Venir vivre au Canada, ce qu’il faut savoir !

Bonjour tout le monde, je pense que le très long article d’aujourd’hui va en intéresser plus d’un(e) car je reçois depuis bientôt 2 ans sur mon Messenger, beaucoup de messages me demandant des renseignements sur la vie au Canada.

Comme vous le savez, j’y habite depuis un moment déjà et 2020 marque ma troisième année sur le sol canadien. Du coup, avec le recul que j’ai en ayant habité dans deux grosses villes du Canada, je peux vous parler de cette vie que tant d’entre vous souhaitent.

Avant de toute chose, je vais parler principalement du Canada anglophone et plus précisément de l’Ontario car c’est ce côté et cette province que je connais le plus. En ce qui concerne le Québec, j’ai eu écho de quelques informations mais il faut savoir que le Québec est très différent des autres provinces, c’est un peu un pays dans un pays avec son propre fonctionnement.

1-Les démarches d’immigration

Il s’agit de la partie la plus longue et la plus « compliquée » dans le sens où vous aurez une liste de documents à fournir.

Comme dans n’importe quel pays, il existe plusieurs types de visa pour rentrer au Canada et chaque visa a sa « particularité » : visa étudiant, visa travail, visa réfugié/demandeur d’asile, visa entrepreneurs etc. Vous trouverez l’ensemble des visas sur le site canada.ca.

Pour ma part, c’est à travers le système Entrée Express destinés aux immigrants qualifiés que j’ai eu ma résidence permanente depuis la France. Ce système permet de l’obtenir pour 5 ans si votre travail de base est recherché au Canada mais également si vous avez le niveau de diplômes requis. La plupart du temps, il s’agit de Licences (Bachelor), des Masters (Maitrise) ou PhD (Doctorat). Vous trouverez toutes les informations ici https://www.cicdi.ca/1/accueil.canada.

Pour ceux qui exercent des métiers manuels, je sais que plusieurs entreprises situées à l’ouest du Canada comme en Alberta, recherchent des plombiers, des électriciens, des soudeurs… et elles sponsorisent leurs futurs employés car ce sont des métiers qui manquent cruellement de main d’œuvre. Allez sur les sites d’emploi comme Indeed.ca, vous trouverez plusieurs offres.

Peu importe le visa que vous choisissez pour aller au Canada, gardez bien en tête la plupart du temps les processus sont longs : allant de 9 mois a 3 ans (2 ans en moyenne) selon le visa (mais le gouvernement essaye de réduire ses délais). De plus, il va devoir fournir des documents bien précis, donc gardez tout : les preuves de voyage (vos anciens passeports, vos billets d’avion etc) car le pays demande un détail sur vos voyages que vous avez effectué sur les 10 dernières années), les certificats de travail, votre bail avec vos deux noms dessus si vous êtes en couple et si vous souhaitez faire votre demande a deux, vos photos de couple datées (oui je sais c’est bizarre mais c’est qu’il faudra fournir pour prouver que votre union est bien réelle et non fausse; c’est ce que j’ai dû faire) etc.  Ne jetez aucun document si vous n’êtes pas sûr. Effectivement, mieux vaut tout garder et avoir trop de preuves que d’avoir des documents manquants. J’en ai fait l’amer expérience et j’ai dû recommencer toute ma demande, résultat 9 mois de perdus et l’argent qui va avec.

Et pour finir, faites des ECONOMIES! Premièrement parce que vous aurez à fournir des preuves de revenus comme quoi vous avez assez d’argent sur un compte en banque pour subvenir aux besoins de toutes les personnes qui sont sur votre demande quand vous aurez foulé le sol canadien et deuxièmement parce que le processus de demande de visa peut couter très cher. Il faut passer des tests linguistiques (français ou anglais: 210 euros le test), il y a également des examens médicaux (qui ne sont pas remboursés ni par la sécurité sociale ni par la mutuelle : 170 euros), il faut payer un organisme accrédité par le gouvernement canadien qui va évaluer vos diplômes (300 euros).  Enfin lorsque vous aurez rassemblé tous les documents nécessaires pour votre demande et vous serez prêt à la soumettre, vous allez devoir payer les frais d’étude de votre dossier, qui étaient d’environ 200 euros (je crois bien). Que votre demande soit acceptée ou pas, ces frais sont non remboursables. Par contre si vous avez une réponse positive, vous aurez à payer les frais d’émission du visa qui sont de 450 euros par personne.

Je précise les frais que je vous donne dans cet article sont ceux j’ai payé par rapport au visa auquel j’ai appliqué sur la période 2015-2017: Immigrant qualifié via Entrée Express. Donc suivant le type de visa et le nombre de personne, les coûts peuvent être plus élevés, c’est pourquoi je vous conseille de lire précisément ce qui indiqué sur le site https://www.canada.ca/fr.html.

Certaines personnes payent des consultants ou des avocats pour les aider avec leur demande. Sincèrement, je pense que ce n’est pas forcement utile car tout est expliqué sur le site mais je dois reconnaitre que parfois c’est un peu le fouillis et qu’il faut passer des heures pour bien tout comprendre. En tout cas, mon mari et moi avons fait notre demande tous seuls mais nous avons assisté à plusieurs réunions d’information pour être sûrs que nous avions bien tout compris. Je vous le préconise d’ailleurs, assistez à des réunions d’information, il y en a dans tous les pays.

2-La vie au Canada

a-Le logement

Lorsque l’on débarque dans un nouveau pays, se loger peut s’avère être compliqué surtout qu’on ne sait pas à quoi s’y attendre.

La première chose que je vous conseille c’est déjà de contacter les gens que vous connaissez 6 à 8 semaines avant votre venue, si vous prévoyez de vous installer dans la même ville qu’eux et de voir s’ils peuvent (ou une connaissance) vous héberger quelque temps.

Si vous ne connaissez personne comme moi à l’époque, inscrivez-vous sur des groupes de colocations sur Facebook ou louer un appartement via airbnb ou une autre plateforme pour une durée minimale d’1 mois. Avec mon mari, on s’était dit que 2 semaines suffiraient pour faire les premières démarches administratives et trouver un appartement, mais c’était très très juste. Sur un coup de chance, nous avons trouvé quelque chose 2 jours avant de rendre notre airbnb et donc nous avons pu aménager le 1er du mois suivant. Comme je viens de le dire, cela était de la chance donc prévoyez de louer une place pour 1 mois le temps de faire les premiers documents administratifs et commencer doucement votre recherche de logement.

Au niveau du prix, il varie selon le type d’appartement, la localisation et selon les bailleurs. Pour ceux qui désirent aller à Toronto, dites-vous bien que c’est une ville très chère. Sincèrement, je vous déconseille de vous y installer surtout si vous ne trouvez pas un boulot avec un bon salaire. J’y suis resté 18 mois et je peux vous dire que beaucoup de personnes quittent la ville car les prix immobiliers que ce soit à la location ou à l’achat sont incroyablement chers. Je ferais un article complet sur Toronto plus tard dans l’année😉.

Mais bon, si Toronto vous attire vraiment, comptez entre $1000 et $1700 par mois pour un studio ou un 1 chambre avec l’électricité en surplus et le parking. Vous payerez moins cher : $200 à $400 en moins si vous choisissez d’habiter dans un basement. Un basement veut dire sous-sol. Il s’agit d’un appartement situé en sous-sol d’une maison ou d’un immeuble qui manque pour la plupart du temps de lumière et qui compte 1,2 ou 3 petites fenêtres. Sincèrement, ça peut être pas mal quand on vient d’arriver et ça permet d’avoir son chez soi pour pas « trop cher ».

En Ontario vous avez d’autres villes comme Ottawa qui est très francophone et reste abordable (pour le moment). Vous avez aussi Hamilton, London ou Guelph qui sont plus petites mais dont le prix d’une location reste assez correct.

En tout cas, l’emménagement se fait le 1er de chaque mois pas, le loyer est dû avant le 5 et il y a une caution équivalente a 1 mois de loyer à verser avant de s’installer. En ce qui concerne les charges : eau, chauffage, électricité, à 80% du temps elles sont inclues dans le loyer mais il arrive de plus en plus (selon les bailleurs sociaux) que vous ayez à payer l’électricité de votre poche et parfois (mais c’est très rare) l’eau également.

Toujours selon les bailleurs, on vous demandera soit de prouver que vous avez assez de revenus pour payer les premiers mois de loyer (relevé bancaire) ou bien il vous faudra une lettre d’emploi, donc il faudra que vous trouvez un job.

Lorsque vous rentrez dans un appart, le bail est pour 1 an minimum. Au bout d’1 an vous êtes libre de partir en le notifiant 60 jours à l’avance.

Enfin, le Québec est moins cher que l’Ontario pour le cout du logement. Même constat certaines autres provinces comme le New Brunswick ou l’Alberta, par contre la Colombie britannique est la province la plus chère du Canada.

b- Le job

Après le logement, c’est la seule la deuxième préoccupation des nouveaux arrivants car il faut bien payer les dépenses du foyer. Lorsque vous venez pour tenter votre chance c’est-à-dire que vous arrivez sans emploi, vous devez vous mettre en tête qu’il va falloir passer par des petits jobs avant d’avoir le travail de vos « rêves ».

L’anglais n’étant pas votre première langue, les employeurs canadiens se disent que vous aurez du mal avec un poste dit « classique » donc ils préfèrent d’abord que vous acquérez d’abord de l’expérience dans des emplois dans les call centers ou même dans les Starbucks ou McDonalds. De toute façon, c’est juste le temps d’améliorer votre anglais, ensuite vous pourrez appliquer à des emplois ayant un lien avec vos études …

Concernant les salaires, on est payé toutes les deux semaines et pour pouvoir vivre correctement en se faisant un minimum plaisir, prévoyez au moins $40,000 brut par an ou ($20/h). Ce qui fait un peu près 1400-1500 euros net par mois. Ce n’est pas énorme mais dans des moyennes-petites villes (pas Toronto sinon il faut être deux à travailler) vous pourrez vous en sortir, et puis c’est juste pour au moins les deux premières années de votre arrivée, le temps de bien vous installez et de parfaire votre expérience professionnelle.

Coté Québec, vous aurez davantage de chances à voir un le même job que vous exercez auparavant vu que la langue provinciale est le français. Cependant, attention ! Dans des villes comme Montréal, il faut savoir se débrouiller en anglais car beaucoup de compagnies sont en contact avec les provinces anglophones.

c-La météo

Je ne vais rien vous apprendre si je vous dis qu’il fait froid au Canada. Il fait plus froid partout en hiver hormis en Colombie Britannique ou les températures sont rarement négatives mais la contrepartie c’est qu’il pleut beaucoup et que parfois vous pouvez faire 3 semaines sans voir le soleil.

Moi qui suis à l’est, je peux vous dire qu’il fait très froid en hiver : souvent -15, -20, -25 et très chaud l’été : 30/35 degrés.

d-Les canadiens

Les canadiens ont pour réputation d’être très ouverts et très serviables et je dois vous dire que c’est vrai. Franchement, c’est un pays où l’on se sent bien, si vous avez besoin d’aide, les gens vont vous aider. Une fois j’avais un problème de voiture en pleine rue et franchement, plusieurs personnes sont venues pour me prêter un coup de main. Vous avez votre sac ouvert, les gens ne vous voleront pas et vous dirons : ton sac est ouvert, pareil si vous avez votre porte monnaie ou votre téléphone dans votre poche arrière (je pense pas que ce soit le cas en France).

Voilà les filles, j’espère que cet article vous a plu. C’était un « bref » résumé de la vie au Canada, j’aborderai d’autres thèmes plus précis prochainement mais dites-moi ce que vous aimeriez savoir sur ce pays plus précisément et je vous préparerai un écrit dessus !

A bientôt

2020 commence!

Bonjour tout le monde, Bonne et Joyeuse Année 2020 à vous toutes! Pleins de bonnes choses pour vous et vos proches avec en premier lieu la meilleure des santés, l’amour en second et enfin le succès dans tout ce que vous entreprendrez.

L’année 2019 s’étend achevée il y a maintenant 5 jours, il est temps d’en faire le bilan et de fixer doucement vos objectifs de 2020 et de croire que tout va bien se passer cette année!

Première étape, reprenez d’abord vos objectifs initiaux d’il y a 1 an et regardez si vous les avez atteints. Si c’est le cas, félicitations ! Cela veut dire que vous aviez bien évalué vos taches et peut-être que pour 2020, vous pourrez vous concentrez sur des points un peu plus complexes. Dans le cas contraire, ne vous démotivez pas. Peut-être que vous vous étiez donné trop d’objectifs et cela explique le fait que vous ne les avez pas tous réalisés.

Pour ma part, je n’ai pas réalisé tous mes objectifs de 2019 mais je regarde le positif et je me dis que mon bilan est plutôt pas mal. J’ai retrouvé un job stable, ma situation financière s’est bien arrangée, j’ai passé plusieurs caps au niveau de ma spiritualité et surtout, je suis en bonne santé.

Lorsque je compare ma situation du 5 janvier 2020 à celle du 5 janvier 2019, je me dis que je reviens quand même de loin lol. En effet, la période août 2018 à août 2019 était très compliqué sur presque tous les points mais bon, une vie tranquille sans encombres serait plutôt ennuyante non ? (Je rigole bien entendu).

Deuxième étape, parlons de 2020 et de ce que vous désirez accomplir durant ces longs 12 mois.  Est-ce que vous voulez avoir un meilleur job ? Vous marier ? Voyager ? Changer de pays ? Avoir un enfant ? Créer une association ? Lancer une chaîne YT? Peu importe vos souhaits, il va falloir que vous trouviez le bon équilibre entre ces futurs défis et votre vie. Si vos objectifs sont davantage professionnels, votre vie privée pourrait en pâtir et s’ils touchent plus le côté personnel et bien la partie pro pourrait en prendre un coup. Je parle dans le sens ou vous pourrez avoir tendance à négliger un coté par rapport à un autre car vous serez concentré sur vos choses.

Résultats de recherche d'images pour « agenda 2020 »

En tout cas, si vous voulez réaliser l’intégralité de vos objectifs qu’ils soient étalés sur 1, 3, 5 ou 10 ans. Vous devriez faire 1 chose, c’est de les écrire et les gardez sous les yeux. Acheter un tableau en liège (ou un autre type) avec des punaises et accrochez-y vos objectifs. Non seulement cela vous permettra de ne pas les oublier et puis cela vous motivera également pour les accomplir!!! 🙂

Voilà les filles j’espère que mon article vous a plus! Commentez, likez et partagez l’article et le blog.

Je vous souhaite de nouveau une merveilleuse année 2020 !

Doit-on tout accepter de quelqu’un?

Coucou tout le monde, j’espère que ça va pour le mieux pour vous toutes.

Quelques abonnées m’ont contacté en privé ces derniers temps pour me demander conseil sur divers sujets et un est revenu assez fréquemment, c’était « est ce que je dois tout accepter de quelqu’un? ».

Je ne me revendique pas comme coach de vie mais les expériences que j’ai pu vivre m’ont bien entendu enseignées certaines choses et si je peux aider juste une personne, eh bien je suis contente.

Ces abonnées m’ont parlé de leur fiancé, de leur famille, de leurs amis, leurs collègues de travail etc enfin toutes les personnes qu’elles avaient pu rencontrer et qui leur imposer des actes, des choses et qui les faisaient souffrir. Elles étaient perdues et sont venues me demander de l’aide car elles ne savaient pas à qui s’adresser, ce que je comprends.

Lorsque j’ai lu chacune leur cas, ma première phrase n’a pas été : « bien sûr que tu ne dois pas accepter tout de quelqu’un » mais plutôt « pourquoi te poses-tu cette question ? ». Il est évident pour nous toutes qu’il faut dire non à certaines choses/ demandes même si elles viennent de personnes que vous aimez tel que votre famille ou tout autre personne proche.

Ce qu’il faut faire c’est creuser en vous et vous demander POURQUOI vous êtes arrivez à ce point précisément. Par exemple, une première abonnée m’a demandé s’il fallait qu’elle accepte de coucher avec son fiancé (2 ans de relation) car il la pressé sur ce sujet, elle n’avait jamais rien fait avant. Je lui ai demandé : Te sens-tu prête ? Pourquoi vouloir absolument faire plaisir à ton petit ami si au fond de toi tu ne veux pas? Parce que jusqu’à preuve du contraire, ton fiancé t’a connu avec cette volonté et il a accepté de la respecter et de faire avec. Alors pourquoi au bout de 2 ans, tu devrais d’un coup céder?

Une autre voulait savoir si elle devait continuer à fréquenter ses collègues de travail qui ne sont a priori pas très gentils avec elle. Mais étant donné qu’elle est dans une nouvelle ville et qu’elle ne connait personne d’autre, ses collègues sont les seules personnes qui lui permettent de sortir, d’être entourée, et de ne pas rester seule chez elle a tourner en rond. Je lui ai demandé : as-tu peur de la solitude ? As-tu vécu quelque chose au cours de ta vie qui fasse que le fait de te retrouver seule te stresse ?

Que ce soit pour une situation simple ou plus complexe, votre décision vous fera forcément perdre quelque chose. Dans les cas que je vous ai cité, l’une risque de perdre son petit ami ou sa « dignité », l’autre c’est le fait d’être entouré ou bien la sensation d’être heureuse seule. Cependant, elle vous permettra de gagner quelque chose en retour, peut-être que la première retrouvera un fiancé qui la respectera et qui partagera son choix et pour l’autre, elle se fera des nouveaux amis qui la traiteront bien et elle se sentira mieux.

Tout cela pour vous dire que même si vous sentez une quelconque pression ou même que vous avez peur de quoique ce soit, l’important est que vous ne vous laissiez pas piétiner et que vous appreniez à dire « NON je n’accepte pas, NON je ne veux pas ».

Vous allez me dire que c’est facile d’écrire un article sur ce sujet mais qu’il y a des situations ou vous n’avez pas le choix comme lorsqu’il s’agit de la famille surtout avec le poids des traditions etc. Je comprends qu’il puisse avoir des choses qu’il faut respecter mais cela ne veut pas dire que vous devez vous sentir mal ou être malheureuse. Dites simplement F***! La personne qui vit votre vie c’est vous et personne d’autre.  J’ai vécu des situations ou j’ai envoyé valser des traditions et des gens parce que j’en avais marre et que je n’étais pas d’accord.

Mieux vous vous sentirez et plus votre vie sera belle et mieux vous serez disposé à aider les autres. La vie ne se résume pas uniquement au bonheur des autres, vous devez aimer vivre votre vie.

Voila les filles, j’espère que mon article d ‘aujourd’hui vous a plu! Commentez et partagez-le ! On se retrouve bientôt avec un nouvel écrit.

Réseaux sociaux, 3 raisons de s’en défaire

Hello tout le monde, j’espère que vous allez bien. Ces derniers temps, je ne suis pas trop présente sur Instagram ou sur Facebook car j’ai décidé de faire une pause. En effet, j’avais besoin de m’éloigner un peu de ces réseaux et cela m’a fait du bien. Du coup, j’ai décidé de faire mon article d’aujourd’hui dessus: pourquoi il est important de s’en détacher ? Voici mes 3 raisons…

Fake lives

La première raison de prendre ses distances des RS est bien sûr les fake lives. Vous savez la plupart des choses que vous voyez sur IG (surtout) ou Snap…sont fausses. Les personnes que l’on suit, admire voire idéalise (pour les fans les plus extrêmes) montrent seulement les « bons » ou « meilleurs » côtés de leur vie sans vous faire partager leurs moments difficiles.

Vous allez me dire, c’est normal les réseaux sociaux c’est fait pour se vanter et faire envier les gens d’un certain côté. Cependant, il y a beaucoup trop de personnes qui vendent du rêve via des mensonges avec leurs voyages, leurs sacs de luxe, leurs belles voitures, leurs corps minces de déesse (vive la chirurgie et les brûleurs pour de graisse). Sans oublier qu’une grande majorité des photos sont prises par des photographes professionnels et retouchées/modifiées via photoshop ou autre application de filtres.

Par exemple, vous vous souvenez de cette influenceuse zimbamwéenne qui postait de photos d’elle en Angleterre avec des sacs hors de prix et qui posait dans un luxueux appartement ? Eh bien, on a découvert l’année dernière que sa prétendue vie était une véritable utopie lorsqu’elle a demandé à ses abonnés de l’aider à financer ses frais de renouvellement de visa. Les gens lui ont demandé pourquoi  et elle a alors avoué qu’elle n’a jamais eu autant d’argent, que ses sacs de luxe étaient ceux de connaissances ou des faux…enfin qu’elle avait tout inventé, un bel exemple d’une fake life!

Addiction

Les réseaux sociaux, on peut y devenir vite accro. Lorsque vous débutez et que vous commencez à attirer des followers, vous allez avoir tendance à vouloir poster plus régulièrement. Surtout, lorsque vous recevrez des encouragements ou des questions sur vos posts/ photos. Le piège c’est que plus vous posterez et vous aurez de likes et davantage vous voudrez plaire à votre communauté et donc vous allez passer de plus en plus de temps devant votre écran.

Non seulement ce n’est pas bon pour la santé de rester toujours sur son téléphone mais le plus important c’est que vous voudriez plaire à des gens fictifs et un cercle vicieux débutera. Cette dépendance peut entraîner de sacrés dommages psychologiques et physiques.

Bien sûr, vous ne vous en rendrez pas du tout compte. C’est pourquoi, je vous conseille de faire ce simple test pour vérifier si vous êtes addict ou pas: restez toute une journée sans aller sur les RS. Si vous ne ressentez aucune envie, c’est parfait, par contre, le contraire serait préoccupant. Si vous vous sentez mal, alors vous avez un gros gros problème ! Faites-vous aider par un psychologue ou un psychiatre. N’oubliez pas que toute forme d’addiction entraîne un isolement, on se coupe des proches et l’on n’emprunte pas le meilleur des chemins.

Harcèlement et bad buzz

Si vous décidez de vous exposer sur les RS, dites vous bien que vous signez également pour être la cible de commentaires malveillants et haineux. Combien de personnes ont été harcelés jusqu’au suicide ? Commentaires sur votre physique, sur votre façon de vivre, racisme, la moindre chose que vous montrerez ou commenterez pourra être la cause de vos futurs maux. Et il sera difficile de retrouver les auteurs car beaucoup se cachent derrière de faux profils pour déverser leur haine (eh oui, vive les lâches). Tout va très très vite sur internet donc soyez blindés psychologiquement pour faire face à ses futures insultes. La plupart des personnes sous-estime se côté là.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui les amis! J’espère que mon article vous a plu. Dites-moi ce que vous pensez des RS en laissant un petit com’. N’oubliez pas de prendre du recul car la société avance très vite, on vit littéralement dans un monde de fou 🙂

See u!

4 raisons de succomber aux réseaux sociaux


Salut les girlz, me revoilà de retour en cette période de préparatifs de fêtes de fin d’année 🙂 🙂

Les réseaux sociaux, nous les utilisons presque toutes: Instagram, Facebook, Twitter, Snapchat (pour les plus connus)…, on les aime et on y expose toute ou une partie de notre précieuse vie. Le proverbe : vivons heureux, vivons cachés y perd du coup tout son sens. Et c’est justement le sujet de mon écrit d’aujourd’hui, j’ai décidé de te donner 4  bonnes raisons pour lesquelles tu dois être absolument présente sur les RS.

  • Avoir des nouvelles de tes proches

Les moyens de communication se développent et les relations aussi. A une époque, les gens correspondaient par lettre, une autre par téléphone fixe ou portable et aujourd’hui beaucoup se servent des réseaux sociaux pour se donner des nouvelles.

C’est pourquoi il serait judicieux pour toi d’avoir au moins un compte sur un réseau social afin savoir comment se porte tes proches. Bien sûr, il y a WhatsApp, Viber, Skype…mais beaucoup de personnes (spécifiquement les jeunes) dialoguent uniquement sur ces réseaux. Pour ma part, par exemple, je parle avec l’un de mes neveux et l’une de mes nièces exclusivement sur Snap.

  • Business is Business

De nos jours, avoir une entreprise et ne pas être présente sur les réseaux sociaux est une véritable erreur ! Oui une ERREUR ! Cela dépend bien entendu du type de business mais pour la plupart, les RS sont essentiels à leur survie pour y atteindre une partie de leur clientèle. Eh oui, la publicité se fait de moins en moins à la télé et de plus en plus sur via ces canaux donc si les gens ne vous y trouvent pas, et bien c’est foutu d’avance pour vous. Prenez par exemple, le nombre de pubs que vous voyez lorsque vous surfez sur Insta ou lorsque vous regarder des vidéos sur YouTube.

Résultats de recherche d'images pour « reseau social avantage »

Source Web Alliance

  • Une envie de partage

Enfin, il y a celles qui sont sont sur les réseaux pour donner des conseils, des idées ou bien faire de nouvelles connaissances ! Mon expérience personnelle peut attester que c’est grâce à mes réseaux sociaux dont mon blog que j’ai rencontré ou que je parle de temps en temps avec plusieurs personnes. On se donne des conseils, on s’invite mutuellement à des événements, on se transmet des infos ou bien tout simplement on s’aide et je suis très contente d’avoir créé ses nouvelles relations.

Image associée

  • Trouver l’amour ?

Qui l’aurait cru mais c’est tout à fait possible de trouver l’amour en ligne. Tout comme les sites de rencontres, Instagram, Facebook et autres réseaux ont assisté à la naissance de plusieurs histoires amoureuses. Comme je vous l’ai dit plus haut, les outils de communication évoluent et donc il n’est pas rare de de trouver sa  moitié sur les RS.

Voilà les girlz vous savez tout ! J’espère que mon article vous a plu. Mon but n’est pas de vous pousser à vous inscrire à tout prix sur les réseaux sociaux si ce n’est pas votre truc ,mais de vous montrer quels en peuvent être les avantages car beaucoup de personnes en ont une mauvaise image.

J’expose peu de choses sur moi sur les RS car je suis de nature plutôt timide mais vous pouvez me trouver sur Instagram où j’y suis très active : @nazali_by_emma ; mon Snapchat: @Nazali_Emma et ma page Facebook@Nazali_by_Emma, alors allez-vous abonner à mes comptes et liker ma page !

On se retrouve bientôt pour un nouveau sujet 🙂


Le réseau, l’une des clés de la réussite ? 3 conseils pour le constituer


Hello les girlz ! J’espère que tout va bien pour vous 🙂

Comment je le dis assez souvent, il est rare de rencontrer quelqu’un qui ne souhaite pas réussir dans sa vie. Bien entendu, le succès est propre à chaque personne et donc chacun estime quand est-ce qu’il a atteint la réussite. Effectivement, vous pouvez avoir l’impression que certains se « contentent de peu » quand d’autres vont chercher avoir « beaucoup ».

Peu importe votre vision du succès, il y a quelque chose qui vous aidera à y parvenir et cela s’appelle le réseau ! En effet, aujourd’hui avoir un réseau plus ou moins large, vous servira voire vous ouvrira les portes de beaucoup de choses et spécialement côté professionnel. Vous cherchez du travail ? Faites le tour de votre réseau pour savoir s’il y a quelque chose de disponible. D’ailleurs saviez-vous qu’environ 80% des offres d’emploi sont diffusées via le circuit caché (le réseautage), c’est-à-dire hors des sites d’emploi type Indeed, LinkedIn …Vous voulez monter un business ? De bons contacts vous permettront de décrocher des contrats, de trouver des clients ou bien de rencontrer des investisseurs.

Bien sûr créer un réseau peut être difficile car la plupart d’entre nous ne connait pas les « bonnes » personnes mais pas de panique ! Voici mes conseils pour commencer à alourdir votre carnet d’adresses :

1-S’inscrire à des events physiques et y aller seule

Difficile à faire et pourtant il est nécessaire d’aller à des évènements professionnels afin de rencontrer le maximum de personnes. Je vous conseille d’y aller seule car si vous y allez avec une connaissance, vous resterez avec elle et vous n’irez pas parler avec les autres personnes présentes.

Bien entendu, inscrivez-vous à des évènements dont les sujets vous intéressent, il n’est pas nécessaire d’assister à tous les events seulement pour y faire un maximum de connaissances. Visez les conférences, les évènements caritatifs ou même les actions de bénévolat pour commencer à établir des contacts.Résultats de recherche d'images pour « élargir son reseau »

2-Utiliser les réseaux sociaux

Bien sûr, il est indispensable d’être sur les réseaux et spécialement sur LinkedIn car c’est le site professionnel par excellence. Facebook vous servira également grâce aux différents groupes qui s’y trouvent, par exemple, je suis inscrite dans plusieurs groupes ou pages comme  Black Queens Unite Worldwide, Black Support Business, French afterworks in Toronto…

Résultats de recherche d'images pour « élargir son reseau »

Instagram peut aussi être utile car vous pouvez avoir des propositions de partenariats pour des posts sponsorisés…

Vous avez également l’application Sharp, app de réseautage, qui vous recommande selon votre profil, 10 personnes par jour avec qui vous pourrez discuter.

3- Se préparer et avoir les bons outils

Lorsque vous assistez à des events, il est important d’y aller bien préparer. Dans un premier temps, outre votre tenue qui ne doit pas être décontractée, prenez le temps de faire quelques recherches sur les personnes « importantes » de la manifestation. Par exemple, si vous prévoyez d’assister à une conférence, renseignez-vous sur l’organisateur, les personnes qui vont intervenir…

Mettez au préalable à jour votre profil LinkedIn, comme je vous l’ai dit, c’est le réseau social professionnel que presque tout le monde utilise. N’hésitez pas de temps en temps à liker ou à y partager des articles ou d’autres publications, cela montrera que vous êtes quelqu’un d’actif sur le réseau.

Avoir une carte d’affaire. Si vous voulez que les gens se souviennent de votre visage, ayez toujours plusieurs cartes de visite sur vous que vous distribuerez. Faites-en une simple, pas trop colorée ni trop farfelue mais suffisamment tape à l’œil pour qu’elle reste en mémoire. Sur cette carte, figura votre nom, vos réseaux, numéro de téléphone, adresse email et enfin votre activité : entrepreneur, créatrice de la marque XXX, conférencier…

Voilà les girlz ! Vous avez toutes les cartes en main pour créer votre réseau. N’oubliez pas de rester vous même, c’est le plus important. Donnez-moi votre avis en laissant un commentaire ! Abonnez-vous à mes réseaux : Facebook et Instagram @Nazali_by_emma et Snapchat : @Nazali_Emma :).

On se retrouve bientôt!


 

4 astuces pour soulager son stress


Coucou les filles, j’espère que vous avez passé une bonne rentrée et que tout roule pour vous :). N’oubliez pas de vous abonner à mes pages Instagram @nazali_by_emma et Facebook @nazaliemma.

On le sait, souvent en période de rentrée on peut accumuler beaucoup de stress : au niveau du boulot, des études ou bien de la vie familiale. Peu importe d’où vient cette pression, il est important de savoir comment la gérer et l’éliminer au quotidien. Alors, voici mes 4 conseils.

1- Se faire plaisir

Si vous êtes sous pression, pourquoi ne pas l’éliminer en vous faisant plaisir ? Si vous en avez plus ou moins les moyens, accordez-vous de temps en temps une petite séance shopping, un petit tour chez l’esthéticienne qui va vous dorloter ou bien faites un massage.

Résultats de recherche d'images pour « gif joie »

Si cela ne vous dit rien, optez plutôt pour un bon repas. J’aime aller me poser SEULE (oui j’ai bien dit seule) dans un petit resto ou aller m’acheter de la nourriture que j’adore et je m’installe tranquillement chez moi (toujours seule) en regardant une bonne série comme Ma famille ou Desperate Housewives LOL. Tentez et vous verrez  mais si ça non plus ça ne vous  attire pas, il vous reste toujours une soirée en boîte avec les copines.

2-Ecrire un journal intime

Drôle de façon d’évacuer son stress pourtant cette méthode marche. Si vous êtes le type de personnes qui contient toutes ses émotions et du coup partage très peu de choses avec les autres (dont le stress), c’est la solution faite pour vous.

Vous verrez que vous confiez à votre journal intime, vous fera du bien. Certes il ne vous répondra pas et il ne vous prodiguera pas de conseils mais il vous aidera à vous lâcher, alors à vos cahiers et crayons mes girlz !

3- Développer sa spiritualité

Si vous êtes croyante, Dieu sera alors votre confident et à contrario du journal intime, vous obtiendrez des réponses et des conseils (par divers moyens).

Résultats de recherche d'images pour « prier »

Chacune à sa religion, sa relation avec Dieu et chacune d’entre nous la gère de la manière dont elle le souhaite. Mais si je peux vous donner un conseil: asseyez-vous dès que vous le pouvez et confiez-vous à lui, je vous garantis que ce moyen marche aussi. Et surtout, à chaque que vous lui parlez, n’oubliez pas de le remercier pour tout ce qu’il fait. pour vous

4-Une hygiène de vie équilibrée

Classique mais rien de mieux qu’un rythme de vie plus ou moins organisé pour vaincre le stress. Lorsque je parle d’hygiène de vie équilibrée, je veux dire qu’il faut avoir une alimentation saine : légumes, fruits et protéines tous les jours, avoir au minimum 8h de sommeil par nuit et bien entendu, faire du sport régulièrement (20 à 30 min par jour).

Je sais que c’est plus simple à dire et plus difficile à faire mais c’est un bon moyen de gérer son stress c’est-à-dire en ayant tout de plus ou moins organisé dans sa vie.

Résultats de recherche d'images pour « stress »

Voilà les filles vous savez tout ! J’espère que mon article vous a plu, n’hésitez pas à commenter et à partager l’article. On se retrouve la semaine prochaine avec un nouveau sujet.

Bonne semaine !