même, ce qu’il faut faire c’est agir.

Résultats de recherche d'images pour « love yourself »

3- Ecoutez et acceptez-vous

Pour aller mieux, apprenez d’abord à écouter vos émotions et ce que votre subconscient vous envoie comme message. Par exemple, vous avez peur? Ce n’est pas grave ayez peur, vous êtes timide, ce n’est pas grave, soyez timide. Vous avez échoué? Et alors ? De nombreuses personnes échouent dans leur vie car l’échec en fait partie, c’est comme ça. Il n’y a aucune honte à ressentir lorsqu’un échec se présente.

La deuxième chose que je vous conseille de faire est de vous accepter. Acceptez vos défauts (et vos qualités bien sûr) mais surtout vos défauts. Personne n’est parfait sur cette terre et ne jouer pas un rôle pour essayer de plaire à tout le monde.

Avoir une bonne estime de soi c’est s’ADAPTER et AIMER les composantes de notre personne mais aussi ACCEPTER et ECOUTER aussi nos sentiments.

Voilà, j’espère que mon article vous a plu! N’hésitez pas à le commenter et à le partager. On se retrouve bientôt pour un nouvel écrit 🙂 🙂 🙂

3 raisons pour lesquelles le mariage ne doit pas être un but dans la vie

Salut tout le monde, j’espère que vous allez bien à 1 mois de l’été. N’oubliez pas de vous abonner à mes pages Facebook @Nazali_by_Emma et Instagram:@Nazali_by_Emma.

Mon article d’aujourd’hui est destiné à vous mes girlz car je sais que nous sommes continuellement sous pression : tu es toujours célibataire ? Tu n’as pas encore d’enfant ? Qu’est-ce que tu fais encore dehors, tu devrais t’occuper de ton homme et de ta maison…et encore j’en passe !

Cette pression, nous la connaissons toutes et on y est trop souvent exposées. Pour moi, l’une des premières réflexions que nous entendons à partir de 24-25 ans c’est « quand est-ce que tu te maries ? » Euuhh comment vous dire papa, maman, que ça ne sera pas maintenant, mais pas du tout !

Le poids du mariage est un des poids (avec celui des enfants) qui est le plus lourd à porter car dans beaucoup de cultures, ne pas être mariée pour une femme à un certain âge est très mal perçu. Elle peut même être considérée comme étant « périmée » car on considère qu’aucun homme n’a voulu d’elle 😦

J’ai donc décidé de vous expliquer pourquoi le mariage ne doit pas être un objectif dans la vie mais peut être juste une étape. Attention, c’est seulement mon avis et en aucun cas, je souhaite l’imposer à qui de ce soit.

1/ Pour faire comme tout le monde

Voici l’une des plus mauvaises raisons de se marier : copier les proches. Nan mais quelle idée ! Un mariage c’est l’aboutissement d’une relation qui se passait déjà très bien et qui se concrétise par un engagement entre le couple vis à vis de leurs familles, de Dieu pour les croyants et/ou de l’état.

Donc si vous avez décidé de franchir le pas juste pour faire comme vos copines ou pour organiser une fabuleuse cérémonie (qui va vous coûter cher LOL) afin de crâner sur les réseaux sociaux et dire « bah tu vois moi aussi je me marie », vous êtes tout simplement RIDICULE voire STUPIDE :[

Résultats de recherche d'images pour « gif mariage copines »

On se marie parce qu’on le souhaite et non parce que c’est la « mode ». A bon entendeur…

2/ Sa situation personnelle

Avant de vouloir frimer avec votre belle robe blanche, posez-vous les bonnes questions : pourquoi je me marie ? Est-ce que c’est parce que j’ai un âge « avancé » ? Parce que je désire des enfants (pas besoin d’être la femme de XX pour en avoir) ? Parce que je me sens seule ? Ou bien parce que c’est le schéma classique que je vois dans notre société et que je dois reproduire ?

Votre situation personnelle ne doit pas influencer sur votre décision de vous marier ou non. Comme je dis, se marier est une décision que l’on prend à deux et qui a été mûrement réfléchit. Beaucoup se sont dit que les noces les sauveraient mais finalement c’est pire qu’avant et elles se retrouvent piéger car le divorce n’est pas une solution envisageable.

3/ Ce n’est pas un statut qui changera ta vie

Comme dit plus haut, le mariage c’est un engagement important qui est la concrétisation d’un amour. Cependant, le fait d’être mariée ne va en rien changer ta vie. Oui tu seras engagée auprès de ton mari et donc tu auras plus de devoirs que lorsque vous étiez en simple concubinage (pareil pour lui) surtout quand il y a des enfants au milieu ; mais dis-toi que si tu étais heureuse avant ton mariage, tu le seras après et vice versa. Si tu étais malheureuse avant d’avoir la bague au doigt et bah tu risques de le rester.

Résultats de recherche d'images pour « gif célibataire noire »

Le statut de femme mariée ne fera pas de toi une meilleure femme, une meilleure mère, une meilleure amie ou bien amante. Ça ne fera pas de toi une femme indépendante, battante qui réalisera ses rêves et qui saura s’en sortir par elle-même.

Voilà les filles, j’espère que l’article du jour vous a plu! Les conseils que je vous donne ne sont pas là pour influencer votre opinion sur le mariage qu’elle soit positive ou négative. Au contraire, je l’ai écrit pour vous aider. Je suis moi-même une heureuse femme mariée depuis bientôt deux belles années alors dites-moi ce que vous en pensez en laissant un petit com’ et en partageant l’article !

On se retrouve bientôt! See u!

Réseaux sociaux, 3 raisons de s’en défaire

Hello tout le monde, j’espère que vous allez bien. Ces derniers temps, je ne suis pas trop présente sur Instagram ou sur Facebook car j’ai décidé de faire une pause. En effet, j’avais besoin de m’éloigner un peu de ces réseaux et cela m’a fait du bien. Du coup, j’ai décidé de faire mon article d’aujourd’hui dessus: pourquoi il est important de s’en détacher ? Voici mes 3 raisons…

Fake lives

La première raison de prendre ses distances des RS est bien sûr les fake lives. Vous savez la plupart des choses que vous voyez sur IG (surtout) ou Snap…sont fausses. Les personnes que l’on suit, admire voire idéalise (pour les fans les plus extrêmes) montrent seulement les « bons » ou « meilleurs » côtés de leur vie sans vous faire partager leurs moments difficiles.

Vous allez me dire, c’est normal les réseaux sociaux c’est fait pour se vanter et faire envier les gens d’un certain côté. Cependant, il y a beaucoup trop de personnes qui vendent du rêve via des mensonges avec leurs voyages, leurs sacs de luxe, leurs belles voitures, leurs corps minces de déesse (vive la chirurgie et les brûleurs pour de graisse). Sans oublier qu’une grande majorité des photos sont prises par des photographes professionnels et retouchées/modifiées via photoshop ou autre application de filtres.

Par exemple, vous vous souvenez de cette influenceuse zimbamwéenne qui postait de photos d’elle en Angleterre avec des sacs hors de prix et qui posait dans un luxueux appartement ? Eh bien, on a découvert l’année dernière que sa prétendue vie était une véritable utopie lorsqu’elle a demandé à ses abonnés de l’aider à financer ses frais de renouvellement de visa. Les gens lui ont demandé pourquoi  et elle a alors avoué qu’elle n’a jamais eu autant d’argent, que ses sacs de luxe étaient ceux de connaissances ou des faux…enfin qu’elle avait tout inventé, un bel exemple d’une fake life!

Addiction

Les réseaux sociaux, on peut y devenir vite accro. Lorsque vous débutez et que vous commencez à attirer des followers, vous allez avoir tendance à vouloir poster plus régulièrement. Surtout, lorsque vous recevrez des encouragements ou des questions sur vos posts/ photos. Le piège c’est que plus vous posterez et vous aurez de likes et davantage vous voudrez plaire à votre communauté et donc vous allez passer de plus en plus de temps devant votre écran.

Non seulement ce n’est pas bon pour la santé de rester toujours sur son téléphone mais le plus important c’est que vous voudriez plaire à des gens fictifs et un cercle vicieux débutera. Cette dépendance peut entraîner de sacrés dommages psychologiques et physiques.

Bien sûr, vous ne vous en rendrez pas du tout compte. C’est pourquoi, je vous conseille de faire ce simple test pour vérifier si vous êtes addict ou pas: restez toute une journée sans aller sur les RS. Si vous ne ressentez aucune envie, c’est parfait, par contre, le contraire serait préoccupant. Si vous vous sentez mal, alors vous avez un gros gros problème ! Faites-vous aider par un psychologue ou un psychiatre. N’oubliez pas que toute forme d’addiction entraîne un isolement, on se coupe des proches et l’on n’emprunte pas le meilleur des chemins.

Harcèlement et bad buzz

Si vous décidez de vous exposer sur les RS, dites vous bien que vous signez également pour être la cible de commentaires malveillants et haineux. Combien de personnes ont été harcelés jusqu’au suicide ? Commentaires sur votre physique, sur votre façon de vivre, racisme, la moindre chose que vous montrerez ou commenterez pourra être la cause de vos futurs maux. Et il sera difficile de retrouver les auteurs car beaucoup se cachent derrière de faux profils pour déverser leur haine (eh oui, vive les lâches). Tout va très très vite sur internet donc soyez blindés psychologiquement pour faire face à ses futures insultes. La plupart des personnes sous-estime se côté là.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui les amis! J’espère que mon article vous a plu. Dites-moi ce que vous pensez des RS en laissant un petit com’. N’oubliez pas de prendre du recul car la société avance très vite, on vit littéralement dans un monde de fou 🙂

See u!