Les must have pour le printemps-été


Bonjour mes girlz, j’espère que tout va bien dans vos vies, sinon, courage 🙂  !

Le soleil commence à revenir timidement à Paris, du coup, c’est le moment d’aller fouiller dans les boutiques pour compléter votre garde de robe. Pourquoi ? Parce que nous sommes au printemps, il a fait froid pendant 2-3 semaines et donc les magasins font des promos. Mais on ne s’inquiète pas, je suis sûre que la chaleur ne va pas tarder à venir nous réchauffer.

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous donner mes must have du printemps que vous devez absolument aller shopper.

  • Le pastel

Si vous voulez suivre le mouvement et être « IN », vous devez avoir une ou deux pièces de couleur pastel dans votre garde de robe. Pantalon, top, sac, bijoux ou bien baskets, il y en a partout, partout et encore partout. Pour les couleurs, vous verrez beaucoup de bleu et rose. Le parme, le jaune et le vert d’eau sont par contre, moins fréquents dans les boutiques mais vous les croiserez quand même.

Résultat de recherche d'images pour "pastel"

  • La chemise blanche rayée

Elle est réapparue l’année dernière mais c’est cette année que tout le monde la porte. Vous pouvez la porter en différentes versions :

-en mode working girl: préférez une chemise soit près du corps que vous accompagnerez d’une jupe ou d’un pantalon taille haute.  Soit une chemise boyfriend que vous complèterez avec un pantalon pince skinny ou corsaire. Pour un côté plus fun, choisissez une chemise brodée avec des fleurs ou une guitare par exemple.

en mode casual: vous en aurez du choix pour ce style dans les magasins. Je vous conseille de partir sur une chemise avec des volants au niveau des épaules ou au niveau de la partie inférieure. Vous pouvez aussi choisir celles qui ont les épaules dénudées ou juste une manche. En tout cas ne vous privez pas !

Résultat de recherche d'images pour "chemise rayée blanc et bleu femme"Résultat de recherche d'images pour "chemise rayée blanc et bleu femme"

-en mode été: la solution c’est définitivement la robe chemise ! Qui dit été dit montrer ses jambes (allez lire l’article « Préparer ses jambes pour l’été » dans la section « Bien-être ») ! La robe chemise donne d’emblée, un côté classique. Vous pouvez le casser avec une paire de basket si vous voulez être streetwear ou une paire de sandales à talons si vous souhaitez être branché. Autre chose, je sais que certaines d’entre vous, adorent le style bohème genre « Coachella », avec la robe chemise, c’est possible. Il suffit juste d’accessoiriser votre tenue avec une ceinture, des bijoux, un bandeau dans les cheveux et des sandales.

  • Les babouches/ les mules

Yes, vous avez bien lu lol ! Les mules et les babouches sont à la mode et pas qu’un peu. Vous ne pouvez pas les rater, il y en a partout ! Broder, à talons, rouge pétant, orange…. vous en avez pour tous les goûts. Contrairement à ce qu’on peut penser, elles s’adaptent à tous les styles : branché, décontracté, classique, streetwear…

J’ai repéré deux paires orange et imprimées vichy brodées chez New Look (ci-dessous) à 20 euros. Les autres paires viennent de chez Asos.

Résultat de recherche d'images pour "mules femme asos"Résultat de recherche d'images pour "mules femme asos"Résultat de recherche d'images pour "mules femme new look"Résultat de recherche d'images pour "mules femme new look"

 

  • Le corsaire

On en porter toutes quand on était petites lol (génération 90 pour ma part) et je ne sais pas vous, mais moi je n’étais pas très fan. Je me disais : « c’est quoi cette espèce de pantalon qui s’arrête au milieu du mollet ?». Bon aujourd’hui j’ai changé, j’adore les corsaires (il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, comme on dit) et j’ai trouvé mon bonheur chez HM (voir ci-dessous).

Voici le look que je me suis concocté ! J’espère qu’il vous plaira 🙂 🙂

IMG_0828 (2).JPG

 -Top chemise rayée : HM à 29,99 euros

 -Corsaire : HM à 14,99 euros

-Sac  Steven Madden (acheté en vacances à NYC)

-Mules à talons trouvées chez André il y  2 ans au prix de 35 euros

  • La maxi jupe longue

Ce que j’adore avec ce vêtement, c’est qu’on peut reproduire tous les styles avec : branché, classique, streetwear, bohème…. Vous en trouverez dans tous les magasins traditionnels : Zara, Asos, H&M, Primark… à des prix abordables.

Et si vous voulez une maxi jupe super colorée, allez sur le site Afrikrea.com : Maxi Jupe d’Emma , vous pourrez vous y procurez les maxi jupes issues de ma collection : Nazali by Emma au prix de 37 euros, comme sur la photo ci-dessous.

IMG_0806 (2).JPG

Voilà les girlz, vous savez tout ! Je vous souhaite un bon shopping ! Likez l’article et abonnez-vous mes pages Facebook et Instagram (allez sur la droite).

Et n’oubliez pas d’aller faire un tour sur le site Afrikrea.com pour shopper mes jupes !


 

 

 

Mes conseils pour aller voir un couturier



Salut les girlz, j’espère que la santé et l’argent sont au beau fixe pour vous.

Comme vous le savez, la saison des mariages est déjà bien entamée et comme chaque année, on sollicite les talents d’un couturier pour nous réaliser les plus belles tenues en wax ou autre pour le cortège, la mariée…

Du coup, en ce lundi 8 mai, j’ai décidé de partager avec les choses à ne surtout pas négliger lorsqu’on fait faire sa tenue par quelqu’un. Etant donné que je suis moi-même couturière, j’espère que ces conseils vous aideront.

assurez-vous que le couturier ait vos tailles et vos tailles exactes ! Ne prenez pas vos tailles seule (sauf si vous vous y connaissez bien) car cela pourra engendrer des erreurs de calculs sur les patrons et au final, des erreurs sur le modèle. Prenez le temps d’aller voir vous-même le couturier (évitez de passer par un intermédiaire) afin qu’il puisse voir votre corps et distinguer les points d’attention pour adapter le futur vêtement. Par exemple, vous pouvez avoir petite ou une grosse poitrine, un peu de bidou ou être très cambrée…

Résultat de recherche d'images pour "prendre les mesures"

assurez-vous qu’il y ait assez de marge à l’intérieur du vêtement afin de pouvoir l’agrandir si vous grossissez par exemple. Je vous conseille de demander au moins 4 cm de chaque côté c’est largement suffisant.

qu’il respecte le modèle que vous voulez. Il arrive que le couturier affirme qu’il peut faire le modèle que vous souhaitez mais finalement, vous vous retrouvez avec quelque chose de différent et qui ne ressemble pas tout à fait à la photo initiale. Soyez donc pointilleuse dessus, n’hésitez pas à regarder en boutique les tenues qu’il expose, vous saurez alors s’il a la technicité pour réaliser la tenue que vous désirez.

qu’il respecte les délais ! C’est connu, l’heure et les africains, ça fait 2 lol ! Et c’est pareil pour le couturier. Si vous lui confiez une commande et que vous revenez 1 mois après, ne soyez pas étonné s’il n’a rien fait. Ce qu’il faut faire c’est l’appeler toutes les semaines pour lui rappeler. Pour mes sœurs au pays, donnez un petit « pourboire » en guise de motivation.

Résultat de recherche d'images pour "respecter les délais"

Par contre, ne lui confiez pas votre tenue 2 semaines avant l’évènement ! C’est la garantie d’avoir un modèle bâclé car les couturiers sont très occupés. En effet, ils prennent des 3, 4, 5 ou 6 commandes par jour parfois, donc un minimum 5-6 semaines sont nécessaires pour avoir la commande à l’heure.

choisissez des modèles tendance ! Depuis le printemps dernier, c’est le grand retour des volants sous toutes les coutures, pensez-y : une robe, un top, un pantalon même c’est stylé. Les épaules partiellement ou totalement dénudées sont aussi revenues en force et on n’oublie pas l’indéniable maxi jupe que l’on doit avoir dans notre armoire (les miennes sont disponibles sur le lien suivant: Maxi Jupe by @nazali_emma ).

Autre petit conseil sur les modèles, soyez-surs qu’ils vont bien à votre morphologie. Entre ce que vous voyez sur le dos d’une fille sur Facebook ou Instagram et vous, il y a surement une petite ou grosse différence. Déjà sachez que beaucoup de filles sur les photos portent des gaines pour donner cet effet de « sablier » au niveau de la taille et des hanches. De plus, sachez que certains modèles sont contraignants à porter. Je vois beaucoup de robes ou jupes coupe sirène par exemple où au niveau des genoux c’est très serré et ensuite c’est évasé. Certes c’est beau à voir, mais vous ne pourrez faire que des petits pas, pour monter ou les descendre les escaliers, vous devrez vous mettre de profil…à part si vous demandez au couturier de mettre un élastique à ce niveau.

IMG_20170312_191857_329.jpg

Un petit modèle que j’ai réalisé pour ma sœur avec… des volants !!

Enfin, tout ça pour vous dire qu’il y a pas mal de choses à prendre en compte lorsque vous choisissez un modèle. Partez sur celui qui sera stylé, qui conviendra à votre corps et surtout dans lequel vous serez à l’aise. Rappelez-vous bien que le wax est un tissu 100% coton et qui ne comprend pas d’élasthanne (c’est-à-dire il n’est pas extensible).

optez pour les couleurs et dessins de l’été ! Il faut savoir qu’un wax est toujours composé de minimum 3 couleurs (dont le blanc). Cet été les couleurs sont le jaune associé au rose fuschia, le bleu turquoise couplé à l’orange, et le vert pomme qu’on voit souvent avec le violet. En fait, c’est des couleurs qui pètent bien (comme tous les ans vous allez me dire lol). Évitez les couleurs neutres ou sombres, on les porte déjà en hiver donc en été on fait un effort et on se donne un coup d’éclat. Sachez également que les couleurs que j’ai précédemment citées s’accordent très bien avec les couleurs de peau foncées. Ne vous inquiétez pas, elles conviennent également aux teints plus clairs et métissés.

En ce qui concerne les motifs, c’est plutôt le géométrique qui est d’actualité comme le tissu angolais Samacaca ci-dessous. Perso pour ma première petite collection, j’ai beaucoup opté pour des wax aux formes rectangulaires car on en voit de plus en plus. Si vous êtes classique, c’est-à-dire : fleurs, animaux, étoiles… les wax traditionnels sont toujours réédités avec les couleurs actuelles.

20170508_192839.jpg

Voilà les filles ! Vous savez tout 🙂 Je vous remercie de me lire et n’hésitez pas à vous abonner à mes Facebook et Instagram 🙂 (liens à droite). On se retrouve bientôt 🙂 🙂


 

Shoppons le Wax !!!!


Mboté mes girlz ! (bonjour en lingala).

J’espère que vous allez bien malgré le fait que les températures aient baissées ces derniers jours. Bon pour celles qui sont au pays, je ne me fais pas de soucis pour vous, ça cogne pas mal lol. Mais bon, le printemps est bien installé en France et l’été ne va pas tarder donc c’est le temps de shopper vos tenues en wax !

Vous le savez, aujourd’hui, de nombreuses marques spécialisées dans le prêt à porter en wax ont émergées, vous avez donc l’embarras du choix. Voici quelques marques que apprécie :

Maison Château Rouge : je vous ai déjà présenté cette marque dans mon article « L’Afrique à l’honneur aux Galeries Lafayette ». Je définierai son style comme étant un mixte du casual et du street wear. Il y a une collection homme et une pour les femmes. Pour les prix, il faut compter au moins 80 euros pour un top par exemple.

L’avantage est que les wax utilisés sont des classiques donc pas de surprise au niveau des motifs car beaucoup de wax ont maintenant des formes assez géométriques et cela ne plait pas forcément à tout le monde. Vous retrouverez d’ailleurs le pagne « cerceaux de chez Vlisco » dans leur collection.

Où trouver ce label ? Comme son l’indique à Château Rouge dans le 18ème à Paris ou allez sur leur site internet, vous avez le lien sous la photo.

Massira Keita : c’est une jeune créatrice qui tend plus vers le street-wear je dirais. Il me semble qu’elle fait uniquement des vêtements pour femmes dont pas mal de tee-shirt. J’aime spécialement les vestes « militaires » qu’elle propose. En effet, il y a des dessins de femmes habillés en wax, en kente…floquées dans le dos.

Ce que j’apprécie également c’est qu’elle fait également beaucoup d’accessoires : des sacs fourre-tout en coton à 15 euros ou des coques de téléphones pour S7 et Iphone 6.

Elle organise souvent des ventes privées, allez sur son Instagram ou sur son blog pour découvrir ses créations (je vous ai mis le lien au dessus).

Bazarapagne : les vêtements sont made in Togo et sont pour femmes et hommes. Chacune de leur collection porte un nom. La dernière pour l’hiver 17 c’est « Yigo » est le tissu utilisé est le bazin. Le style est plutôt chic et casual. Les prix, varient selon le type de vêtement bien sûr, mais comptez minimum 60 euros pour une jupe et de 120 à 250 euros pour un manteau. Ils font également des accessoires comme des tours de cou ou des sacs à dos.

Ce qui est dommage, c’est qu’ils n’ont toujours pas mis la collection printemps-été 2017 en ligne donc je ne peux pas vous donner les fourchettes de prix pour cet été. Mais ça ne serait tarder. En attendant, vous pouvez aller visiter leur boutique au quartier des Halles. Elle est ouverte de 11h à 20h30- 21h du lundi au samedi à Paris ou bien allez aux Galeries Lafayette sur le boulevard Haussmann. Dans le cadre de l’exposition « Africa Now », ils ont un corner je crois.

Tiécouré Sangaré : je vous ai cité des marques de vêtements, voici une marque qui crée des chaussures et pas n’importe lesquelles : les espadrilles. C’est son concept de base qu’elle a ensuite élargit à d’autres styles de chaussures comme les compensés ou les sneakers. Toutes leurs chaussures sont fabriquées artisanalement en Espagne et sont abordables, réservez une cinquantaine d’euros pour l’achat d’une paire. La marque renvoie plutôt l’image du look décontracté. Maintenant, il y a également des vêtements pour femmes et hommes.

Jusqu’au 16 avril, elle organise une vente éphémère à Bastille, allez sur son profil Insta pour plus d’infos. Vous avez également le lien vers son site juste au dessus.

Nanawax : basée au Bénin, on connait toutes cette marque de prêt à porter pour femme. Sa fondatrice Maureen Ayité a ouvert une grande boutique à Cotonou, la capitale du pays. Aujourd’hui un autre magasin a vu le jour à Abidjan et sa marque est distribuée à Brazzaville ou Kinshasa par exemple.

Ce que j’aime bien chez Nanawax, c’est qu’il a de tout : vêtements, chaussures, sacs, bijoux, maillots de bain même des bavoirs pour bébés. Elle organise pas mal de ventes privées payantes à Dakar, Paris ou encore Montréal pour la diaspora. Je vous conseille d’arriver très tôt car il y a souvent la queue et bien sûr c’est première arrivée, première servie ! Pour avoir fait celle de Paris, je peux vous assurer que c’est rempli. Concernant les prix, c’est très abordable : vous pouvez trouver une parure de bijoux à 15 ou 20 euros, des jupes à 55 euros, enfin, il y a du choix.

Etant donné que son site internet n’est pas très développé, je vous invite à aller sur sa page Facebook où vous pourrez prendre connaissance des prochaines ventes privées.

Résultat de recherche d'images pour "wax"

Bien entendu, vous avez des dizaines de créateurs que je n’ai pas cités [dont moi :), ma première collection arrive très bientôt vous verrez] et qui sont tout aussi talentueux. La plateforme Afrikrea.com en rassemble un grand nombre, allez les découvrir et c’est sur que vous trouverez votre bonheur.

N’hésitez également pas à parcourir Facebook et Instagram, vous avez souvent des events comme des ventes privées (payantes, un peu près 2 euros l’entrée) ou des magasins éphémères qui sont organiser dans les grandes villes et qui vous permettront de shopper le wax.

Voilà mes girlz, vous savez tout et ce qu’il vous reste à faire: abonnez à mes pages Facebook et Instagram pour être au courant de mon actualité (liens à droite). N’hésitez pas à commenter l’article et à parcourir les autres articles du blog. On se retrouve bientôt !  Mokolo malamu (bonne journée)!!


L’Afrique à l’honneur aux Galeries Lafayette à Paris


Coucou les girlz, j’espère que vous allez bien en ce mardi 28 mars.

Si vous suivez mon Instagram (abonnez-vous), vous avez dû voir que j’ai shoppé ce weekend sur le boulevard Haussman et que j’ai vu qu’il avait qu’aux Galeries Lafayette, une exposition qui mettait en avant l’Afrique avec un zoom sur certains imprimés comme le wax ou le kasai.

Vous l’avez compris, aujourd’hui je vais donc partager avec vous ma première analyse de cette exposition nommée « Africa Now ». Comme je vous l’ai dit, elle met en avant à la fois ces tissus de chez nous mais également la photographie.  Elle a commencé le 27 mars et se terminera le 25 juin.

Résultat de recherche d'images pour "galeries lafayette africa now"

L’exposition commence dehors avec les vitrines. Les mannequins sont habillés avec des vêtements de grandes marques à inspiration africaine (safari par exemple) et les décors sont colorés,  le wax est même utilisé (comme dans la vitrine où il y a une multitude de parapluies).

Ci-dessous, quelques pièces des marques comme Rochas ou Max Mara. J’aime bien le sac imprimé kaisai (il me semble) sur la deuxième photo et la veste du mannequin à gauche, elle est vraiment stylée. Par contre, au niveau des prix, prévoyez  au minimum 150 euros.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il y a même des photographies du nigérian Lakin Ogunbanwo où l’on voit des femmes (mère et fille je suppose), se prenant dans les bras ou une femme ayant la tête baissée. J’ai assez bien aimé cette mise en scène (regardez bien à droite et à gauche des photos).

Lorsque vous rentrez dans le magasin, vous découvrez d’autres mises en scène. Pour les vêtements femmes, rdv  aux les Galeries Femmes, au 2ème étage  avec le label Maison Château Rouge. Vous y trouverez une petite collection streetwear réalisée en partie avec le pagne « cerceaux » de chez Vlisco. Petite originalité de la marque que j’aime, les étiquettes sont attachées avec des bracelets, les pagnes sont tous achetés dans le quartier de Chateau Rouge et les vêtements sont fabriqués rue Myrha (rue de Château-Rouge) 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est moins cher que les grandes marques, mais les prix dépassent les 100 euros. Par exemple, pour la jupe, prévoyez 127 euros.

Petit focus également sur la marque spécialiste des collections éphémères : RAD, créée en 2012. Avec les Galeries Lafayette, elle a imaginé une collection de pulls assez stylée et surtout très abordable : 34,9 e le pull. Moi j’ai adoré le pull avec les différentes coiffures.

*Pour les mecs, ça se passe aux Galeries Hommes, au 2ème étage mais également et au rez-de-chaussée pour les mises en scène.

A ce que j’ai constaté, il n’y a pas pour le moment de marque exposée d’inspiration africaine pour les hommes mais ça devrait arriver début avril selon le site des Galeries avec le pop store de Laurence Airline (marque franco-ivoirienne).

Ce que j’ai apprécié avec ces scénettes, c’est que vous avez des petits messages qui soient accrochés au mur ou écrit sur les caisses servant de déco.

20170325_153053

Vous avez vu la petite dédicace aux congolais          Oui nous sommes des sapeurs 🙂

20170325_153454

Les plus de l’exposition « Africa Now », c’est qu’il y aura 3 conférences les 19, 20 et 21 avril sur des thématiques liés au développement, au commerce et à la vie en Afrique.  Elles seront animées par Marie Lora-Mungai, fondatrice de Restless Global (spécialiste dans le financement, le développement et la production de films africains). Dommage qu’elles n’aient pas lieu en soirée car à 9h les gens sont au boulot.

Après le positif, place au négatif (eh oui, il y en a toujours). Il y a des bémols (gros bémols) dans cette exposition. Même si elle ne vient que de commencer, j’ai l’impression qu’il n’y aura pas de « réels » créateurs africains mis à l’honneur (peut être que je me trompe). Par rapport à ce que j’ai vu et pu lire sur le site des Galeries, seules quelques grandes marques ayant fait des collections capsules d’inspiration africaine seront exposées (à des prix plus pu moins abordables). L’exception est faite pour le label Maison Château Rouge et pour la marque Laurence Airlines.

En tant que noire africaine, j’aurai aimé que nos tissus soient mis à l’honneur par des talents de chez nous. N’y voyez pas une forme de communautarisme mais je trouve qu’il est normal que ces imprimés soient représentés par les communautés qui les portent au quotidien… à bon entendeur.

Il y a des centaines de créateurs en France (dont moi 🙂 je rigole) par exemple, et je pense qu’il aurait été plus judicieux d’en sélectionner quelques-uns pour qu’ils exposent une partie de leur collection aux Galeries Lafayette. De ce fait, le nom de l’exposition « Africa Now » serait davantage  justifié car la diaspora africaine y participerait activement.

Voilà les girlz, vous avez mon avis sur Africa Now. Il n’en reste pas moins intéressant d’aller visiter les Galeries durant ces 3 mois d’exposition pour découvrir les créations des marques à partir des imprimés africains (pour celles qui ne connaissent pas) et peut être que d’autres choses s’ajouteront.

Vous article vous a plu ? Alors likez et abonnez-vous à mes pages Facebook et Instagram, liens à droite 🙂

Bonne journée ! On se retrouve bientôt 🙂


Une combinaison pour cet hiver


Coucou mes girlz, je vous souhaite un bon début de semaine 🙂 !!

On est lundi et malheureusement le soleil n’est pas au rendez-vous: vent, grisaille et pluie sont au programme aujourd’hui.

Du coup, j’ai cherché dans mon armoire, une tenue originale pour affronter ce froid (parce que j’aime me démarquer de autres), et je suis tombée sur une de mes combinaisons en wax que j’avais réalisée il y a 1 an et demi… C’est donc elle que je vais porter pour ce lundi pluvieux!

img_0430

Pour créer cette combinaison, j’ai utilisé un pagne catégorie Java de chez Vlisco que j’ai mixé avec du simili cuir violet.

En ce qui concerne le modèle, j’ai opté pour le décontracté: chemise en haut et pantalon large resserré au niveau de la taille et des chevilles.

Ce que j’aime avec cette combi, c’est que je me sens bien dedans et qu’elle convient parfaitement pour les jours de froid car le pagne est de base assez épais. J’adore également les détails en simili cuir au niveau des poches et des poignées.

img_0432-2

Même si les combinaisons sont revenues en force depuis 2- 3 ans, très peu de personnes en portent au quotidien, surtout en hiver. Je ne sais pas si vous l’avez constaté mais les filles que je vois en combi c’est uniquement en été ou quand je suis en soirée.

Pourquoi ? Car l’été, il fait chaud et donc on a tendance à montrer davantage son corps. Et en soirée, car nous voulons être sexy et n’oublions pas que beaucoup de combinaisons sont près du corps.

Oubliez tout ça et faites comme moi en osant la combi le jour et spécialement l’hiver! Vous trouverez des modèles super stylés (habillés, sportwear, sexy…) et pour tous les prix sur les sites Missguided.com, Asos.com  ou Shein.com. D’ailleurs, je crois que je vais craquer pour celle-ci trouver chez Shein: Combi-pantalon col à revers avec ceinture - rouge bordeaux

Voilà les girlz vous savez tout!

img_0437

Mon article vous a plu? Alors partagez-le et abonnez-vous à mes pages Instagram et Facebook (liens à droite).

On se retrouve bientôt 🙂