7 choses à faire pendant le confinement

Coucou tout le monde! J’espère que vous allez bien malgré cette crise sanitaire mondiale qui nous oblige malheureusement à rester chez nous en « sécurité ». Oui même au Canada, on doit rester à la maison.

Alors pour cette période de confinement forcée ou du moins fortement conseillée, voici quelques petits conseils pour occuper votre temps si vous êtes en télétravail ou en chômage partiel. On dit souvent que l’on n’a pas le temps de tout faire le weekend car les semaines sont chargées, c’est donc l’occasion parfaite de faire ce que vous repoussez souvent par manque de temps.

1. Repos et encore du repos

Étant donné que vous sauvez le temps de transport, vous pouvez donc l’allouer à un peu de repos. Que vous ayez des enfants ou non, ne faites surtout pas l’erreur de vous coucher plus tard et de vous réveiller très tard. Au contraire, couchez-vous tôt et réveillez-vous un peu plus tard pour récupérer. Le repos est essentiel mais ne négligez pas votre journée de travail, travaillez selon vos horaires habituels.

2. Ménage

Le printemps arrive dans moins d’une semaine donc il est temps aussi de faire un grand ménage chez vous. Déplacez les gros meubles, lavez les portes, les vitres, les plaintes, faites les grosses lessives… enfin je pense que vous soyez seule ou accompagnée d’un compagnon ou d’enfants, vous trouverez de quoi faire au niveau ménage.

3. Rangement

Qui dit ménage dit forcément rangement, lorsque l’on astique, on range et c’est très important. Cela va vous permettre de voir quels vêtements vous ne portez plus, quels sont les objets que vous n’utilisez plus etc. Vous ferez de la place dans vos armoires et placards et vous pourrez aussi vendre quelques trucs car je vous rappelle que cette crise est certes de base sanitaire mais qu’économiquement ça va être la catastrophe!

Résultat de recherche d'images pour "confinement"
Source: Milan presse

4. Du temps en famille

Même si les rassemblements de personnes de plus de 5 personnes sont interdits dans plusieurs pays, cette quarantaine peut vous permettre de passer plus de temps avec votre famille. Parfois, on se plaint de ne pas assez voir ses enfants, son copain à cause de son travail, ou bien de ne pas avoir de nouvelles de son frère, sa sœur, sa meilleure amie… car chacun est dans sa routine. Eh bien ça tombe à pic, pour passer davantage de temps en famille ou pour décrocher votre téléphone et appeler les grands parents, les grands oncles, les tantes etc, c’est-à-dire, ceux qui comptent pour vous mais dont ne vous n’avez pas souvent de nouvelles.

5. Préparez vos plats à l’avance

Comme tout le monde a fait le plein de courses ces derniers jours, c’est l’opportunité de faire du bash-cooking non-stop lol. Ce n’est pas parce que vous êtes à la maison qu’il ne faut pas anticiper les plats que vous allez manger, surtout si vous êtes plusieurs. Ce que je vous conseille, c’est de préparer tous les 2/3 jours 2 ou 3 gros plats pour rationner vos provisions, sinon vous allez vous apercevoir que les courses vont diminuer très vite. Et on ne jette pas les restes! On évite le gaspillage déjà en temps « normal » mais encore plus en période de confinement.

6. Réfléchir sur notre façon de consommer

S’il y a quelque chose de « positif » qu’il faut tirer de cette crise pour le moment, c’est les possibles changements de nos habitudes de consommation. Comme je le dis plus haut, en temps normal, on va aller faire du shopping en achetant parfois des choses non indispensables. Aujourd’hui, les priorités ont changé : la nourriture et la santé passent en premiers et les vêtements et tout ce qui va avec, en second plan et c’est bien ! Concentrez-vous sur ce dont vous avez réellement besoin et surtout après le passage de cette crise, restez sur cette lancée. Ce n’est pas seulement bien pour la planète mais surtout pour votre portefeuille. Rappelez-vous que des millions de personnes ont potentiellement perdu leur emploi à cause de ce covid-19 donc consommez INTELLIGEMENT tout en vous faisant plaisir et please, arrêtez d’être influencé par les autres. Ce n’est pas parce que vous voyez les gens faire de la pub pour des sites de vêtements ou autre, qu’il faut acheter.

7. Arrêtez de regarder les chaines d’info en continue

Même si la télé va devenir votre meilleure amie, évitez de regarder les mêmes chaines et surtout celles des informations. Oui on est au courant que le virus est présent et qu’il faut rester chez nous, alors changez d’air en regardant des séries sur Netflix ou sur une autre plateforme.  Mais bon pour ma part je n’aime pas la télé et je préfère lire ou bien rédiger des articles qui j’espère vont vous faire plaisir 🙂

Voilà les filles j’espère que ce petit article vous a plu. Ne négligez pas votre travail même si vous êtes à la maison hein lol. On reste productives tout en profitant du confort de notre canapé surtout que lorsqu’on fait du télétravail, on a tendance à travailler davantage. Certes, on va faire peut-être plus de pauses mais on va travailler plus longtemps en terme de temps.

En tout cas, dites-moi ce que vous allez faire pendant ce confinement, on se partage les idées! On se lave bien les mains et on évite de sortir ! On se retrouve bientôt avec un nouvel article bon courage et bonne semaine !!

Vivre a l’étranger, pas si simple que ça

Coucou tout le monde j’espère que tout va bien pour vous.

Je fais suite a mon premier article sur mes conseils pour venir Canada paru il y a 3 semaines (allez le lire!!). Comme vous le savez, j’ai quitté la France il y a plus de 2 ans maintenant pour aller tenter ma chance au Canada (côté anglophone) et contrairement à ce que l’on peut nous faire croire, notamment dans les reportages télévisés ou sur les réseaux sociaux, l’étranger c’est très difficile comme expérience et ce n’est vraiment pas de repos.

Du coup, j’ai décidé de vous préparer aux différentes étapes que vous allez traverser si vous aussi vous décidait de quitter votre pays pour un autre. J’avais déjà fait un petit article dessus il y a plus d’1 an mais ayant plus de recul, cet écrit sera plus détaillé et il vous aidera davantage 🙂

1-Bien préparer votre départ

On ne vous le répètera jamais assez, plus vous préparez votre départ et mieux se sera quand vous arriverez à destination. Vous allez entendre beaucoup de personnes qui vivent à l’étranger se vanter « moi je suis parti sur un coup de tête, je n’avais rien anticipé, j’ai débarqué avec XX euros en poche et aujourd’hui, je gagne bien ma vie… et bla bla bla ». Dites-vous bien qu’a 99% du temps, c’est un mensonge! Quand les gens ont une situation financièrement stable et fiable, certains d’entre eux oublient vite les épreuves qu’ils ont pu endurer.

Donc préparer bien dans les moindre détails votre départ, je ne parle pas des démarches pour immigrer dans le pays mais posez-vous ces questions : ou est-ce que vous allez vivre pendant les premiers temps ? Quels sont les premiers documents que vous devriez faire quand vous arriverez sur place ? Combien coûte les transports ? Comment faire pour avoir une couverture maladie ? Le prix des loyers, le prix de la nourriture, quels sont quartiers a éviter ou au contraire les quartiers dans lesquels il faut s’installer. Quels sont les jobs qui recrutent ? Comment faire pour avoir une voiture ? ect. Plus vous vous poserez de questions et plus vous serez tranquille à l’arrivée. Inscrivez-vous sur des forums comme sur Facebook ou autres sites, les gens vous apporteront toutes les réponses.

2-Apprendre à repartir de zéro

Dans la plupart des cas, quand on décide d’immigrer, on repart de zéro et certaines personnes ont du mal à se le mettre réellement en tête malgré leur départ. Et je dois vous dire que j’en faisais partie.

On est beaucoup à penser : « avant de partir, j’avais un bon job, je gagnais bien donc il est normal que quand je vais arriver dans l’autre pays, je vais retrouver le même job avec un salaire équivalent ». Dites-vous bien que sauf exceptions, ça ne sera pas du tout le cas! Mais vraiment pas du tout et on peut tomber de très haut.

Comment vous dire que lorsque je suis arrivée à Toronto, j’ai pris le premier job dans lequel on m’a accepté car je ne trouvais rien dans ma branche qui est les approvisionnements. Pourtant, j’ai appliqué a de nombreux postes et mon CV était bon et je me disais que mon anglais était plutôt correct mais on ne m’appelé presque jamais et parfois je voyais les mêmes offres auxquelles j’avais appliqué, être rediffusées plusieurs fois.

J’ai parlé avec plusieurs personnes et elles m’ont révélé que c’était normal car je n’avais aucune expérience professionnelle canadienne dans les achats et que l’anglais n’était pas ma langue maternelle donc il était normal que je reçoive peu voire pas d’appels du tout.

C’était difficile pour moi d’encaisser cela car je me suis dit : « il va falloir que je reparte d’en bas pour gravir à nouveau les échelons ». De plus, ce qui est particulier au Canada (je pense que c’est la culture anglophone) c’est que les diplômes passent en troisième plan. Les recruteurs vont se focaliser d’abord sur l’expérience, ensuite sur vous et ensuite sur vos diplômes, alors qu’en France c’est le contraire, le diplôme prime toujours.

Image
Ottawa’s life

Mais bon, j’ai finalement trouvé un job au bout de 8 semaines dans le domaine du service à la clientèle dans une petite entreprise de 4 salariés et mon salaire avait diminué de moitié par rapport à la France. Entre temps, il m’est arrivé plusieurs galères concernant les autres jobs que j’ai occupé mais aujourd’hui j’ai retrouvé un bon travail sur Ottawa avec un salaire plus élevé que celui que j’avais a Paris. Cela m’a pris 18 mois mais j’y suis arrivée yeah….

Croyez-moi j’ai parlé avec plusieurs personnes de nationalités différentes et on avait toutes le même constat : au début il faut prendre le travail dans lequel on vous accepte et ne pas être difficile. Certains qui étaient ingénieurs dans leur pays d’origine, travaillaient à l’usine en attendant de trouver mieux.

3- Ne rien lâcher

Comme je viens de vous l’expliquer pour le travail, lorsque l’on débarque dans un nouveau pays avec la tête pleine d’idées et de rêves, il se peut que l’on déchante rapidement sur certains points.

C’est pourquoi, il est important de vous préparer à encaisser des coups et surtout à vous dire qu’il ne faut rien lâcher.

La chose principale qui trouble les nouveaux arrivants c’est l’adaptation. Il faut désormais faire avec un nouveau pays qui a son propre mode de fonctionnement, ses règles, sa culture. Vous allez rencontrer de nouvelles personnes, découvrir de nouveaux horizons et très souvent une nouvelle langue.

Toutes ces difficultés vont faire que vous allez régulièrement douter et que l’envie de repartir va vous effleurer l’esprit. Vous savez parmi le nombre de personnes qui tentent leurs chances à l’étranger chaque année, plus de la moitié reviennent aux sources (je ne parle pas bien entendu des cas spéciaux comme les guerres…) dans l’année.

Moi-même plusieurs fois je me suis demandé s’il n’était pas plus simple de repartir en France que de rester au Canada et ramer lol. Cependant, j’ai vu les perspectives d’évolution et je savais que j’allais bien finir par y arriver. De toute façon, les difficultés font partie de la vie.

Ne vous inquiétez pas, vous y arriverez cela ne fait aucun doute. Cela prendra juste plus de temps que prévu et puis vous n’êtes pas non plus à l’abri d’une bonne surprise en cours de route 🙂

Voilà c’est tout pour aujourd’hui, j’espère que mon article vous a plu. Si vous aussi vous avez décidé de quitter votre pays pour un autre, racontez-moi votre histoire en commentant l’article. Likez la page Facebook et partagez le blog.

On se retrouve bientôt! 🙂

Venir vivre au Canada, ce qu’il faut savoir !

Bonjour tout le monde, je pense que le très long article d’aujourd’hui va en intéresser plus d’un(e) car je reçois depuis bientôt 2 ans sur mon Messenger, beaucoup de messages me demandant des renseignements sur la vie au Canada.

Comme vous le savez, j’y habite depuis un moment déjà et 2020 marque ma troisième année sur le sol canadien. Du coup, avec le recul que j’ai en ayant habité dans deux grosses villes du Canada, je peux vous parler de cette vie que tant d’entre vous souhaitent.

Avant de toute chose, je vais parler principalement du Canada anglophone et plus précisément de l’Ontario car c’est ce côté et cette province que je connais le plus. En ce qui concerne le Québec, j’ai eu écho de quelques informations mais il faut savoir que le Québec est très différent des autres provinces, c’est un peu un pays dans un pays avec son propre fonctionnement.

1-Les démarches d’immigration

Il s’agit de la partie la plus longue et la plus « compliquée » dans le sens où vous aurez une liste de documents à fournir.

Comme dans n’importe quel pays, il existe plusieurs types de visa pour rentrer au Canada et chaque visa a sa « particularité » : visa étudiant, visa travail, visa réfugié/demandeur d’asile, visa entrepreneurs etc. Vous trouverez l’ensemble des visas sur le site canada.ca.

Pour ma part, c’est à travers le système Entrée Express destinés aux immigrants qualifiés que j’ai eu ma résidence permanente depuis la France. Ce système permet de l’obtenir pour 5 ans si votre travail de base est recherché au Canada mais également si vous avez le niveau de diplômes requis. La plupart du temps, il s’agit de Licences (Bachelor), des Masters (Maitrise) ou PhD (Doctorat). Vous trouverez toutes les informations ici https://www.cicdi.ca/1/accueil.canada.

Pour ceux qui exercent des métiers manuels, je sais que plusieurs entreprises situées à l’ouest du Canada comme en Alberta, recherchent des plombiers, des électriciens, des soudeurs… et elles sponsorisent leurs futurs employés car ce sont des métiers qui manquent cruellement de main d’œuvre. Allez sur les sites d’emploi comme Indeed.ca, vous trouverez plusieurs offres.

Peu importe le visa que vous choisissez pour aller au Canada, gardez bien en tête la plupart du temps les processus sont longs : allant de 9 mois a 3 ans (2 ans en moyenne) selon le visa (mais le gouvernement essaye de réduire ses délais). De plus, il va devoir fournir des documents bien précis, donc gardez tout : les preuves de voyage (vos anciens passeports, vos billets d’avion etc) car le pays demande un détail sur vos voyages que vous avez effectué sur les 10 dernières années), les certificats de travail, votre bail avec vos deux noms dessus si vous êtes en couple et si vous souhaitez faire votre demande a deux, vos photos de couple datées (oui je sais c’est bizarre mais c’est qu’il faudra fournir pour prouver que votre union est bien réelle et non fausse; c’est ce que j’ai dû faire) etc.  Ne jetez aucun document si vous n’êtes pas sûr. Effectivement, mieux vaut tout garder et avoir trop de preuves que d’avoir des documents manquants. J’en ai fait l’amer expérience et j’ai dû recommencer toute ma demande, résultat 9 mois de perdus et l’argent qui va avec.

Et pour finir, faites des ECONOMIES! Premièrement parce que vous aurez à fournir des preuves de revenus comme quoi vous avez assez d’argent sur un compte en banque pour subvenir aux besoins de toutes les personnes qui sont sur votre demande quand vous aurez foulé le sol canadien et deuxièmement parce que le processus de demande de visa peut couter très cher. Il faut passer des tests linguistiques (français ou anglais: 210 euros le test), il y a également des examens médicaux (qui ne sont pas remboursés ni par la sécurité sociale ni par la mutuelle : 170 euros), il faut payer un organisme accrédité par le gouvernement canadien qui va évaluer vos diplômes (300 euros).  Enfin lorsque vous aurez rassemblé tous les documents nécessaires pour votre demande et vous serez prêt à la soumettre, vous allez devoir payer les frais d’étude de votre dossier, qui étaient d’environ 200 euros (je crois bien). Que votre demande soit acceptée ou pas, ces frais sont non remboursables. Par contre si vous avez une réponse positive, vous aurez à payer les frais d’émission du visa qui sont de 450 euros par personne.

Je précise les frais que je vous donne dans cet article sont ceux j’ai payé par rapport au visa auquel j’ai appliqué sur la période 2015-2017: Immigrant qualifié via Entrée Express. Donc suivant le type de visa et le nombre de personne, les coûts peuvent être plus élevés, c’est pourquoi je vous conseille de lire précisément ce qui indiqué sur le site https://www.canada.ca/fr.html.

Certaines personnes payent des consultants ou des avocats pour les aider avec leur demande. Sincèrement, je pense que ce n’est pas forcement utile car tout est expliqué sur le site mais je dois reconnaitre que parfois c’est un peu le fouillis et qu’il faut passer des heures pour bien tout comprendre. En tout cas, mon mari et moi avons fait notre demande tous seuls mais nous avons assisté à plusieurs réunions d’information pour être sûrs que nous avions bien tout compris. Je vous le préconise d’ailleurs, assistez à des réunions d’information, il y en a dans tous les pays.

2-La vie au Canada

a-Le logement

Lorsque l’on débarque dans un nouveau pays, se loger peut s’avère être compliqué surtout qu’on ne sait pas à quoi s’y attendre.

La première chose que je vous conseille c’est déjà de contacter les gens que vous connaissez 6 à 8 semaines avant votre venue, si vous prévoyez de vous installer dans la même ville qu’eux et de voir s’ils peuvent (ou une connaissance) vous héberger quelque temps.

Si vous ne connaissez personne comme moi à l’époque, inscrivez-vous sur des groupes de colocations sur Facebook ou louer un appartement via airbnb ou une autre plateforme pour une durée minimale d’1 mois. Avec mon mari, on s’était dit que 2 semaines suffiraient pour faire les premières démarches administratives et trouver un appartement, mais c’était très très juste. Sur un coup de chance, nous avons trouvé quelque chose 2 jours avant de rendre notre airbnb et donc nous avons pu aménager le 1er du mois suivant. Comme je viens de le dire, cela était de la chance donc prévoyez de louer une place pour 1 mois le temps de faire les premiers documents administratifs et commencer doucement votre recherche de logement.

Au niveau du prix, il varie selon le type d’appartement, la localisation et selon les bailleurs. Pour ceux qui désirent aller à Toronto, dites-vous bien que c’est une ville très chère. Sincèrement, je vous déconseille de vous y installer surtout si vous ne trouvez pas un boulot avec un bon salaire. J’y suis resté 18 mois et je peux vous dire que beaucoup de personnes quittent la ville car les prix immobiliers que ce soit à la location ou à l’achat sont incroyablement chers. Je ferais un article complet sur Toronto plus tard dans l’année😉.

Mais bon, si Toronto vous attire vraiment, comptez entre $1000 et $1700 par mois pour un studio ou un 1 chambre avec l’électricité en surplus et le parking. Vous payerez moins cher : $200 à $400 en moins si vous choisissez d’habiter dans un basement. Un basement veut dire sous-sol. Il s’agit d’un appartement situé en sous-sol d’une maison ou d’un immeuble qui manque pour la plupart du temps de lumière et qui compte 1,2 ou 3 petites fenêtres. Sincèrement, ça peut être pas mal quand on vient d’arriver et ça permet d’avoir son chez soi pour pas « trop cher ».

En Ontario vous avez d’autres villes comme Ottawa qui est très francophone et reste abordable (pour le moment). Vous avez aussi Hamilton, London ou Guelph qui sont plus petites mais dont le prix d’une location reste assez correct.

En tout cas, l’emménagement se fait le 1er de chaque mois pas, le loyer est dû avant le 5 et il y a une caution équivalente a 1 mois de loyer à verser avant de s’installer. En ce qui concerne les charges : eau, chauffage, électricité, à 80% du temps elles sont inclues dans le loyer mais il arrive de plus en plus (selon les bailleurs sociaux) que vous ayez à payer l’électricité de votre poche et parfois (mais c’est très rare) l’eau également.

Toujours selon les bailleurs, on vous demandera soit de prouver que vous avez assez de revenus pour payer les premiers mois de loyer (relevé bancaire) ou bien il vous faudra une lettre d’emploi, donc il faudra que vous trouvez un job.

Lorsque vous rentrez dans un appart, le bail est pour 1 an minimum. Au bout d’1 an vous êtes libre de partir en le notifiant 60 jours à l’avance.

Enfin, le Québec est moins cher que l’Ontario pour le cout du logement. Même constat certaines autres provinces comme le New Brunswick ou l’Alberta, par contre la Colombie britannique est la province la plus chère du Canada.

b- Le job

Après le logement, c’est la seule la deuxième préoccupation des nouveaux arrivants car il faut bien payer les dépenses du foyer. Lorsque vous venez pour tenter votre chance c’est-à-dire que vous arrivez sans emploi, vous devez vous mettre en tête qu’il va falloir passer par des petits jobs avant d’avoir le travail de vos « rêves ».

L’anglais n’étant pas votre première langue, les employeurs canadiens se disent que vous aurez du mal avec un poste dit « classique » donc ils préfèrent d’abord que vous acquérez d’abord de l’expérience dans des emplois dans les call centers ou même dans les Starbucks ou McDonalds. De toute façon, c’est juste le temps d’améliorer votre anglais, ensuite vous pourrez appliquer à des emplois ayant un lien avec vos études …

Concernant les salaires, on est payé toutes les deux semaines et pour pouvoir vivre correctement en se faisant un minimum plaisir, prévoyez au moins $40,000 brut par an ou ($20/h). Ce qui fait un peu près 1400-1500 euros net par mois. Ce n’est pas énorme mais dans des moyennes-petites villes (pas Toronto sinon il faut être deux à travailler) vous pourrez vous en sortir, et puis c’est juste pour au moins les deux premières années de votre arrivée, le temps de bien vous installez et de parfaire votre expérience professionnelle.

Coté Québec, vous aurez davantage de chances à voir un le même job que vous exercez auparavant vu que la langue provinciale est le français. Cependant, attention ! Dans des villes comme Montréal, il faut savoir se débrouiller en anglais car beaucoup de compagnies sont en contact avec les provinces anglophones.

c-La météo

Je ne vais rien vous apprendre si je vous dis qu’il fait froid au Canada. Il fait plus froid partout en hiver hormis en Colombie Britannique ou les températures sont rarement négatives mais la contrepartie c’est qu’il pleut beaucoup et que parfois vous pouvez faire 3 semaines sans voir le soleil.

Moi qui suis à l’est, je peux vous dire qu’il fait très froid en hiver : souvent -15, -20, -25 et très chaud l’été : 30/35 degrés.

d-Les canadiens

Les canadiens ont pour réputation d’être très ouverts et très serviables et je dois vous dire que c’est vrai. Franchement, c’est un pays où l’on se sent bien, si vous avez besoin d’aide, les gens vont vous aider. Une fois j’avais un problème de voiture en pleine rue et franchement, plusieurs personnes sont venues pour me prêter un coup de main. Vous avez votre sac ouvert, les gens ne vous voleront pas et vous dirons : ton sac est ouvert, pareil si vous avez votre porte monnaie ou votre téléphone dans votre poche arrière (je pense pas que ce soit le cas en France).

Voilà les filles, j’espère que cet article vous a plu. C’était un « bref » résumé de la vie au Canada, j’aborderai d’autres thèmes plus précis prochainement mais dites-moi ce que vous aimeriez savoir sur ce pays plus précisément et je vous préparerai un écrit dessus !

A bientôt

2020 commence!

Bonjour tout le monde, Bonne et Joyeuse Année 2020 à vous toutes! Pleins de bonnes choses pour vous et vos proches avec en premier lieu la meilleure des santés, l’amour en second et enfin le succès dans tout ce que vous entreprendrez.

L’année 2019 s’étend achevée il y a maintenant 5 jours, il est temps d’en faire le bilan et de fixer doucement vos objectifs de 2020 et de croire que tout va bien se passer cette année!

Première étape, reprenez d’abord vos objectifs initiaux d’il y a 1 an et regardez si vous les avez atteints. Si c’est le cas, félicitations ! Cela veut dire que vous aviez bien évalué vos taches et peut-être que pour 2020, vous pourrez vous concentrez sur des points un peu plus complexes. Dans le cas contraire, ne vous démotivez pas. Peut-être que vous vous étiez donné trop d’objectifs et cela explique le fait que vous ne les avez pas tous réalisés.

Pour ma part, je n’ai pas réalisé tous mes objectifs de 2019 mais je regarde le positif et je me dis que mon bilan est plutôt pas mal. J’ai retrouvé un job stable, ma situation financière s’est bien arrangée, j’ai passé plusieurs caps au niveau de ma spiritualité et surtout, je suis en bonne santé.

Lorsque je compare ma situation du 5 janvier 2020 à celle du 5 janvier 2019, je me dis que je reviens quand même de loin lol. En effet, la période août 2018 à août 2019 était très compliqué sur presque tous les points mais bon, une vie tranquille sans encombres serait plutôt ennuyante non ? (Je rigole bien entendu).

Deuxième étape, parlons de 2020 et de ce que vous désirez accomplir durant ces longs 12 mois.  Est-ce que vous voulez avoir un meilleur job ? Vous marier ? Voyager ? Changer de pays ? Avoir un enfant ? Créer une association ? Lancer une chaîne YT? Peu importe vos souhaits, il va falloir que vous trouviez le bon équilibre entre ces futurs défis et votre vie. Si vos objectifs sont davantage professionnels, votre vie privée pourrait en pâtir et s’ils touchent plus le côté personnel et bien la partie pro pourrait en prendre un coup. Je parle dans le sens ou vous pourrez avoir tendance à négliger un coté par rapport à un autre car vous serez concentré sur vos choses.

Résultats de recherche d'images pour « agenda 2020 »

En tout cas, si vous voulez réaliser l’intégralité de vos objectifs qu’ils soient étalés sur 1, 3, 5 ou 10 ans. Vous devriez faire 1 chose, c’est de les écrire et les gardez sous les yeux. Acheter un tableau en liège (ou un autre type) avec des punaises et accrochez-y vos objectifs. Non seulement cela vous permettra de ne pas les oublier et puis cela vous motivera également pour les accomplir!!! 🙂

Voilà les filles j’espère que mon article vous a plus! Commentez, likez et partagez l’article et le blog.

Je vous souhaite de nouveau une merveilleuse année 2020 !

Idées coiffure, maquillage, cadeaux pour cette fin d’année 2018 et Mes Meilleurs Voeux


Hello les girlz ! J’espère que vous allez vraiment bien en cette fin d’année qui est déjà là!  Eh oui time is flying! Abonnez-vous à mes réseaux sociaux: Instagram: @Nazali_by_emma, Facebook: Nazali by Emma et Snap: Nazali_Emma pour être au courant de mon actualité 2019!

Comme tout le monde, j’adore ces moments précieux que l’on passe en famille et entre amis mais je suis souvent dans le rush non seulement au niveau des cadeaux mais également par rapport à ma coiffure et à ma tenue. Je ne sais jamais quoi faire ou mettre, surtout lorsque j’ai mes cheveux au naturel. C’est pourquoi j’ai décidé de vous faire un petit article de dernière minute (à J-2) pour vous donner quelques idées cadeaux, coiffures et tenues.

1- Les cadeaux

Beaucoup achètent les cadeaux le 24 et je ne fais pas exception ! Trop tard pour commander sur internet même avec une livraison express donc la seule solution est de vous réveiller tôt le matin pour aller faire les dernières emplettes 🙂

Si en plus de ça, vous n’avez aucune idée, je vous conseille d’opter pour les coffrets déjà tout fait: cuisine, boisson, apéro, voyage, arts créatifs… Il en existe des centaines et ce qui est bien c’est que même le 24 vous en trouverez partout. Les livres sont également un bon compromis. De nombreuses personnes aiment lire donc un bon bouquin est le cadeau parfait. S’il n’est pas dispo en librairie, achetez-le sur Amazon sous forme numérique, la disponibilité est immédiate :). Autre idée cadeau qui fonctionne à coup sûr est la carte cadeau! Franchement je préfère qu’on m’en offre une au lieu de m’acheter quelque chose que je ne vais pas forcément aimer. Alors si vous êtes vraiment en panne d’inspiration, allez dans n’importe quelle enseigne et achetez une carte cadeau: 25, 30, 40 (euros ou dollars), vous en avez à presque tous les prix. Le seul hic est qu’il y a un minimum d’achat, généralement autour de 20-25 euros/dollars.

Résultats de recherche d'images pour « gif noel »

L’ultime cadeau est bien entendu l’argent mais difficile d’en offrir pour Noel à ses parents, frères et sœurs ou amies… à méditer donc.

2- Comment s’habiller?

Difficile de se payer une superbe tenue pour les fêtes de fin d’année quand on a dépensé tout son argent dans les cadeaux ou bien peut être vous vous dites que c’est pas la peine d’acheter des vêtements qui seront à -40% dans deux semaines pendant les soldes?!

Peu importe la raison, si vous voulez briller pendant les fêtes, faites votre shopping le 24 décembre, spécialement après 15h. Pourquoi ? Parce que les magasins de vêtements veulent se débarrasser de certaines tenues (surtout les petits commerçants) donc vous pourrez toujours négocier les prix avec eux et vu qu’ils ferment à 18h, c’est le meilleur moment. C’est ce que j’avais fait une fois quand j’habitais encore en France, chez Naf Naf et j’avais eu une robe à -40% :). Le petit bémol est que vous serez pas sûre de trouver votre taille.

Autre idée tenue, le pull de Noel:) Kitch mais pas cher, il est parfaitement dans le thème! Vous le portez avec un jean et c’est bon vous avez votre tenue sans prise de tête! Là également, achetez-le le 24 pour pouvoir le payer moins cher.

Enfin si vous êtes vraiment serré niveau budget, mettez juste une petite robe noire ! Nous en avons toutes une dans notre armoire, une petit robe noire qu’on a oublié et c’est le moment idéal pour  la ressortir. Accessoirisez-là avec des bijoux, une belle ceinture et une petite veste et voilà votre tenue est prête, il suffira juste d’un bon maquillage et d’une belle coiffure.

3- Et mes cheveux, j’en fais quoi ?

A l’heure à laquelle j’écris cet article, je ne sais toujours pas comment je vais coiffer mes cheveux demain lol. Mais bon il y a de nombreuses coiffures simples et efficaces:

la queue de cheval: peignez bien vos cheveux, mettez du gel pour bien les tirer et enfin ajoutez les mèches au bout. Facile et rapide, une coiffure qui marche tout le temps.

nattes collées: séparez vos cheveux en deux façon coupe couronne, et faites deux grosses nattes collées. Vous pouvez y ajouter du fil de décoration pour l’occasion. Voici le tuto d’une Youtubeuse ci-dessous:

Résultats de recherche d'images pour « nattes collees cou^pe couronnes »

la perruque: vous n’avez vraiment pas le temps pour une coiffure, mettez juste une belle perruque et le tour est joué!

Résultats de recherche d'images pour « gif meilleurs voeux »

Voilà les girlz, j’espère que mon article vous a plu.

Je vous souhaite de passer un merveilleux réveillon avec vos proches et je vous souhaite mes meilleurs vœux pour 2019! Profitez de ces moments car la vie est tellement courte! 🙂

Ma belle peau noire !!


Coucou les girlz! J’espère que tout va bien pour vous malgré le fait que le printemps arrive trop doucement. N’oubliez pas de vous abonner à mes pages Facebook et Instagram : @Nazali by Emma.

Je l’avais annoncé à la fin de mon écrit  de la semaine dernière (3 bonnes raisons de ne pas se comparer aux autres), l’article d’aujourd’hui sera un coup de gueule accompagné d’une touche d’empathie.

Plusieurs fois par jour, je vais sur mon blog et j’analyse les statistiques. Je peux voir d’où se connectent mes lecteurs (pays voire même les villes), quels termes de recherche conduisent à  les gens au blog (ex :bulukutu, développement personnel, bien-être, thé…). Et c’est justement certains de ces termes de recherches qui m’ont conduit à écrire cet article.

En effet, j’ai remarqué depuis 2-3 semaines que les mots « moche », « peau noire », « éclaircissement », « devenir belle » revenaient souvent et la phrase qui m’a le plus surpris et qui est revenu plus d’une dizaine de  fois « ETRE BELLE AVEC UNE PEAU NOIRE FONCEE ».

Du coup, je vais vous pouvez une question mesdemoiselles, mesdames, vous qui avez «googlelisé » cette phrase, pourquoi vous ne vous trouvez pas belle avec votre peau noire ? Ou est le problème? Expliquez-moi!

20180410_213836

Le but de mon article n’est pas de faire comme tout le monde en lançant un éternel débat sur les produits éclaircissants etc… Non, non,  je veux juste comprendre la raison qui vous pousse à dire que votre peau est au final un « handicap » à la beauté.

Étant noire (et fière de l’être) comme vous, j’ai également été confronté au racisme, aux blagues et remarques désobligeantes sur ma peau et mes cheveux (d’ailleurs je prépare un article dessus)… Mais dire que parce que vous avez la peau noire, vous êtes automatiquement considéré comme étant moche, me trouble et me surprends!!

Est-ce la faute des photos, images que l’on voit partout ?

Probablement, on le sait, on vit dans un monde où l’image occidentale domine et au final, beaucoup de personnes ne s’identifient pas à ce qui est véhiculé.

Est-ce la faute au racisme constant ?

Why not ? Associer la peau noire à la saleté etc…a du sûrement joué…?!!

Est-ce lié au fait que les peaux claires ont toujours été valorisées au détriment des peaux foncées ?

Je ne sais pas, peut-être mais dans la plupart des cultures du monde et depuis la nuit des temps, les peaux claires ont toujours été mises en avant donc bon à prendre avec des pincettes. Sachant qu’on peut avoir le teint clair et ne pas se trouver belle.

-Parce que les hommes préfèrent les femmes aux teints clairs?!  C’est l’un des nombreux commentaires que j’ai pu lire par rapport à des posts sur Facebook. No comment ! C’est un échange sans fin et j’espère que ce n’est pas la raison pour laquelle vous avez ce sentiment! Ce serait vraiment triste et stupide à la fois! On ne met pas en « porte à faux » sa couleur de peau à cause de quelques imbéciles qui ne vous pas trouvent à leur goût. Mais je comprends que cela peut être parfois compliqué.

Et c’est ce que je veux vous faire comprendre dans cet article,  peu importe la raison pour laquelle vous avez ce ressenti, dites vous que la peau noire est l’une des plus belles 🙂 qu’elle soit caramel, chocolat, café au lait…! Je ne vous le redirai jamais assez mais aimez vous comme vous êtes! Premièrement parce que vous êtes superbe 🙂 et deuxièmement parce que vous ne pourrez jamais tout changer chez vous.

Et surtout mesdemoiselles, mesdames, vous qui êtes ou serez mère, éduquez bien vos enfants et dans ce cas vos petites filles! Apprenez leur à s’aimer et à être fières d’elles-mêmes. Quand on lit sur les réseaux sociaux que des fillettes de 8-11 ans se suicident car elles sont harcelées à l’école a cause de leur couleur peau, ça ne peut plus se reproduire. Comme on dit, «  Educate a girl it’s educate a nation».

Voilà les girlz, vous savez tout ! En espérant que mon article vous a plu! Commentez, likez et partagez surtout!!! J’attends vos réactions.

On se retrouve la semaine prochaine avec un nouveau sujet ! See u!


3 conseils pour allier le bien-être et le bio


Coucou mes girlz, comme d’hab, j’espère que le bonheur est avec vous et donc que tout va bien.

Suivez mon actualité en vous abonnant a mes pages Facebook et Instagram : @Nazali by Emma.

Aujourd’hui, le bio est partout : on en parle  à la télé, on le voit dans nos assiettes et même lorsqu’on fait du shopping. Depuis quelques mois, je me suis moi dit quil fallait que j’adopte un mode de vie plus sain car je me soucie de l’écologie. Si vous êtes également dans cette démarche, voici mes conseils pour commencer a adopter un style de vie plus « bio ».

Premierement, il faut savoir que se mettre au bio, ne signifie pas seulement se mettre a manger des aliments issus de l’agriculture biologique. Cela, signifie qu’il faut changer une bonne partie de son mode de vie pour essayer de réduire son empreinte sur la terre.

1- L’alimentation

Effectivement, c’est la base même s’il n’y a pas que ça. On mange des fruits et des legumes cultivés sans pesticide et pour faire des economies, on va se fournir aupres des producteurs locaux et non dans les grandes surfaces.

On fait egalement un croix sur la viande lol. Je connais beaucoup de personnes qui considerent que leur plat n’est pas complet si elles nont pas de la viande dans leur assiette et je dois dire que chez les africains c’est exactement ca. Pourtant, il n’est pas nécessaire de manger d’en manger  tous les jours,  il est recommandé d’en consommer 2 fois par semaine et 1 fois du poisson. Cela vous donne une bonne raison de privilégier la qualité a la quantité.

Enfin, on évite le gaspillage ! Sincèrement, aujourd’hui, je fais la guerre au gaspillage. Premièrement, j’achète moins de choses qu’avant, je ne me rue plus sur les promos dans les magasins en achetant plus.  Je préfère faire les courses 1 a 2 fois par semaine et tout consommer que de faire des grosses courses pendant les promos et que ca dort dans mon frigo ou mes placards.

2- La beauté et l’hygiène

Allier le bio et les produits de beauté cest possible et la preuve c’est qu’on le fait de plus en plus. Eh oui, presque tout le monde aujourd’hui fait ses bains d’huile, ses masques pour le visage, gommage, crème pour me visage… toute seule et vous ne le savez peut être pas, mais c’est bio car on utilise à 99 % des éléments naturels (pour ma part en tout cas) 🙂

Résultats de recherche d'images pour « huiles essentielles »

A part certains produits « essentiels » comme les shampooing, gel, masque pour les cheveux, nettoyant visage que j’achète, le reste de mes produits est homemade. Je pense qu’avec le temps, je me tenterai a faire mon shampooing par exemple. Bien entendu, je partegerai avec vous toutes mes recettes.

En ce qui concerne l’hygiène, je dois dire, que je ne suis pas encore a faire moi-même mon dentifrice, mon déodorant ou mes produits détergents, pourtant, il existe de plus en plus de cours pour apprendre a faire tous ces produits a moindre coût. Je pense sincèrement a assister a l’un de ses cours quand le temps me le permettra.

3- Les vêtements

Tout comme la beauté et l’hygiene, on peut etre une fashionista et adopter un style de vie bio.

Comment ? Déjà par réfléchir a vos achats lorsque vous faites du shopping, acheter pour acheter, cela ne sert pas. A part peut être  a frimer sur IG avec un dressing hyper fourni.

On le sait, on met régulièrement les mêmes vêtements (ceux qui ne sont pas dans ce cas, commentez l’article, votre avis m’intéresse), du coup pourquoi en acheter constamment ? Et faut dire la vérité, aller tous les week-end se ruiner chez Zara et etc ce n’est pas donné. Tout comme les aliments optez donc  pour la qualité avec des vêtements contenant du coton écologique à la quantité, même si ça coûte un peu plus cher, vous en sortirez gagnante sur le long terme.

Résultats de recherche d'images pour « vetements bio »

Sinon vous n’êtes pas prête a faire l’impasse sur le fait d’avoir une garde robe fournie, l’autre solution est de faire de la location de vêtements. Je sais qu’en France, ça se fait beaucoup, au Canada largement moins mais c’est un compromis. Vous payez tous les mois un abonnement (entre 40 et 90 euros selon la formule et les start-up) et vous recevez chez vous 3, 4, 5 vêtements que vous mettez pendant quelques temps puis que vous renvoyez.

La dernière solution, c’est  l’échange de vêtements ! Plusieurs personnes se réunissent en ramenant ce qu’elles ne veulent plus porter et font du troc. Vous trouverez des groupes sur Facebook ou sur certains forums de discussions.

Voilà les girlz ! Vous savez tout ! Jespere que mon article vous a plu. Bien sur consommer de manière plus ecologique c’est prendre les transports en commun ou marcher  au lieu de prendre sa voiture, c’est eteindrr les lumières quand on sort d’une  piece, c’est ne pas faire couler l’eau….

Mais je voulais évoquer ce sujet en me focalisant sur les parties qui sont relatives au lifestyle et bien-être.

En tout cas, pour mes sœurs qui sont Afrique, vous avez de la CHANCE 🙂 car les fruits et légumes sont a issus d’une culture sans pesticides. L’Afrique est le continent consommant le plus d’aliments bio.

Résultats de recherche d'images pour « bio et afrique »

On se retrouve la semaine pro avec un nouveau sujet ! See u !:) 🙂 Bonne journée