3 conseils pour allier le bien-être et le bio


Coucou mes girlz, comme d’hab, j’espère que le bonheur est avec vous et donc que tout va bien.

Suivez mon actualité en vous abonnant a mes pages Facebook et Instagram : @Nazali by Emma.

Aujourd’hui, le bio est partout : on en parle  à la télé, on le voit dans nos assiettes et même lorsqu’on fait du shopping. Depuis quelques mois, je me suis moi dit quil fallait que j’adopte un mode de vie plus sain car je me soucie de l’écologie. Si vous êtes également dans cette démarche, voici mes conseils pour commencer a adopter un style de vie plus « bio ».

Premierement, il faut savoir que se mettre au bio, ne signifie pas seulement se mettre a manger des aliments issus de l’agriculture biologique. Cela, signifie qu’il faut changer une bonne partie de son mode de vie pour essayer de réduire son empreinte sur la terre.

1- L’alimentation

Effectivement, c’est la base même s’il n’y a pas que ça. On mange des fruits et des legumes cultivés sans pesticide et pour faire des economies, on va se fournir aupres des producteurs locaux et non dans les grandes surfaces.

On fait egalement un croix sur la viande lol. Je connais beaucoup de personnes qui considerent que leur plat n’est pas complet si elles nont pas de la viande dans leur assiette et je dois dire que chez les africains c’est exactement ca. Pourtant, il n’est pas nécessaire de manger d’en manger  tous les jours,  il est recommandé d’en consommer 2 fois par semaine et 1 fois du poisson. Cela vous donne une bonne raison de privilégier la qualité a la quantité.

Enfin, on évite le gaspillage ! Sincèrement, aujourd’hui, je fais la guerre au gaspillage. Premièrement, j’achète moins de choses qu’avant, je ne me rue plus sur les promos dans les magasins en achetant plus.  Je préfère faire les courses 1 a 2 fois par semaine et tout consommer que de faire des grosses courses pendant les promos et que ca dort dans mon frigo ou mes placards.

2- La beauté et l’hygiène

Allier le bio et les produits de beauté cest possible et la preuve c’est qu’on le fait de plus en plus. Eh oui, presque tout le monde aujourd’hui fait ses bains d’huile, ses masques pour le visage, gommage, crème pour me visage… toute seule et vous ne le savez peut être pas, mais c’est bio car on utilise à 99 % des éléments naturels (pour ma part en tout cas) 🙂

Résultats de recherche d'images pour « huiles essentielles »

A part certains produits « essentiels » comme les shampooing, gel, masque pour les cheveux, nettoyant visage que j’achète, le reste de mes produits est homemade. Je pense qu’avec le temps, je me tenterai a faire mon shampooing par exemple. Bien entendu, je partegerai avec vous toutes mes recettes.

En ce qui concerne l’hygiène, je dois dire, que je ne suis pas encore a faire moi-même mon dentifrice, mon déodorant ou mes produits détergents, pourtant, il existe de plus en plus de cours pour apprendre a faire tous ces produits a moindre coût. Je pense sincèrement a assister a l’un de ses cours quand le temps me le permettra.

3- Les vêtements

Tout comme la beauté et l’hygiene, on peut etre une fashionista et adopter un style de vie bio.

Comment ? Déjà par réfléchir a vos achats lorsque vous faites du shopping, acheter pour acheter, cela ne sert pas. A part peut être  a frimer sur IG avec un dressing hyper fourni.

On le sait, on met régulièrement les mêmes vêtements (ceux qui ne sont pas dans ce cas, commentez l’article, votre avis m’intéresse), du coup pourquoi en acheter constamment ? Et faut dire la vérité, aller tous les week-end se ruiner chez Zara et etc ce n’est pas donné. Tout comme les aliments optez donc  pour la qualité avec des vêtements contenant du coton écologique à la quantité, même si ça coûte un peu plus cher, vous en sortirez gagnante sur le long terme.

Résultats de recherche d'images pour « vetements bio »

Sinon vous n’êtes pas prête a faire l’impasse sur le fait d’avoir une garde robe fournie, l’autre solution est de faire de la location de vêtements. Je sais qu’en France, ça se fait beaucoup, au Canada largement moins mais c’est un compromis. Vous payez tous les mois un abonnement (entre 40 et 90 euros selon la formule et les start-up) et vous recevez chez vous 3, 4, 5 vêtements que vous mettez pendant quelques temps puis que vous renvoyez.

La dernière solution, c’est  l’échange de vêtements ! Plusieurs personnes se réunissent en ramenant ce qu’elles ne veulent plus porter et font du troc. Vous trouverez des groupes sur Facebook ou sur certains forums de discussions.

Voilà les girlz ! Vous savez tout ! Jespere que mon article vous a plu. Bien sur consommer de manière plus ecologique c’est prendre les transports en commun ou marcher  au lieu de prendre sa voiture, c’est eteindrr les lumières quand on sort d’une  piece, c’est ne pas faire couler l’eau….

Mais je voulais évoquer ce sujet en me focalisant sur les parties qui sont relatives au lifestyle et bien-être.

En tout cas, pour mes sœurs qui sont Afrique, vous avez de la CHANCE 🙂 car les fruits et légumes sont a issus d’une culture sans pesticides. L’Afrique est le continent consommant le plus d’aliments bio.

Résultats de recherche d'images pour « bio et afrique »

On se retrouve la semaine pro avec un nouveau sujet ! See u !:) 🙂 Bonne journée


 

Comment utiliser le BULUKUTU ??


Coucou les girlz, j’espère que vous allez bien !

Comme je l’ai dit dans mon dernier article, la grande nouveauté du blog pour cette année 2018 et la mise en ligne de vidéos qui accompagneront certains articles.

Comme promis dans la vidéo sur le Bulukutu (qui sera mise sur la chaine YouTube: Nazali by Emma à la dans les prochains jours, abonnez-vous à la chaine !), voici la recette de mes sablés au thé congolais.

Pour 12 à 20 sablés (ça dépend de la taille), il vous faudra :

IMG_1623

-1 œuf      -250 g de farine      -75 g de sucre   -100 g de beurre + 3 cl d’huile tournesol ou végétale ou 120 g de beurre    -15 à 20 g de feuilles de bulukutu coupées à la main ou pillées au mortier et NON infusées       -1 pincée de sel

1/ Commencez par mélanger énergiquement dans un saladier : l’œuf, le sucre et le bulukutu jusqu’à ce que l’œuf blanchisse (blanchir=la préparation tire vers le blanc).

 

2/ Ajoutez la farine puis malaxer le tout avec vos mains ou une cuillère en bois, jusqu’à ce que la farine soit bien incorporée.

3/ Incorporez le beurre coupés en morceaux puis malaxer de nouveau jusqu’à ce que vous obteniez une pâte.

 

4/ Quand vous avez la pâte, filmez-la puis mettez-la au réfrigérateur pendant 30 à 40 minutes.

 

5/ Sortez la pâte puis étalez-la au rouleau à pâtisserie sur un plan de travail fariné. La pâte ne doit pas être trop fine , elle doit faire entre 4 et 8 mm.

6/ Découpez ensuite des petits cercles à l’aide d’un emporte-pièce ou d’un verre.

7/ Placez les sablés au four pendant 13 min à 180°C.

8/ Sortez-les et laissez-les refroidir pendant 5 min, ensuite dégustez-les HUUMM 🙂 🙂 !

IMG_1692

En prime, voici une petite vidéo de mon MASQUE à l’avocat, citron vert et bulukutu :

1/ Récupérez la chair d’1/4 d’avocat et y ajouter 1 feuille de bulukutu coupée et INFUSEE et le jus d’un demi citron vert.

2/Mélangez le tout et laisser reposer 15 min sur votre visage puis rincer. Votre peau est lumineuse et débarrassée des impuretés.

IMG_1644

Voilà les girlz, vous savez tout! Si vous avez d’autres recettes, partagez-les 🙂 🙂 🙂 !!

N’oubliez pas que le BULUKUTU est un thé contenant beaucoup de théine donc il est déconseillé aux femmes enceintes et qui allaitent.

Commentez l’article et surtout abonnez-vous à mes pages Instagram et Facebook @nazali_emma.